Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce All Angels Gone
Sentier des Halles  (Paris)  27 avril 2005

Voici donc l'album Quietly officiellement lancé sur le marché du disque. On vous a déjà parlé de cet album et si vous ne l'avez pas encore il faudrait y songer assez vite...

En attendant, une poignée d'une centaine de chanceux a pu, à nouveau apprécier les talents de all angels gone sur scène au Sentier des Halles, en deuxième partie de soirée.

Cette jolie petite salle, aménagée dans une cave voutée offrait une scène un peu étroite pour les 8 membres du groupe mais l'ensemble restait étonnament dégagé et les musiciens suffisament mobiles. 8 membres, je devrais dire 9 car le travail de video est aussi une donnée très importante dans le groupe même si ce soir l'écran causait quelques soucis logistiques et que la luminosité n'était pas au rendez vous, contrairement à leur prestation à la Maroquinerie pendant laquelle tout l'espace derrière la scène était occupé par l'image.

A la Maroquinerie, le son était également un peu meilleur, mais on ne peut qu'incriminer la salle du Sentier des Halles, nettement plus petite et moins adaptée à de la musique amplifiée... vive l'acoustique.

En tout cas, après quelques problèmes techniques notamment du coté de la basse, on retrouve avec bonheur l'ambiance des compositions remarquables des all angels gone.

Devant une salle largement pleine, le groupe entame le spectacle avec "Remember things".Morceau de choix qui nous plonge dans un univers proche de Dead Can Dance.

La voix de Pauline est parfaitement en place, même si on sent une légère tension, l'ambiance est bien là et le chant soutient la comparaison sans problème avec celui de Lisa Gerrard, excusez du peu. Voix qui comme celle de Vincent, sont un des points forts de ce groupe et qui feront sans doute parler d'elles d'ici quelques temps...

Entre autres morceaux inédits sur Quietly, les all angels gone interpréteront une version largement revisitée de "Stephen H", rallongée et plus émouvante et sombre que la version album.

Chaque musicien bien en place, les titres s'enchainent et la tension monte. Les projections malheureusement trop petites se font plus présentes et moins abstraites (des personnages marchant dans la rue notamment) alors que Pauline officie sur une sorte de xylophone face à Julien courbé sur sa basse sur laquelle, tout comme Franck à la guitare, il usera d'instruments en tout genre pour en sortir des sons que l'on rapprochera de ceux de leur grand frère Sigur Ros (archet notamment).

Vincent concentré mais ayant un peu de mal à contenir ses sourires (enfin un groupe qui est sincèrement heureux de jouer) est toujours ancré à son piano, même lorqu'il prend la guitare.

Sa voix incroyable, qui là encore ne peut pas empêcher le rapprochement avec Sigur Ros, est parfaite même si quelques grésillements viennent gacher les hautes fréquences sur le final.

Final Ô combien remarquable puisqu'il s'agit ni plus ni moins du magnifique "Others as a mirror" sur lequel le groupe montre tous son talent. L'ambiance progresse tout au long de ces quelques 15 minutes, faisant la part belle aux deux voix mais également à tous les musiciens. Emotions et tensions sont palpables tant sur scène que dans le public et c'est un véritable feu d'artifice que ce morceau en fin de concert.

Les lumières se rallument, les sourires illuminent les visages … "Eh Vincent ! T'es un vrai Pink Floyd toi !" lui lance un de ses amis se précipitant vers le chanteur… Il y a sans doute un peu de cela chez les all angels gone… et bien plus encore.

Un groupe à ne surtout pas rater en concert comme en disque.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Quietly de all angels gone
Articles : all angels gone en concert au Sentier des Halles - 3 CD à gagner !
All Angels Gone en concert à La Maroquinerie (1er avril 2005)
L'interview de all angels gone (8 mars 2005)
L'interview de Neth - All angels gone (21 juin 2005)

Crédits Photos : David (Plus de photos sur Taste of Indie)


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=