Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Bourlinguer
Le Grand Parquet  (Paris)  mai 2015

Texte de Blaise Cendrars dit par Jean-Quentin Châtelain dans une mise en scène de Darius Peyamiras.

Dans un sublime texte intitulé "Gênes"inclus dans le recueil "Bourlinguer", l'écrivain Blaise Cendrars, alors au faîte de son talent, se remémore ses jeunes années à l'occasion d'un retour sur les lieux du paradis perdu de son enfance sur la colline du Pausilippe qui surplombe la baie de Naples et les moments délicieux, mais aussi la fin tragique de son amour d'enfance, passés dans le tombeau de Virgile.

Ce récit puissant, dans lequel alterne, avec une fabuleuse intelligence d’écriture, le comique et le drame, l’amène à reconsidérer toute sa vie et à s'interroger sur le sens et la nécessité de l'écriture.

Transmettant avec mille imperceptibles nuances, tel un jazzman génial, la langue poétique, chargée de détails et vivante de Blaise Cendrars qui restitue toutes les sensations éprouvées dans la campagne napolitaine, Jean-Quentin Châtelain est magistral tant il donne de couleurs à la partition et en déploie lentement toute l'alchimie.

L'interprète la dispense avec humilité, caresse les mots, les délivre avec sa singulière scansion et tantôt éructant, tantôt psalmodiant yeux mi-clos et visage au ciel, et restitue les bribes du jeune âge de l’auteur, les jeux et la douleur infinie qui marque à jamais.

Le texte charnel, dépeint avec une précision sans limites des tableaux qu’on imagine sans difficulté tant la langue du poète est belle et le conteur virtuose. Et tous deux, dans la mise en scène sobre et précise de Darius Peyamiras, font voir tant de choses, tant de choses….

Phénoménale performance d’un impressionnant comédien qui, les pieds nus posés sur un cercle de bois incliné, le corps tendu et immobile dont seuls les bras parfois se jettent dans l’espace, envoûte littéralement de sa voix abyssale dont l'empire, ’émotion et l’urgence de révéler cette oeuvre d’une force incommensurable touchent au plus profond.

Ce que le comédien réalise pendant près d’une heure trente tient de la magie pure. Peu de spectacles atteignent ce niveau de qualité et donc, à l'évidence,voir et entendre "Bourlinguer" avec Jean-Quentin Chatelain s'avère totalement indispensable.

Un voyage bouleversant qui marque profondément et un superbe morceau de très grand théâtre. Ruez-vous y avant que les places ne se fassent rares !

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Jean-Louis Zuccolini
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=