Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Comte de Monte-Cristo
Théâtre Essaion  (Paris)  octobre 2015

Transposition théâtrale du roman éponyme de Alexandre Dumas, mise en scène par Richard Arcelin, avec Véronique Boutonnet, Luca Lomazzi et Franck Etenna.

L'adaptation théâtrale d'un texte littéraire s'avère toujours ardue et délicate, quant à celle du roman-fleuve du 19ème, roman d'aventures d'autant plus foisonnant que paru sous forme de feuilleton rémunéré à la ligne, elle relève de la gageure pour ne pas sombrer dans la réduction simpliste, l'anecdotisme ou le spectaculaire.

Une gageure amplement réussie par la Compagnie Les âmes libres pour "Le Comte de Monte-Cristo" de Alexandre Dumas, qui résulte de la conjonction de tous les talents.

En premier lieu, une adaptation émérite, intelligente, éclairée et audacieuse de Véronique Boutonnet qui, pour rendre compte de la structure de l'oeuvre qu'elle qualifie de labyrinthe vertigineux, d'une part, privilégie les épisodes essentiels à la compréhension et au suspense de l'intrigue, le destin tragique du jeune Edmond Dantès, victime innocente des feux croisés de la jalousie, de l'ambition et de la trahison, qui, après une incarcération illégale et une incroyable évasion, revient au monde consumé par le besoin de vengeance.

D'autre part, elle opte pour des parti-pris forts avec une adaptation qui s'affranchit de la linéarité chronologique, qui aboutit à un théâtre narratif souvent pesant et statique, pour privilégier un montage déstructuré et dynamique qui convient à cette épopée aux histoires imbriquées et brassant tous les thèmes dramatiques.

Comme au théâtre, la fin est dans le commencement, tout commence donc avec la visité guidée au château d'If, forteresse maritime-prison désaffectée, d'un étrange visiteur plus particulièrement intéressé par deux cellules, celles qui furent occupées par un jeune marin et un abbé érudit, savant et philosophe. Commence également un voyage mnésique dans le temps et l'espace qui va reconstituer une vie.

Ensuite la sagacité de la scénographie et de la mise en scène de Richard Arselin qui utilise judicieusement les caves en pierre de la petite salle du Théâtre Essaion, au demeurant en adéquation tant avec les différents lieux de l'intrigue qu'avec son atmosphère ténébreuse

De plus, il gère, avec un conséquent travail des lumières de clair-obscur caravesque, toutes ses potentialités de ce décor naturel pour créer des tableaux cinétiques et des images en résonance avec le style des illustrations originales qui accompagnaient le roman et impulse un rythme cinétique, soutenu par la création musicale et sonore de Franck Etenna, qui permet l'enchaînement des scènes à la manière d'un fondu-enchaîné très rapide avec des noirs très brefs qui ressort à l'instantanéité qui caractérise le flux de pensée.

Enfin, le jeu de trois comédiens polymorphes qui incarnent tous les personnages avec, pour seul viatique, leur expérience, leur art et une redingote réversible, création de l'Atelier Les vertugadins.

Portant magnifiquement l'oeuvre de Dumas en cette partition exigeante et sensible, Véronique Boutonnet, Luca Lomazzi et Franck Etenna sont époustouflants tant ils donnent vie à chacun des protagonistes avec une véracité exemplaire.

De la belle et admirable ouvrage pour un spectacle immersif qui n'appelle aucune réserve et mérite tous les louanges.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?

Grève générale, transports bloqués, morosité ambiante, réchauffement climatique... Et si cette année Noël n'avait pas lieu ? Quoi qu'il en soit vous aurez largement de quoi vous réjouir avec notre proposition de découvertes culturelles hebdomadaires dès maintenant. Par ailleurs, suivez notre facebook pour gagner des places pour le concert de She Owl.

Du côté de la musique :

"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg
et toujours :
"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Architecture" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Elvira" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"New Magic People" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"A" à la Scène Parisienne
"Mister Paul" au Théâtre L'Atalante
"Deux amoureux à Paris" au Studio Hébertot
"Nobody is perfect" à la Scène Parisienne
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" au Théâtre des Abbesses
"Métropole" au Théâtre de la Reine Blanche
"Chambre noire" au Monfort Théâtre
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Marche et démarche - Une histoire de la chaussure" au Musée des Arts Décoratifs
"Helena Rubinstein - La Collection de Madame" au Musée du Quai Branly

Cinéma avec :

Les nouveautés de la semaine :
"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Avénarius d’Ardronville
"Le Roi d'Ici" de Karim Aïnouz
Oldies but Goodies avec "Kanal" de Andrzej Wajda
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv
et toujours :
"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?
- 1er décembre 2019 : On prépare les cadeaux
- 24 novembre 2019 : Black Friday culturel
- 17 novembre 2019 : 4 ans déjà
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=