Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Premier amour
Joyce Carol Oates  (Editions Philippe Rey)  mars 2015

Joyce Carol Oates, écrivaine américaine plus que prolixe, auteure de romans, nouvelles, de théâtre, de poésie, d’essais, de romans poiciers, principalement connue pour son roman Blonde inspiré par Marilyn Monroe, publie chez Philippe Rey un court roman, ou une longue nouvelle si vous préférez, Premier Amour, sous-titré "Un Conte Gothique".

L’été de ses onze ans, Josephine Carolyn S., Josie, arrive avec sa mère, qui vient de quitter son père sans qu’on sache vraiment pourquoi, dans la maison de sa grand-tante Ester et de son cousin Jared, jeune homme de foi âgé de vingt-cinq ans aux chemises blanches, pures, toujours impeccables. Bientôt, se crée entre lui et Josie une relation mi amoureuse mi sadique. Racontée par Josie, qui ne semble pas vraiment comprendre ni ce monde d’adulte, basé sur les non-dits, les silences, les secrets, ni ce qui se passe, ce qui se joue entre elle et son cousin. Son premier amour, c’est ce que croît sincèrement vivre Josie, presque en pamoison devant Jared, pourtant le lecteur sait, voit que ce n’est pas vraiment d’amour dont il s’agit.

A la lecture, on se sent parfois un peu poisseux, un peu sale, un peu mal à l’aise, comme les personnages qui se promènent les après-midi d’été le long du marais et de la rivière. Roman troublant, dérangeant d’autant plus que rien ne semble déranger la petite Josie, pas même sa mère qui s’absente avec de multiples amants, pas même son obsession pour Jared. Il faut comprendre, lire entre les lignes, beaucoup de choses sont suggérées, d’autres moins. Joyce Carol Oates joue avec les animaux, et leur symbolique, le serpent, les crapauds, elle réussit également grâce à son utilisation maline des changements typographiques, à faire entendre la voix de Jared qui se trouve en permanence dans la tête de Josie, comme une litanie, comme des mantras qu’elle se répéterait sans cesse avec sa voix à lui, comme pour bien nous faire comprendre l’emprise qu’il a sur elle, pour nous faire accepter l’inacceptable.

Alternant la narration en Je et Tu, nous sommes cantonnés dans le rôle de voyeur, Premier amour est dépourvu de toute morale, sans montrer plus qu’il n’en faut, par simplement quelques scènes il livre le passage initiatique de l’enfance à l’adolescence. Joyce Carol Oates dépeint des rapports familiaux sans réel amour, des mères qui ne sont pas des mamans, l’hypocrisie de la religion, elle réussit surtout à déranger sans Joyce Carol Oateschoquer, ce qui est plutôt rare.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :
La chronique de "Le mystérieux Mr Kidder" de Joyce Carol Oates
La chronique de "Le musée du Dr Moses" de Joyce Carol Oates
La chronique de "Mudwoman" de Joyce Carol Oates
La chronique de "Maudits" de Joyce Carol Oates
La chronique de "Carthage" de Joyce Carol Oates
La chronique de "Sacrifice" et de "Dahlia noir & Rose blanche" de Joyce Carol Oates
La chronique de "Valet de pique" de Joyce Carol Oates
La chronique de "La fille du fossoyeur" de Joyce Carol Oates
La chronique de "Paysage perdu" de Joyce Carol Oates


sy!         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2018-06-17 :
Le Grraaou - Etienne Beck & Jonvon Nias
Le coeur des Amazones - Christian Rossi & Géraldine Bindi
Une femme infréquentable - Chris Dolan
Une seconde de trop - Linda Green
Dehors - Yann Moix
Mon autre famille - Armistead Maupin
Funambules - Charlotte Erlih
Divine vengeance - Francesco Muzzopappa
L'Afrique, nouvelle frontière du djihad ? - Marc-Antoine Pérouse de Montclos

• Edition du 2018-06-10 :
La Nuit de l'usine - Eduardo Sacheri
Ceinture, Rétro, Clignotant - Dorthe Nors
Ayacucho - Alfredo Pita
 

• Archives :
Les fantômes de Manhattan - R.J. Ellory
Vie posthume d'Edward Markham - Pierre Cendors
Sauvez-moi - Jacques Expert
La fille du ciel - Karen Hamilton
Sept ans de silence - Joann Chaney
L'uruguayenne - Pedro Mairal
Les Disparues d'Orsay - Stéphane Levallois
Une femme entre nous - Greer Hendricks & Sarah Pekkanen
Santé : explosion programmée - Patrick Bouet
Le pensionnat des innocentes - Angela Marsons
La symphonie du hasard, Livre 3 - Douglas Kennedy
Les Diables de Cardona - Matthew Carr
Transit - Rachel Cusk
Les invisibles - Antoine Albertini
L'écrivain public - Dan Fesperman
Prison House - John King
Le chien de Schrödinger - Martin Dumont
Passage des ombres - Arnaldur Indriðason
Les saltimbanques ordinaires - Eimear McBride
Eloge de la roue libre - Christophe Salaün
Splendeurs et fureurs - Christina Stead
Le hameau de la reine - Jean des Cars
Fouché - Nicolas Juncker & Patrick Mallet
Une autre histoire de la Renaissance - Didier Le Fur
Possession - Paul Tremblay
Madgermanes - Birgit Weyhe
Noël Matteï - Les Amours Anormales - Audiobook
La Mythologie Daech - Margaux Chouraqui
L'histoire du Petit Aigle Elevé par des Poulets - Yucca & Jean-Philippe Vaillant
Un monstre humain ? - David Puaud
- les derniers articles (8)
- les derniers expos (29)
- les derniers films (2)
- les derniers interviews (23)
- les derniers livres (1434)
- les derniers spectacles (1)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=