Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La loi des prodiges
La Loge  (Paris)  janvier 2016

Monologue dramatique écrit et interprété par François de Brauer.

"La réforme Goutard" avait été l’un des spectacles révélations du Festival Off d’Avignon 2014 où déjà il se distinguait parmi les découvertes de cette édition comme une pure pépite.

Un an et demi plus tard, sous un autre titre, "La loi des prodiges", le seul en scène écrit et interprété par François de Brauer n’est pas loin d’être devenu un chef d’œuvre.

L’histoire raconte le destin exceptionnel de Rémy Goutard qui, d’abord petit étudiant en histoire, deviendra ministre (dans une société totalitaire imaginaire) et lancera la fameuse "réforme Goutard" consistant à annihiler toute sorte de création dans l’art ou la culture. "La loi des prodiges" démarre par la naissance du petit Rémy, naissance à laquelle n’assistera pas son père Paul, scénariste tentant de vendre son dernier texte…

Dans une ambiance un peu surannée qui rappelle les films des années 50 (et auxquelles une scène convoquant Arletty rend particulièrement hommage), le récit avec un sens de la construction, des dialogues et des situations (on rit énormément) alterne les époques, enchaîne les séquences en d’incroyables transitions, pour finalement ne jamais perdre le spectateur en route un seul moment. Le comédien fabuleux se double d’un scénariste brillantissime.

Le travail splendide des lumières de François Menou met en valeur tout le contraste de cette vaste fresque où les ambiances se fondent, et le regard de bon conseil de Louis Arène et Joséphine Serre qui ont collaboré à la mise en scène a permis encore à l’ensemble de se bonifier. François de Brauer offre près de deux heures d’un immense bonheur théâtral entre absurde et poésie, où l’on ne cesse de s’émerveiller.

Formé à l’école de l’improvisation théâtrale puis du Conservatoire National Supérieur d'art dramatique, celui qu’on a pu voir déjà dans des rôles aussi forts que variés de Shakespeare à Heiner Muller, montre ici tout ce dont il est capable et sa performance séduit autant que le comédien impressionne par son énergie, sa polymorphie et sa vivacité avec un art maîtrisé à la perfection pour passer d’un personnage à l’autre, sans brusquerie avec une grâce et une aisance stupéfiantes, exploitant chez chacun des personnages qu’il convoque, la moindre faille pour l’incarner. Bien sûr, on ne peut s’empêcher de penser aux premiers spectacles de Philippe Caubère, mais il ne ressemble qu’à lui-même.

Les séquences qu’il entremêle avec un timing parfait forment un patchwork d’une fluidité exceptionnelle avec un sens de la dramaturgie remarquable et des répliques destinées à devenir cultes. Tous les personnages, sans exception, sont dessinés à la perfection avec une précision des détails, des ambiances et des décors que c’en est éblouissant.

Oui, François de Brauer est un comédien prodigieux destiné sans aucun doute à être un des plus grands de sa génération. Et "La loi des prodiges", au final grandiose, certainement un des plus beaux seul-en-scène sur la condition d’artiste.

Un spectacle qui laisse admiratif d’un aussi grand talent, qui risque d’avoir une belle et longue route et qu’il serait évidemment impensable de rater.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-08-09 :
35 ème édition du Festival Humour et Eau Salée - Du 1er au 7 août 2020
 

• Archives :
Une Reine en exil - Théâtre Le Verbe Fou
Requiem pour un louis d'or -  Théâtre Le verbe Fou
Ultra-Girl contre Schopenhauer - Théâtre 14
Une goutte d'eau dans un nuage - Théâtre 14
Etienne A. - Théâtre 14
L’Ordre du jour - Théâtre 14
Littoral - Théâtre de la Colline
Covid et Humour - Le confinement, manne thématique pour les humoristes -
Focus Théâtre -
Shortcom à gogo -
A tort et à raison - Théâtre Hébertot
L'Ecole des Femmes - Théâtre national de l'Odéon
Vivement Noël - Théâtre de la Girandole
Le Sommelier - En tournée
Peer Gynt - Théâtre Les Gémeaux
Fleur de cactus - Théâtre Antoine
Art - Comédie des Champs Elysées
Folie baroque - Théâtre Le Funambule-Montmartre
Hernani, brigand de la pensée ! - Lavoir Moderne Parisien
Le Misanthrope - Théâtre national de Strasbourg
Les Survivantes - Théâtre 13/Jardin
L'Ecume des jours - A La Folie Théâtre
Voodoo Sandwich - Centre Culturel Suisse
Oh les beaux jours - Studio Hébertot
J'aurais aimé savoir ce que ça fait d'être libre - Théâtre de Belleville
Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures - Théâtre de l'Atelier
Eugénie Grandet - Théâtre 13/Seine
Les Innocents, Moi et l'Inconnue au bord de la route départementale - Théâtre de la Colline
Penthésilée - Théâtre de Sartrouville et des Yvelines
Mon fils marche juste un peu plus lentement - Manufacture des Abbesses
- les derniers (3)
- les derniers albums (5)
- les derniers articles (4)
- les derniers concerts (8)
- les derniers expos (2)
- les derniers films (3)
- les derniers interview (1)
- les derniers interviews (264)
- les derniers livres (3)
- les derniers spectacles (6900)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=