Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Anomalisa
Charlie Kaufman et Duke Johnson  février 2016

Réalisé par Charlie Kaufman et Duke Johnson. Etats-Unis. Film d'animation. 1h31 (Sortie le 3 février 2016).

Quand on prononce le nom de Charlie Kaufman, on sait d'avance qu'on ne va pas être devant un produit stéréotypé.

Au contraire, le scénariste de Spike Jonze pour "Dans la peau de John Malkovich" et "Adaptation", celui de Michel Gondry, pour "Human Nature" et "Eternal Sunshine of the Spotless", aligne les prototypes, les films qui sortent totalement de l'ordinaire.

Ce sera encore le cas d' "Anomalisa" qu'il co-réalise avec Duke Johnson. Cette fois-ci, le voilà du côté de l'animation avec un film qui utilise le procédé "Stop Motion" avec des "marionnettes".

Tout de suite, il faut écarter complètement l'idée d'emmener des enfants voir "Anomalisa" car ils n'y trouveront rien de plaisant, aucun moment de niaiserie enfantine.

En effet, Charlie Kaufman a construit un univers bien plus près de Kafka que de Disney. De plus, son personnage principal, Michael Stone, a un fichu caractère, aucune rondeur, aucun humour.

Auteur de «Comment puis-je vous aider à les aider ?", ouvrage sinistre destiné aux employés des "services clients", il est coincé dans un hôtel de Cincinnati à quelques heures d'un congrès où il doit faire une communication. Tout l'énerve, tout le renvoie à sa vie morose. Au point que pour lui, toutes les personnes qu'il croise ont la même voix, la même fadeur, la même absence d'intérêt.

Quand survient Lisa, qui participe presque en passagère clandestine au congrès où il va intervenir, il est très surpris qu'elle est une voix différente de toutes les autres. Lisa va donc devenir pour lui une anomalie, une "anomalisa" aux conséquences quasi-métaphysiques.

Il ne faut pas en dire plus car "Anomalisa" de Charlie Kaufman et Duke Johnson est avare en péripéties et préfère le huis-clos et l'introspection pour faire jaillir le fantastique dans ce monde singulier qu'il a élaboré.

Comme souvent dans les films écrits par Kaufman, et comme dans son premier long métrage ("Synecdoche, New York"), il faut accepter les prémisses de ses récits, sinon le voyage sera vite vain et ennuyeux.

Ici, pour entrer dans le film, il est nécessaire de surmonter l'antipathie naturel que suscite Michael Stone et d'accepter l'esthétique assez moche des "poupées" dont les tenues sont peu seyantes et qui évoluent dans des décors aux couleurs ternes.

On le répète : rarement un film d'animation aura été aussi peu "joliet" et l'on comprend pourquoi le jury vénitien a pu lui attribuer le "Grand Prix" à la dernière Mostra. En contrepartie, on a un film très adulte, quelque chose qui fait vraiment entrer les films en "stop-motion" dans le cinéma tout court.

"Anomalisa" de Charlie Kaufman et Duke Johnson ouvre à d'autres horizons le champ de cette technique et inaugure peut-être encore plus radicalement une nouvelle ère de l'animation que des films du genre de "Valse avec Bachir" et de "Persépolis" avaient pu le faire.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2024-02-18 :
Universal Theory - Timm Kroger
 

• Archives :
Elaha - Milena Aboyan
L'Homme d'argile - Anaïs Tellenne
Means Girls, Lolita malgré moi - Samantha Jayne et Arturo Perez Jr
Sirocco et le royaume des courants d'air - Benoit Chieux
La Venus d'Argent - Helena Klotz
Ricardo et la peinture - Barbet Schroeder
A L'intérieur - Vasilis Katsoupis
Le Gang du Bois du Temple - Rabah Ameur-Zaimeche
Juniors - Hugo Thomas
Oppenheimer - Christopher Nolan
Les Meutes - Kamal Lazraq
Mission : impossible – Dead Reckoning Partie 1 - Christopher McQuarrie
Love Life - Koji Fukada
Le prix du passage - Thierry Binisti
Kokon - Leonie Krippendorff
Nothing but a man - Michael Roemer
Pulse - Aino Suni
La Femme de Tchaikovski - Kirill Serebrennikov
La ferme à Gégé - Florent Verdet
Amore Mio - Guillaume Gouix
J'aurais voulu être astronaute - Comédie de Paris
Neneh Superstar - Ramzi Ben Sliman
Babylon - Damien Chazelle
Terrifier 2 - Damien Leone
Rewind & Play - Alain Gomis
Venez voir - Jonás Trueba
Suzhou River - Lou Ye
Kanun, la loi du sang - Jérémy Guez
Un petit cas de conscience - Marie-Claude Treilhou
Mauvaises filles - Emérance Dubas
- les derniers articles (2)
- les derniers cineclub (6)
- les derniers concerts (20)
- les derniers expos (1)
- les derniers films (1674)
- les derniers interviews (15)
- les derniers spectacles (3)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=