Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce A Movement Of Return (A.M.O.R)
Half Sin Half Life  (Monopsone / Les Disques Normal)  octobre 2015

Si vous croyez que c'est facile d'écrire des chroniques, vous vous plantez en beauté. Encore quand il s'agit de parler d'un disque que l'on n'a pas aimé, voire qui vous laisse indifférent, ça passe encore : on peut se lâcher et dire à peu près n'importe quelle connerie qui nous passe par la tête, glisser une blague ou deux et dire au final que l'attente est à la hauteur de la déception et c'est bouclé. Pas besoin d'être convaincant pour ne pas convaincre, si je peux dire.

Tandis que lorsqu'il s'agit au contraire de convaincre l'auditeur, outre du bien fondé de lire votre chronique, qu'il serait bien inspiré de jeter une oreille sur le disque dont il est question, là c'est plus rude.

Alors certes, le lecteur habitué saura plus ou moins que ses goûts se rapprochent en général de tel ou tel chroniqueur mais est-ce suffisant de lâcher un titre d'album et voir ce qu'il se passe ? Pas toujours. Cela peut faire l'affaire sur les réseaux sociaux où un pourcentage de vos habitués cliqueront aveuglément sur le lien. Pour le reste et aussi parce qu'il n'y a pas plus bel exercice que de parler de ce que l'on aime, il faut donner un peu plus. Le chroniqueur est en cela le contraire du journaliste, il est là pour défendre quelque chose, pour donner son point de vue. Au lecteur d'adhérer ou non.

Tout ça parce que je ne savais pas comment commencer cette chronique donc, c'est un peu long je vous l'accorde, surtout que pour parler de A Movement Of Return (A.M.O.R) qui sortait son nouvel album cet automne, c'est assez simple : c'est un beau disque, aérien, élégant, un peu noise, un peu pop, pas mal électro. Oui , tout ça en même temps, c'est possible.

C'est possible parce que Fredéric Parquet n'est pas né de la dernière pluie (il était auparavant au sein du groupe Mechanism For People) et que le mélange d'électronique, de guitares, de boîtes à rythmes et de chant cold wave n'a pas de secret pour lui. "Touch" est en ce sens un parfait résumé de l'album, si vous ne deviez écouter qu'un titre pour vous faire un avis.

L'album dure 35 minutes, aussi compact qu'addictif, il sera bien difficile de décrocher rapidement sans le passer plusieurs fois de suite. Comme du temps de Mechanism For People, on retrouve une tendance dark wave electro mais plus détachée des références que l'on avait notées à l'époque (Trent Reznor, And Also the Trees). En effet, Half Sin Half Life n'est pas scolaire du tout et s'il contient évidemment les influences de son auteur, il n'est en rien une démonstration de savoir mais est un pur recueil de créativité.

La force de ce disque est d'être à la fois assez "pop" dans le sens où il n'est pas difficile d'accès et, sans contenir de ritournelle à siffloter sous la douche, il possède bon nombre de titres assez hypnotiques dont on a bien du mal à se défaire de l'écoute comme notamment "Sink or Swim", l'endiablé "Freak boy" ou "Blue areas" pour ne citer qu'eux.

A.M.O.R réussit par ailleurs la prouesse (on peut parler de prouesse à ce sujet de nos jours) de ne pas tomber dans la redite et encore moins dans le revival shoegaze / cold wave comme c'est souvent le cas ces temps-ci.

Pour résumer, et pour tenter de réussir le challenge d'au moins vous donner l'envie d'écouter ce disque passé beaucoup trop inaperçu, Half Sin Half Life est un super disque à mettre sous le sapin, d'autant que si vous l'achetez en CD via Monopsone, vous le recevrez deux fois ! Un pour vous et un à offrir, voire deux à offrir, voire deux pour vous si vous voulez en laisser un dans l'autoradio et un sur la platine de la maison et si vous en voulez un troisième dans votre lecteur numérique, il existe aussi en numérique à un prix ridiculement bas chez Les Disques Normal, inutile de vous en priver !

