Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Carte du Temps
Théâtre 13  (Paris)  avril 2015

Comédie dramatique de Naomi Wallace, mise en scène de Roland Timsit, avec David Ayala, Oscar Copp, Abder Ouldhaddi, Lisa Spatazza, Afida Tahri et Roland Timsit.

Auteure humaniste, embrasant le monde de son souffle poétique, Naomi Wallace s'entête à rêver un monde meilleur.

En trois mouvements symboliques, elle s'empare du conflit israélo-palestinien et de ses répercussions irakiennes pour dessiner une "carte du temps" où les blessures cautérisées seraient les points d'eau et de vie et plus du tout les marques de la mort et de la désolation.

Texte fort, clair, à hurler autant qu'à murmurer, "La Carte du Temps" est une proposition nécessaire, presque ultime. Si sa voix n'est entendue que par les convaincus de bonne volonté, elle signifierait peut-être que la barbarie aurait définitivement la voie libre.

Pour ouvrir ce champ de paix, Roland Timsit a conçu les marques de l'évidence : un acteur forme un carré délimité par une barrière de sable, prête à être effacée si le temps est venu, dans lequel les acteurs viendront pousser leurs cris et dire leur vérité. Tout autour du carré ainsi délimité, des chaises sur lesquelles seront assis des spectateurs et des acteurs au repos.

Trois récits, donc. Trois moments singuliers. Sans liens autres que l'après-malheur. Un père Palestinien vient respirer le souffle d'une infirmière israélienne qui a reçu les poumons de son fils mort. Dans le zoo détruit de Rafah, une mère palestinienne parle avec un soldat de Tsahal mort dont elle a accompagné l'agonie. A Bagdad, un colombophile parle de ses oiseaux aussi morts que ses proches.

Evidemment, les trois séquences ne distillent pas la même intensité et l'on pourra trouver que le premier temps, intitulé "Entre ce souffle et toi", est un peu lent à démarrer et ne paraît qu'une variation sensible sur le thème métaphorique souvent utilisée du corps greffé où les "ennemis" sont forcés de cohabiter.

Heureusement, "Un état d'innocence", moment moins réaliste, pour ne pas dire totalement onirique, fait basculer le texte de Naomi Wallace vers une autre dimension, notamment grâce à Afida Tahri, toute en émotion dans les habits de la tragédie antique ».

Quant au monologue épique et truculent de la troisième vison, "Un monde qui s'efface", il est porté par l'énergie incommensurable de David Ayala. "La Carte du Temps" cesse alors d'être une pièce parlant du Moyen Orient pour devenir une œuvre universelle, un plaidoyer tonitruant pour la raison contre la déraison qui tue les colombes.

Roland Timsit et ses acteurs se sont appropriés le message lancé par Naomi Wallace. Il faut les écouter le défendre avec une réelle conviction teintée de poésie dans ce spectacle qui a la belle ambition de servir la cause des hommes.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 18 février 2024 : Au soleil ou sous la pluie

Que ce soit en terme de météo ou de géopolitique, on ne sait plus sur quel pied danser. Mais quand même continuons de danser parce que si que restera-t-il ? Voici notre sélection hebdomadaire pour se changer les idées.

Du côté de la musique:

"La lune sera bleue" de Aline
"Brahms le Tzigane" du Choeur de Chambre Mélisme(s), Colette Diard & Bankal Trio
"Folklores" de Dumka
"Songes" de Elodie Vignon
"Et il y avait" de Geins't Naït, Laurent Petitgrand & Scanner
"Caravan party II" de Johan Farjot & Friends
"Hors-piste" de Le Pied de la Pompe
"Pop sauvage" de Métro Verlaine
"Bright" de Soulmate
"Family and friends" de The Twin Souls
"Haydn all stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)" de Trio Ernest
"Tindersticks, les reprises" nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
et toujours :
Akira & Le Sabbat, Les Vulves Assassines en live au Cargö de Caen
"Ferel" de Fuzeta
quoi de neuf du côté de Gad Zukes - Sweet Needles - Johnnie Carwash - Chasing Daisy
"Colère" de Lox
"Colors" de Royal Pantone
"Part time believer" de The Strumbellas
et toujours :
quoi de neuf du côté des clips ? avec Down To The Wire - Karkara - 20 Seconds Falling Man - Little Odetta
"Le cap" de For The Hackers
"For the hive" de Last Quarter
rencontre avec Nicolas Jules lors de son passage au Poly'Sons de Montbrison
"Hell, fire and damnation" de Saxon
"La société de préservation du roseau" de The Reed Conservation Society

et toujours :
"Time whispers" de Back and Forth
"Distances" de Bertille
"Ce que la nuit" de Kloé Lang
"Première nuit" de Lucas Lombard
"Big Sigh" de Marika Hackman
"Credo" de Pierre de Bethmann
"Relapse" de Venus Worship

Au théâtre

les nouveautés de la semaine :

"Holyshit !" au Théâtre de La Reine Blanche
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" au Théâtre de La Reine Blanche
et toujours :
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec le film de la semaine "Universal Theory" de Timm Kroger
et toujours:
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 18 février 2024 : Au soleil ou sous la pluie
- 11 février 2024 : A la saint valentin, offre toi un truc bien
- 4 février 2024 : Quoi de neuf cette semaine ?
- 28 janvier 2024 : Adieu galettes, bonjour les crêpes
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=