Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Luz
Weirdo Shrine  (Hardly Art)  septembre 2015

Fort du succès critique de leur premier album, le quatuor de Seattle La Luz est de retour. Et autant dire qu’il revient de loin, après une série de concerts et de tournées au rythme démentiel, les quatre filles ont finalement ralenti leurs vitesse de croisière à leur corps défendant.

Ce n'est qu’après un accident de la route, aux effets traumatiques peu de temps après la sortie de leur premier né It’s Alive, elles reprenaient très vite les routes, puis le chemin du studio.

Guidé par une énergie renouvelée et bien plus palpable, Weirdo Shrine se positionne comme un second opus plein de promesse et surtout comme un album aux aspects multiples.

Si les déserts américains et leurs profils soniques sont encore de la partie entre rythmes arides et chants désolés, les rifts sont maintenant déformés par la chaleur et prennent des allures tordues, voir psychédéliques. Weirdo Shrine, joue donc la carte du caméléon, changeant de forme au gré des pistes et égarant volontiers les oreilles des premiers venus. Bien sûr, il intervient également comme une suite logique à son prédécesseur. De fait, la pluralité stylistique de ce nouvel opus est entièrement due aux expérimentations soniques exécutées lors des nombreuses dates qui nourrissent les quatre filles, comme le diesel un moteur.

Pas de panique, le charme opère à nouveau, même sur un format enregistré : les harmonies vocales ("True Love Knows"), les déchainements d’énergies frénétiques ("Hey Papi") et surtout la férocité avec laquelle certains titres s’emparent de vos oreilles ("Black Hole", "Weirdo Shrine"), procèdent presque de la magie noire. Avec une apothéose stylistique et très peu de retenue, le quatuor de Seattle, met les bouchés doubles et réussit à surpasser son premier né avec une apparente nonchalance.

Plus nerveux, mais également plus riche, l’opus plante définitivement ses racines dans une folk vintage, à la mécanique huilée et à la carrosserie pimpante. De quoi perdre quelques repères et se demander si l’année 2015 ne serait pas en réalité un roll back des années 70’s, pas de quoi vraiment se plaindre, à moins que vous ayez une dent contre les vêtements mal taillés !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album It’s Alive de La Luz
La chronique de l'album Floating features de La Luz

En savoir plus :
Le Facebook de La Luz


Stéphane El Menshawi         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-09-13 :
Thomas Bel - Cerna Vez
Bandit Bandit - Bandit Bandit
Jeanne Added - Both Sides
Gabriel Tur - Papillon Blanc
Emily Loizeau - Run Run Run (Hommage à Lou Reed)
Emily Loizeau - Le Centquatre
Collectif La Boutique - Twins
Hugo Chastanet - Dix chansons naturelles et sauvages
Elysian Fields - Transience of life

• Edition du 2020-09-06 :
Théo Fouchenneret - Beethoven : Waldstein & Hammerklavier
Inflatable Dead Horse - Love Songs
Lisza - Charango
Alexis HK - Comme un ours (Live)
Morgane Ji - Woman Soldier
 

• Archives :
Feldup - A thousand doors, just one key
Vladimir Torres - Inicial
Creeper - Sex, Death & The infinite Void
Fantastic Negrito - Have You Lost Your Mind Yet ?
Plumes - Oh Orwell
Rue de Tanger - Simone
Anna Aaron - Pallas Dreams
Biffy Clyro - A Celebration of Endings
All We Are - Providence
Ana Carla Maza - La Flor
Listen in Bed - Lazy Lagoon (Mix #22)
Neil Young - Homegrown
Vertige - Populaire
Talisco - Inner songs
Listen in Bed - Nina Simone 2/2(Mix #21)
Crack Cloud - Pain Olympics
We hate you please die - Waiting room
Cheyenne - Surprends-moi
Listen in Bed - Nina Simone 1/2 (Mix #20)
La Mare Aux Grenouilles #06 - Talk Show Culturel
L'éclair - Noshtta EP
Toybloïd - Modern Love
Listen in Bed - Jimmy Cobb (Mix #19)
Divers artistes - INTENTA Experimental & Electronic Music from Switzerland 1981-93
Thibault Noally & L'ensemble Les Accents - Alessandro Scarlatti : Il Martirio di Santa Teodosia
Benoît Menut - Les îles
Musica Nigella & Takénori Némoto - Chausson le littéraire
Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet - Echange
Marianne Piketty, Le Concert Idéal - L'Heure bleue
Silas Bassa - Silas
- les derniers albums (6142)
- les derniers articles (159)
- les derniers concerts (2325)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1095)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=