Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le plus jeune fils de Dieu
Carlos Salem  (Editions Actes Sud)  févier 2015

On a souvent imaginé ce qui se passerait si Jésus revenait sur terre aujourd’hui, déjà en 1970 le plus grand chanteur américain de Belgique, Johnny Hallyday, l’imaginait en Hippie, c’est d’un banal. Carlos Salem a une bien meilleure idée : plutôt que de s’intéresser à Jésus, sur lequel d’ailleurs on a déjà tout dit ou presque, si on s’intéressait plutôt à son petit frère, le plus jeune fils de Dieu donc.

Je vous le présente : il s’appelle Dieu Jr, en toute modestie comme son père, né de l’union de Dieu et de Mariah, qu’il a rencontré dans une communauté hippie pleine de marijuana et de LSD, il a une trentaine d’années, il est un peu vulgaire, un peu bobo, il pue des pieds, il vit à Madrid, le fait que Carlos Salem soit espagnol explique sans doute ceci. Il est en colère contre son père et est très jaloux de son frère, envieux même, il veut lui aussi être connu de tous, être adulé, être aimé et vu comme le messie et pour ça il est prêt à tout. Et soyons franc : Dieu Jr est un prodigieux casse-couilles.

Après plusieurs tentatives plutôt infructueuses, quoi de mieux que la télévision pour atteindre rapidement une notoriété internationale ? Malheureusement, le show prévu avec Dieu Jr ne se passe pas si bien que ça et quelques années plus tard, les "journalistes" qui y ont participé finissent par être tués, massacrés plutôt, les uns après les autres, évidemment Dieu Jr est le principal suspect. Poe, le narrateur, écrivain, ancien disciple du frère du crucifié, ne peut pas croire à sa culpabilité et va donc mener l’enquête et tenir une vieille promesse : écrire l’évangile de Dieu Jr.

Je ne vous en dirais pas plus de l’histoire, parce que ce serait gâché le plaisir (à ce propos, ne lisez surtout pas la quatrième de couverture qui, comme souvent en dévoilant trop de choses, évente beaucoup de surprises – Spoiler Alert, comme disent les jeunes et River Song).

Alternant le récit de l’enquête et l’évangile de bière-fiction de Dieu Jr, Le plus jeune fils de Dieu est un polar haletant, jamais avare en rebondissements et en plus extrêmement drôle. Réussissant grâce à de savants flashbacks à construire de vrais personnages plus que la simple caricature de flic, d’écrivain, de fils de dieu, ou de mythomane, on ne sait pas vraiment, Carlos Salem invente et développe un monde loufoque, blasphématoire et donc totalement jubilatoire, où tout est possible, fait de fausses pistes, de bières et d’alcools en tous genres, de sexe et évidemment de meurtres sinon ça ne serait pas un polar. Il réussit à nous prendre à son jeu avec beaucoup de drôlerie, à nous faire perdre en conjecture, à nous surprendre. Plus profond qu’il n’y paraît, interrogeant sur le pouvoir de la télévision, sur l’arrivisme et sur la croyance. Un livre qui donnerait presque envie d’espérer un retour d’un messie.
- T’es pas sérieux, là ?
- Si.

 
 

sy!         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 septembre 2018 : Un été sans fin

On n'est pas trop mal sous le soleil de septembre. Il faut bien cela pour faire oublier un peu l'actualité politique et sociale. Pour se détendre, voici notre petit programme culturel hebdomadaire, notamment avec de la musique, des spectacles à foison, la rentrée des expositions, une sélection de films et toujours de la littérature. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Let my children hear Mingus" de Géraud Portal
"Joy as an act of resistence" de Idles
"Move through the dawn" de The Coral
"Reiði" de Black Foxxes
"Rising, la fin de la tristesse" de Blaubird
"Idomeni" de No Mad ?
"Sun on the square" de The Innocence Mission
et entre livre et musique "Beach Boys, un été sans fin" de Jean Emmanuel Deluxe

et toujours :
"June" de Brendon Anderergg
"Comme de Niro" de Madame Robert
"Neige à Londres" de Eles
Retour sur la 28eme édition du Festival de la Route du Rock de Saint Malo
Interview avec Judith Owen en concert le 17 septembre au 3 Baudets
le Rock chic de Thomas Breinert, découverte à prolonger par l'écoute de la session acoustique.

Au théâtre :

les nouveautés :
"Infidèles" au Théâtre de la Bastille
"Dialogue aux Enfers" au Théâtre de Poche-Montarnasse
"Le C.V. de Dieu" à la Pépinière Théâtre
"Signé Dumas" au Théâtre La Bruyère
"Solaris" au Théâtre de Belleville
"L'éternel premier" à La Pépinière Théâtre
"1830 Sand Hugo Balzac : tout commence..." au Théâtre Essaion
"Galilée, Le Mécano" au Théâtre de la Reine Blanche
"Vipère au poing" au Théâtre Le Ranelagh
"4.48 Psychose" au Théâtre La Croisée des Chemins
les reprises :
"La Nostalgie des blattes" au Théâtre du Petit Saint-Martin
"Cyrano de Bergerac" au Théâtre Le Ranelagh
"Une ombre dans la nuit" au Théâtre Le Ranelagh
"La Loi des Prodiges" au Théâtre du Petit Saint Martin
"Gérémy Crédeville - En vrai le titre on s'en fout" à la Comédie de Paris
"Fabrice Petithuguenin - C'est compliqué" au Théâtre Le Bout
"Manon Mezadorian - Pépites" au Théâtre du Marais
et la chronique des autres spectacles de septembre

Expositions avec :

"Picasso : Chefs d'oeuvre !" au Musée national Picasso
"Country Life - Chefs d'oeuvre de la Collection Mellon" au Musée de la Chasse et de la Nature

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Leave No Trace" de Debra Granik
"L'Amour est une fête" de Cédric Anger
"Sugarland" de Damon Gameau
Oldies but goodies avec : "Rue des Cascades" de Maurice Delbez en version remastérisée
Ciné en bref avec :
"Blackkklansman" de Spike Lee
"Whitney" de Kevin Macdonald
"Photo de famille" de Cecilia Rouaud
"Bonhomme" de Marion Vernoux
et la chronique des autres sorties de septembre

Lecture avec :

"Au loin" de Hernan Diaz
"Beach Boys, un été sans fin" de Jean Emmanuel Deluxe
"Federica Ber" de Mark Greene
"K.O." de Hector Mathis
"L'extase totale" de Norman Ohler
et toujours :
"Ce que l'homme a cru voir" de Gautier Batistella
"Dans la chambre noire" de Susan Faludi
"L'écart" de Amy Liptrot
"La femme à part" de Vivian Gornick
"Sous les branches de l'udala" de Chinelo Okparanta
"Wild side" de Michael Imperioli

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=