Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Je suis mort mais j'ai des amis
Guillaume Malandrin et Stéphane Malandrin  juillet 2015

Réalisé par Guillaume et Stéphane Malandrin. Belgique/France. Comédie. 1h36 (Sortie le 22 juillet 2015). Avec Bouli Lanners, Wim Willaert, Lyes Salem, Serge Riaboukine, Eddy Leduc, Jacky Lambert et Marie-Renée André.

Stéphane Malandrin et Guillaume Malandrin livrent avec "Je suis mort mais j'ai des amis" une comédie "rock','roll" irrésistiblement joyeuse qui dérouille les zygomatiques.

Ce road-movie burlesque, jubilatoire et totalement jouissif qui aurait pu s'intituler "Punk-rock chez les Inuits" (au demeurant introduit par une blague inuite délivrée par un autochtone) entraîne le spectateur dans le microcosme du groupe Gros Ours composé de vétérans du punk-rock qui se sont fait une belle petite réputation - locale - dans le Plat pays devenu la deuxième patrie du rock outre Amérique.

Depuis bien plus de vingt ans, ces quinquas, qui font figure de ridicules dinosaures dont se gaussent les jeunes générations, continuent de réaliser leur rêve et ne vivent que pour les soirées de concert suivies de folles équipées sauvages jusqu'au bout d'une nuit fortement alcoolisée qui s'achève près d'une … baraque à frites, bien évidemment.

Et c'est au cours de l'une d'elle que survient, dans des circonstances stupides et à la veille d'une tournée américaine, la mort du chanteur (Jacky Lambert). Mais qu'à cela ne tienne, il n'est pas question de renoncer à la tournée mythique qui constituerait le point d'orgue de leur carrière et "fiat lux" : le chanteur sera bien présent mais sous sa forme "calcinée" !

Encore faut-il arriver sur place et tout n'est pas gagné pour cette bande de pieds nickelés embarqués dans une équipée aux péripéties rocambolesques qui prend la tournure d'un périple funéraire et d'un voyage initiatique pour vieux ados aux cheveux gras et idées courtes qui rejoint, de manière moins glauque, la thématique de la trilogie littéraire "Vernon Subutex" de Virginie Despentes.

Les atouts imparables de ce film : une réalisation un peu foutraque qui sied à un scénario délirant sur le thème du road-movie mâtiné de course-poursuite et qui repose sur un fantastique duo de clowns, des personnages savoureux, un seul, mais épatant personnage féminin à la belle tendresse émouvante (Marie-Renée André), une bande-son qui nettoie les tympans avec les opus mythiques de groupes improbables, tels les Olivensteins, exhumés par le label indépendant Born Bad Records et un humour... belge.

Surtout, des acteurs fantastiques qui, chacun à sa façon, a une "gueule" : Serge Riaboukine en ancien-batteur qui veut s'offrir un dernier trip et débarqué de l'aventure pour cause de fragilité lombaire, Wim Willaert, le guitariste, sorte de Droopy flamand adepte de la fumette et Bouli Lanners, le bassiste Yvan le terrible au coeur de midinette qui se la joue biker à la wallonne. Et puis Lyes Salem pour camper l'inattendu quatrième mousquetaire, un beau militaire "cumulard" puisque arabe et homosexuel.

Nourris au bon lait de "Strip-tease" et plus proches des frères Coen que des frères Dardenne, leurs compatriotes, les frères Malandrin n'ont pas raté leur coup et envoient du lourd dans les amplis !

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-09-27 :
L'Ordre moral - Mario Barroso

• Edition du 2020-09-20 :
Ailleurs - Gints Zilbalodis
 

• Archives :
Adolescentes - Sébastien Lifshitz
Les Choses qu'on dit, les choses qu'on fait - Emmanuel Mouret
Rocks - Sarah Gravon
Le Jardin des Finzi Contini - Vittorio de Sica
Guendalina - Alberto Lattuada
Quelle joie de vivre - René Clément
Dawson City : le temps suspendu - Bill Morrison
Le Défi du champion - Leonardo D'Agostini
Voir le jour - Marion Laine
Epicentro - Hubert Sauper
Mano de Obra - David Zonana
Effacer l'historique - Benoît Delépine et Gustave Kervern
Une Barque sur l'océan - Arnold de Parscau
Madame - Stéphane Riethauser
Ema - Pablo Larrain
Né à Jérusalem (et toujours vivant) - Yossi Atia et David Ofek
L'Envolée - Eva Riley
Nanar Story ... and the winner is... -  
Focus Cinéma -
Les Films - Mars
Un fils - Mehdi M. Barsaoui
Les Lèvres rouges - Harry Kümel
Le Mystère Von Bulow - Barbet Shroeder
L'Etat sauvage - David Perrault
Le Cas Richard Jewell - Clint Eastwood
Les Films - Février 2020
Sortilège - Ala Eddine Slim
Les Vertes Années - Paulo Rocha
Deux - Filippo Meneghetti
Un divan à Tunis - Manele Labidi
- les derniers articles (2)
- les derniers cineclub (6)
- les derniers concerts (19)
- les derniers expos (1)
- les derniers films (1546)
- les derniers interviews (15)
- les derniers spectacles (1)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=