Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Chatte Bleue
Théâtre Clavel  (Paris)  mars 2015

Spectacle musical conçu et mis en scène par Guillaume Ollivier Berno, interprété par Nadine Girard, Fredy Renaud, Jean-Luc Voyeux et Nikola Takov.

Au cabaret "La Chatte Bleue", la revue menée par Anthéa Washington est interrompu pour la quatrième fois. Son dernier partenaire en date a été retrouvé baignant dans son sang à l'issue d'une des représentations, comme trois autres avant lui.

L'inspecteur Marcel Richard vient enquêter sur place car il suspecte Anthéa Washington. A la faveur d'une audition, il se fera engager comme nouveau partenaire d"Anthéa Washington sous le nom Bob Angeles, et pourra ainsi travailler sous couverture.

"La Chatte Bleue" de Guillaume Ollivier Berno est, sous bien des aspects, enthousiasmant. Un texte qui fourmille de répliques amusantes, des costumes qui donnent un cachet certain à l'aventure ou encore des lumières qui mettent habilement le sujet principal en valeur tout en préservant tantôt l'ambiance cabaret, tantôt l'ambiance film noir.

Nikola Takov, pianiste émérite et compositeur, ne quitte jamais le plateau. Il accompagne chacune des scènes de cette comédie policière et musicale. Interprétant Kurt Weill, Trénet, Gershwin ou Cole Porter, il amène un vrai supplément d'âme à "La chatte bleue".

C'est en effet lui qui transporte le spectateur dans le Paris des années 30, dans les images aux couleurs scépia de ces années folles que les spectateurs ne sont en âge que d'imaginer.

Nadine Girard et Jean-Luc Voyeux, dans les rôles d'Anthéa Washington et de Bob Angeles, forment un couple crédible. Certes leurs voix manquent de relief et les chorégraphies sont parfois hésitantes mais leur interprétation est volontaire, engagée, dynamique et parvient à faire oublier les petits accrocs techniques.

Quant à Freddy Renaud, dans le rôle de Valentin le Déjanté, l'âme damnée d'Anthéa Washington, il offre de très beaux numéros au public, en solo mais aussi en soutien de ses partenaires en raison de sa silhouette dégingandée et de ses expressions inquiétantes soulignées par le maquillage.

La mise en scène de Guillaume Ollivier Berno montre que son texte se veut une comédie bien avant un polar, une joyeuse farce en autodérision avant une pièce noire. Entre les scènes et les numéros rondement menés, il intercale des poursuites nocturnes ou les tableaux poétiques d'un des protagonistes téléphonant du haut de la Tour Eiffel. Efficace, agréable, sans fausse note, le rythme de la mise en scène entraîne le public.

Pièce légère de divertissement, mais écrit avec sérieux, soigneusement mise en scène, interprétée avec humour et talent, "La Chatte Bleue" a tous les atouts pour séduire les amateurs de comédie et de musique, voire de comédies musicales.

 

Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 septembre 2019 : Fin d'été

Fin d'été c'est le titre du nouvel album de Samir Barris, on vous en parle en ces premiers jours d'automne, tout comme les autres sorties musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques et muséales qui ont retenu notre attention cette semaine. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Corpse flower" de Mike Patton & Jean Claude Vannier
Rencontre avec Joseph Fisher autour de "Chemin Vert", assortie d'une session acoustique à découvrir ici
"Prokofiev : Visions fugitives" de Florian Noack
"The basement tapes" de Mister Moonlight
"The uncompleted works volume 1, 2 & 3" de Nantucket Nurse
"Là-Haut" de Gérald Genty
"Ilel" de Hildebrandt
"Buxton palace hotel" de Studio Electrophonique
"Vian" par Debout sur le Zinc
"Impressions d'Afrique" de Quatuor Béia & Moriba Koita
"Fin d'été" de Samir Barris
et toujours :
"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"L'Autre monde ou les Etats et Empires de la Lune" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Le Misanthrope" à l'Espace Cardin
"L'Animal imaginaire" au Théâtre de la Colline
"Data Mossoul" au Théâtre de la Colline
"Danser à la Lughnasa" au Théâtre 13/Jardin
"Le Frigo" au Théâtre de la Tempête
"A deux heures du matin" au Théâtre L'Atalante
"La Veuve Champagne" au Théâtre de la Huchette
"Le Square" au Lavoir Moderne Parisien
"Jo" au Théâtre du Gymnase
"Jean-Marie Galey - Ma Comédie française" au Lavoir Moderne Parisien
"Ah ! Félix" à l'Eglise Sainte-Eustache
"Le Voyage musical des Soeurs Papilles" à la Comédie des 3 Bornes
"Lucie Carbone - Badaboum" à la Comédie des 3 Bornes
"Casse-toi diva" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Nora Hamzawi" au Théâtre du Rond-Point
des reprises
"Letzlove - Portrait(s) Foucault" aux Plateaux Sauvages
"One night with Holly Woodlawn" aux Plateaux Sauvages
"Diva sur Divan" à la Comédie Bastille
"La Liste de mes envies" au Théâtre Lepic
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Mondrian figuratif" au Musée Marmottan-Monet
"L'Age d'or de la peinture anglaise - De Reynolds à Turner" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

"Ne croyez surtout pas que je hurle" de Franck Beauvais
Oldies but Goodies avec "Marie pour mémoire" de Philippe Garrel

et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Barbarossa : 1941. La guerre absolue" de Jean Lopez & Lasha Otkhmezuri
"Bête noire" de Anthony Neil Smith
"Dictionnaire égoiste de la littérature mondiale" de Charles Dantzig
"Gaeska" de Elrikur Orn Norddahl
"Les refuges" de Jérôme Loubry
"Liquide inflammable" de Robert Bryndza
et toujours :
"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=