Un disque à écouter et réécouter. A.M.O.R à mort donc !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album The others turn to shadow de Mechanism for people
La chronique de l'album Never Reach For The Stars de Mechanism For People

En savoir plus :
Le Bandcamp de A Movement Of Return
Le Facebook de A Movement Of Return


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-10-13 :
Orouni - Interview
Listen in Bed - The Sopranos (Mix #2)
Listen in Bed - Vinyles (émission 2)
Vanille - Amazona
Parlor Snakes - Disaster Serenades
Olivier Rocabois - Ship Of Women / Somewhere In A Nightmare EP
Marie Sigal - Les géraniums EP
Festival Levitation France #7 (édition 2019) - The Warlocks - Black Midi - Frustration - Iceage - Fat White Family - Vanishing Twin - France - L'Epée - Frankie and the Witch Fingers
Pierre Daven-Keller - Kino Music
Michel Dalberto - Beethoven, 5 Sonates pour piano
Sarah Amsellem - Miracles
Vincent David - Pulse
La Féline - Vie Future
Samba de la Muerte - A Life with Large Opening

• Edition du 2019-10-06 :
Xavier - Sprayed Love
Fabien Martin - aMour(s)
Alexandra Luiceanu - Matriochka : Romantic Fantaisies & Transcriptions from Russia
Maud Geffray - Still Life : a tribute to Philip Glass
Alex Beaupain - Pas plus le jour que la nuit
Lucienne Renaudin Vary - Mademoiselle in New York
The Great Old Ones - Interview
Hugues Mayot - L'Arbre rouge
Liam Gallagher - Why me ? Why not.
Baden Baden - La Nuit Devant
Rabih Abou-Khalil - The Flood and The Fate of The Fish
Listen in Bed - Drive (Mix #1)
Listen in Bed - Les disques dans notre vide poche (émission #1)
 

• Archives :
Johanna Saint-Pierre - The NYC Summer Sessions EP
Holy Fuck - Luxe featuring Alexis Taylor
Alarm Will Sound - The hunger
Bruno Rigutto - Chopin : Nocturnes
Sylvain Rifflet - Troubadours
Ensemble Aedes & Mathieu Romano - Brel & Barbara A cappella
Initiative H - Initiative H X Moondog Pax for a Sax Remix
Boucan - Déborder
Caravan Palace - Chronologic
Nantucket Nurse - The Uncompleted Works Volumes 1, 2 &3
Mister Moonlight - The Basement Tapes
Debout sur le Zinc - Vian par Debout sur le Zinc
Studio Electrophonique - Buxton Palace Hotel
Quatuor Béla & Moriba Koïta - Impressions d'Afrique
Mike Patton & Jean-Claude Vannier - Corpse Flower
Samir Barris - Fin d'été
Gérald Genty - Là-Haut
Joseph Fisher - Interview
Florian Noack - Prokofiev : Visions Fugitives
Hildebrandt - ïLeL
Dpt Store - Tokyo dreams
Kronos Quartet - Terry Riley : Sun Rings
One Rusty Band - Voodoo Queen
Marie-Nicole Lemieux - Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières
Black Midi - Schlagenheim
Moddi - Like In 1968
L'épée - Diabolique
Violet Arnold - Moon
Festival Check-In Party #1 (édition 2019) - jeudi 22 août - Prince Miiaou - Julia Jacklin - Clara Luciani - Patti Smith - Jeanne Added
Festival Check-In Party #1 (édition 2019) - Vendredi 23 août - Namdose - Puts Marie - Yak - Slaves - Lysistrata - Gogol Bordello - The Psychotic Monks - Foals
- les derniers albums (5764)
- les derniers articles (128)
- les derniers concerts (2314)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1077)
- les derniers livres (7)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=