Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Anthologie des méchants & autres salauds du cinéma Français
Alister  (Editions La Tengo)  novembre 2015

Pour qu’un film soit réussi, souvent il faut un bon méchant, parce que le gentil, bah il est gentil souvent à la limite du concon : "Holala il faut faire le bien et sauver des gens parce que il y a des vilains pas gentils c’est pas bath, et comme ça en plus je pourrai faire bisous bisous avec la jolie fille, et lui toucher les gougouttes hi hi hi !", c’est d’un ennui. Alors que le méchant, lui, il a de la personnalité, des objectifs qui passent de devenir maître du monde à tuer des gens pour le fun avec des plans machiavéliques, de la cruauté, et ce je-ne-sais-quoi qui rend parfois l’antipathie sympathique…

C’est en se basant sur ce constat simple qu’Alister, oui comme le chanteur, qu’est-ce qu’on va faire de lui, journaliste, animateur radio et cofondateur de Schnock, la revue des vieux de 27 à 87 ans, a décidé de bâtir son Anthologie des méchants & autres salauds du cinéma Français, découpée en dix grandes catégories, des nazis aux méchants en costumes en passant par les salopes et autres emmerdeuses. On ne va pas se mentir, les méchants sont un prétexte qu’Alister a trouvé pour rendre hommage à un certain cinéma français, principalement celui d’avant les années 2000. A tourner les pages, on se rend vite compte que c’est aussi une formidable déclaration d’amour aux acteurs et actrices, pas seulement les stars, pardon les vedettes, mais aussi les seconds couteaux, s’il consacre un chapitre au génial Jean Yanne, il en consacre également un à Michel Peyrelon, génial également mais beaucoup moins connu, je suis certain que vous ne savez pas qui c’est d’ailleurs alors qu’en fait, vous le connaissez.

En plus de découper en catégorie les méchants, Alister nous propose pour chaque type de méchants, la figure tutélaire et le film phare, en résumant des films des plus connus (Peur sur la ville) au plus double-vété-éphe (Kamikaze, Elles n’oublient jamais…), il nous fait prendre conscience de la richesse du Cinéma français, comment ils savait oser, créer loin des études de marché et où les films n’étaient pas des produits, de simples téléfilms pour le prime time de TF1. Des films imaginatifs, où les acteurs pouvaient briller, où ils n’avaient pas peur de jouer avec leurs images (sauf certain cf "Le syndrome Gabin").

Un livre certes un brin nostalgie mais amusant et surtout incroyablement documenté, qui donne envie de voir des films encore et encore et même pourquoi pas d’être méchant soi-même, mais ça, ça ne serait pas gentil quand même.

 

En savoir plus :
Le Facebook d'Alister


sy!         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-10-13 :
L'horizon qui nous manque - Pascal Dessaint
La véritable histoire des douze Césars - Virginie Girod
La petite conformiste - Ingrid Seyman
Guerilla, le temps des barbares - Laurent Obertone
Pyongyang 1071 - Jacky Schwartzmann
L'héritage Davenall - Robert Goddard
Les roses de la nuit - Arnaldur Indridason

• Edition du 2019-10-06 :
Les furtifs - Alain Damasio
De pierre et d'os - Bérengère Cournut
Le Mystère Sammy Went - Christian White
Vers une nouvelle guerre scolaire - Philippe Champy
L'Accident de l'A35 - Graeme Macrae Burnet
Archives des enfants perdus - Valeria Luiselli
Lost man - Jane Harper

• Edition du 2019-09-29 :
Un livre de martyrs américains - Joyce Carol Oates
Que le diable l'emporte - Anonyme
La Terre invisible - Hubert Mingarelli
Les guerres intérieures - Valérie Tong Cuong
L'âge de la lumière - Whitney Scharer
Quelque chose dans la tête - Denis Kambouchner
 

• Archives :
Liquide inflammable - Robert Bryndza
Bête noire - Anthony Neil Smith
Gaeska - Eirikur Örn Norddahl
Barbarossa : 1941. La guerre absolue - Jean Lopez & Lasha Otkhmezuri
Dictionnaire égoïste de la littérature mondiale - Charles Dantzig
Les refuges - Jérôme Loubry
Un autre tambour - William Melvin Kelley
Les altruistes - Andrew Ridker
Week-end à New York - Benjamin Markovits
Les yeux fumés - Nathalie Sauvagnac
Ici seulement nous sommes uniques - Christine Avel
Un mariage américain - Tayari Jones
Le dernier grenadier du monde - Bakhtiar Ali
Les opérations extraordinaires de la Seconde Guerre mondiale - Claude Quétel
Autoportrait d'une vie heureuse - Ingo Schulze
Le siècle des dictateurs - Sous la direction d'Olivier Guez
Conversations entre amis - Sally Rooney
Les Réfugiés - Viet Thanh Nguyen
La rentrée Littéraire 2019 - Tour d'horizon de la rentrée
Dégels - Julia Phillips
De l'autre côté, la vie volée - Aroa Moreno Duran
Zébu Boy - Aurélie Champagne
Tous tes enfants dispersés - Beata Umubyeyi Mairesse
Ici tout est encore possible - Gianna Molinari
Mon territoire - Tess Sharpe
Tempête pour les morts et les vivants - Charles Bukowski
Les liens - Domenico Starnone
Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon - Jean-Paul Dubois
Kintu - Jennifer Nansubuga Makumbi
L'été meurt jeune - Mirko Sabatino
- les derniers articles (11)
- les derniers expos (31)
- les derniers films (2)
- les derniers interviews (25)
- les derniers livres (1821)
- les derniers spectacles (1)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=