Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ichliebelove
Wax and Wane  (We Are Unique! Records)  juin 2015

Le moins que l’on puisse dire est que Philippe Raimond n’est pas du genre à s’endormir sur ses lauriers et à ressortir la même recette à chaque fois. Activiste de longue date de la scène musicale sous diverses formations, il publie avec Wax and Wane le second album de son projet solo Ichliebelove après un premier essai, Life-Enhancing Solutions, que la critique avait bien accueilli. Mais un gouffre sépare les deux disques. Exit les trompettes et les arrangements, en retrait les guitares. La place de choix est désormais occupée par l’électronique avec de l’abstraction, des boucles cinglantes et des rythmiques robotiques.

Composant et travaillant en autarcie pour cet album, Philippe Raimond a cette fois choisi de mettre le cap vers l’introspection et l’expérimentation plutôt que vers la simplicité, la clarté et ce parfois au détriment de la mélodie. Wax and Wane peut donner l’impression d’un grand mix, d’un unique morceau duquel s’échappent toutefois quelques pièces plus hospitalières et accessibles comme "B.J.L." ou "I want to believe". On retiendra également "Natural" avec la participation de Laudanum, groupe assez proche et connexe du projet Icheliebelove.

Les textes sont ici davantage parlés - voire murmurés - que chantés par Philippe Raimond. Quelques morceaux accueillent des voix amies (comme Half Asleep, collègue du label We Are Unique!), dans un style toujours éthéré comme à l’époque de la noisy pop, influence et référence toujours incontournable d’Ichliebelove mais où "electro" aurait supplanté "pop".

Cachés en fin d’album, deux morceaux "This is not a test" et "Suddenly" rappellent toutefois que Philippe Raimond n’a pas complement délaissé le songwriting et qu’il sait toujours être un mélodiste de talent. Si on peut reconnaître et louer la rigueur de la démarche, son intransigeance et son exigence, difficile de ne regretter l’aspect parfois trop nombriliste, claustro et froid de Wax and Wane. D’autant plus que la jolie pochette laissait espérer plus de chaleur et de luxure.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Life-Enhancing Solutions de Ichliebelove
Une 2ème chronique de l'album Wax and Wane de Ichliebelove

En savoir plus :
Le site officiel de Ichliebelove
Le Soundcloud de Ichliebelove
Le Facebook de Ichliebelove
Le site officiel de We Are Unique! Records


Marc Ferrero         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=