Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Premier amour
Joyce Carol Oates  (Editions Philippe Rey)  mars 2015

Joyce Carol Oates, écrivaine américaine plus que prolixe, auteure de romans, nouvelles, de théâtre, de poésie, d’essais, de romans poiciers, principalement connue pour son roman Blonde inspiré par Marilyn Monroe, publie chez Philippe Rey un court roman, ou une longue nouvelle si vous préférez, Premier Amour, sous-titré "Un Conte Gothique".

L’été de ses onze ans, Josephine Carolyn S., Josie, arrive avec sa mère, qui vient de quitter son père sans qu’on sache vraiment pourquoi, dans la maison de sa grand-tante Ester et de son cousin Jared, jeune homme de foi âgé de vingt-cinq ans aux chemises blanches, pures, toujours impeccables. Bientôt, se crée entre lui et Josie une relation mi amoureuse mi sadique. Racontée par Josie, qui ne semble pas vraiment comprendre ni ce monde d’adulte, basé sur les non-dits, les silences, les secrets, ni ce qui se passe, ce qui se joue entre elle et son cousin. Son premier amour, c’est ce que croît sincèrement vivre Josie, presque en pamoison devant Jared, pourtant le lecteur sait, voit que ce n’est pas vraiment d’amour dont il s’agit.

A la lecture, on se sent parfois un peu poisseux, un peu sale, un peu mal à l’aise, comme les personnages qui se promènent les après-midi d’été le long du marais et de la rivière. Roman troublant, dérangeant d’autant plus que rien ne semble déranger la petite Josie, pas même sa mère qui s’absente avec de multiples amants, pas même son obsession pour Jared. Il faut comprendre, lire entre les lignes, beaucoup de choses sont suggérées, d’autres moins. Joyce Carol Oates joue avec les animaux, et leur symbolique, le serpent, les crapauds, elle réussit également grâce à son utilisation maline des changements typographiques, à faire entendre la voix de Jared qui se trouve en permanence dans la tête de Josie, comme une litanie, comme des mantras qu’elle se répéterait sans cesse avec sa voix à lui, comme pour bien nous faire comprendre l’emprise qu’il a sur elle, pour nous faire accepter l’inacceptable.

Alternant la narration en Je et Tu, nous sommes cantonnés dans le rôle de voyeur, Premier amour est dépourvu de toute morale, sans montrer plus qu’il n’en faut, par simplement quelques scènes il livre le passage initiatique de l’enfance à l’adolescence. Joyce Carol Oates dépeint des rapports familiaux sans réel amour, des mères qui ne sont pas des mamans, l’hypocrisie de la religion, elle réussit surtout à déranger sans Joyce Carol Oateschoquer, ce qui est plutôt rare.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :
La chronique de "Le mystérieux Mr Kidder" de Joyce Carol Oates
La chronique de "Le musée du Dr Moses" de Joyce Carol Oates
La chronique de "Mudwoman" de Joyce Carol Oates
La chronique de "Maudits" de Joyce Carol Oates
La chronique de "Carthage" de Joyce Carol Oates
La chronique de "Sacrifice" et de "Dahlia noir & Rose blanche" de Joyce Carol Oates
La chronique de "Valet de pique" de Joyce Carol Oates
La chronique de "La fille du fossoyeur" de Joyce Carol Oates
La chronique de "Paysage perdu" de Joyce Carol Oates


sy!         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2018-01-14 :
La friction du temps - Martin Amis
Les oiseaux morts de l'Amérique - Christian Garcin
L'infinie comédie - David Foster Wallace
La femme qui ment - Hervé Bel
Un homme doit mourir - Pascal Dessaint
Massacre des Innocents - Marc Biancarelli
Lettre ou ne pas lettre - Michaël Hirsch

• Edition du 2018-01-07 :
Pactum Salis - Olivier Bourdeaut
Les loyautés - Delphine de Vigan
Et vous avez beau temps ? - Philippe Delerm
Le colis - Anosh Irani
La guerre de Troie a bien eu lieu... mais ailleurs - Iman Wilkens
Histoire de la bergère - Léo Barthe
Être libre, ce n'est pas seulement se débarrasser de ses chaînes - Nelson Mandela et Mandla Langa
Mon traître - Pierre Alary & Sorj Chalandon
 

• Archives :
Les Livres - Septembre 2017
Les Livres - Octobre 2017
Les Livres - Novembre 2017
Requin - Will Self
Paris-Austerlitz - Rafael Chirbes
Simple comme bon(jour) - Le coffret Comment épater ses enfants à Noël - Le livre sonore à enregistrer pour réaliser un album photo - Raphaële Marchal & Raphaële Vidaling
Le Prince de Cochinchine - Jean-François Parot
Un dissident - François-Régis de Guenyveau
La symphonie du hasard - Douglas Kennedy
Les Bandes Dessinées & Livres Jeunesse - Année 2017
La Belle Sauvage - Philip Pullman
L'espionne - Paulo Coelho
Quattrocento - Stephen Greenblatt
Le journal d'Anne Frank - Ari Folman et David Polonsky
La lagune - Armand Marie Leroi
La vallée du diable - Anthony Pastor
Retour sur Belzagor : Tome 1 - Robert Silverberg - Philippe Thirault - Laura Zuccheri
La disparue de Noël - Rachel Abbott
L'une pour l'autre - Hilding Sandgren
La faute de l'orthographe - Arnaud Hoedt, Jérôme Piron & Kevin Matagne
Une vie exemplaire - Jacob M. Appel
Après la chute - Dennis Lehane
L'araignée de Mashhad - Mana Neyestani
La Balade Nationale - Sylvain Venayre & Etienne Davodeau
Mon amie Adèle - Sarah Pinborough
15ème affaire - James Patterson
Et au milieu coule une rivière - Norman Maclean
Les cendres d'Angela - Frank McCourt
Adam & Eve - Stephen Greenblatt
Un coeur sombre - R.J. Ellory
- les derniers articles (8)
- les derniers expos (29)
- les derniers films (2)
- les derniers interviews (23)
- les derniers livres (1288)
- les derniers spectacles (1)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=