Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ichliebelove
Wax and Wane  (We Are Unique! Records)  juin 2015

Le moins que l’on puisse dire est que Philippe Raimond n’est pas du genre à s’endormir sur ses lauriers et à ressortir la même recette à chaque fois. Activiste de longue date de la scène musicale sous diverses formations, il publie avec Wax and Wane le second album de son projet solo Ichliebelove après un premier essai, Life-Enhancing Solutions, que la critique avait bien accueilli. Mais un gouffre sépare les deux disques. Exit les trompettes et les arrangements, en retrait les guitares. La place de choix est désormais occupée par l’électronique avec de l’abstraction, des boucles cinglantes et des rythmiques robotiques.

Composant et travaillant en autarcie pour cet album, Philippe Raimond a cette fois choisi de mettre le cap vers l’introspection et l’expérimentation plutôt que vers la simplicité, la clarté et ce parfois au détriment de la mélodie. Wax and Wane peut donner l’impression d’un grand mix, d’un unique morceau duquel s’échappent toutefois quelques pièces plus hospitalières et accessibles comme "B.J.L." ou "I want to believe". On retiendra également "Natural" avec la participation de Laudanum, groupe assez proche et connexe du projet Icheliebelove.

Les textes sont ici davantage parlés - voire murmurés - que chantés par Philippe Raimond. Quelques morceaux accueillent des voix amies (comme Half Asleep, collègue du label We Are Unique!), dans un style toujours éthéré comme à l’époque de la noisy pop, influence et référence toujours incontournable d’Ichliebelove mais où "electro" aurait supplanté "pop".

Cachés en fin d’album, deux morceaux "This is not a test" et "Suddenly" rappellent toutefois que Philippe Raimond n’a pas complement délaissé le songwriting et qu’il sait toujours être un mélodiste de talent. Si on peut reconnaître et louer la rigueur de la démarche, son intransigeance et son exigence, difficile de ne regretter l’aspect parfois trop nombriliste, claustro et froid de Wax and Wane. D’autant plus que la jolie pochette laissait espérer plus de chaleur et de luxure.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Life-Enhancing Solutions de Ichliebelove
Une 2ème chronique de l'album Wax and Wane de Ichliebelove

En savoir plus :
Le site officiel de Ichliebelove
Le Soundcloud de Ichliebelove
Le Facebook de Ichliebelove
Le site officiel de We Are Unique! Records


Marc Ferrero         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=