Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Lena Deluxe
Malle à Disques  (Amiens)  samedi 3 octobre 2015

Entre les affiches des Bérus et de Van Halen, il ne manquait plus qu'une inconditionnelle du Velvet Underground pour parfaire le tableau de la Malle à Disques à Amiens. Au milieu des vinyles, Lena Deluxe donnait samedi dernier un concert exceptionnel pour la sortie de son premier album Mirror for Heroes (Wagram).

Drôle d'idée pour une Roubaisienne d'aller à Amiens ! Au contraire, Lena Deluxe (Sandrine Samyn) nous confie que la ville d'Amiens lui remémore des souvenirs émus, flippants et enivrants. Quelques années en arrière, Amiens lui offrait les marches de sa première scène en solo.

A trente ans, la chanteuse et multi-instrumentiste a son bagage déjà bien rempli de scènes, jouant aux côtés de Roken is Dodelijk ou encore de Brisa Roché. Au cours d'une tournée aux Etats-Unis, Lena fait une rencontre heureuse avec Henry Hirsh, qui n’est autre que celui en qui ont eu confiance : Lenny Kravitz, Mick Jagger ou encore Madonna. Il la prend sous son aile et la pousse à enregistrer son premier album. Début de son histoire.

Que ce soit en formation ou en solo, Lena Deluxe est le centre de toute attention. Comme ce samedi soir, juste accompagnée de sa guitare, elle aura hypnotisé en un tour de bras les oreilles et fait vibrer l’espace. Ce qui ne laisse pas indifférent, c’est cette voix, aux larges possibilités. Aux accents piquants et aériens, elle habille parfaitement des ballades Folk comme sur le titre "Reeperbhan". Aux accents ronds et blues, elle fait revivre Amy Whinehouse. Aux accents sombres et psychédéliques, elle dessine les contours d’une Anna Calvi comme sur les morceaux "Ladybird" ou "Nowhere to go".

Qu’on ne s’y trompe pas, Lena Deluxe cache bien son jeu. Mystérieusement angélique dans ses ballades presque romantiques, la chanteuse fait vite tomber le masque pour montrer la part de rockeuse qui est en elle. Des thèmes mélancoliques aux riffes révoltés, Lena Deluxe emballe de plus belle.

Alors curieux / curieuse ? Je vous laisse vous déhancher et chanter en chœur les "houhou !" qui honore le titre "Kill the king".

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Lena Deluxe en concert au Grand Mix (vendredi 2 avril 2010)


En savoir plus :
Le site officiel de Lena Deluxe
Le Soundcloud de Lena Deluxe
Le Facebook de Lena Deluxe

Crédits photos : Rachel Debrincat


Rachel Debrincat         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Jean-Louis Zuccolini
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=