Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Anomalisa
Charlie Kaufman et Duke Johnson  février 2016

Réalisé par Charlie Kaufman et Duke Johnson. Etats-Unis. Film d'animation. 1h31 (Sortie le 3 février 2016).

Quand on prononce le nom de Charlie Kaufman, on sait d'avance qu'on ne va pas être devant un produit stéréotypé.

Au contraire, le scénariste de Spike Jonze pour "Dans la peau de John Malkovich" et "Adaptation", celui de Michel Gondry, pour "Human Nature" et "Eternal Sunshine of the Spotless", aligne les prototypes, les films qui sortent totalement de l'ordinaire.

Ce sera encore le cas d' "Anomalisa" qu'il co-réalise avec Duke Johnson. Cette fois-ci, le voilà du côté de l'animation avec un film qui utilise le procédé "Stop Motion" avec des "marionnettes".

Tout de suite, il faut écarter complètement l'idée d'emmener des enfants voir "Anomalisa" car ils n'y trouveront rien de plaisant, aucun moment de niaiserie enfantine.

En effet, Charlie Kaufman a construit un univers bien plus près de Kafka que de Disney. De plus, son personnage principal, Michael Stone, a un fichu caractère, aucune rondeur, aucun humour.

Auteur de «Comment puis-je vous aider à les aider ?", ouvrage sinistre destiné aux employés des "services clients", il est coincé dans un hôtel de Cincinnati à quelques heures d'un congrès où il doit faire une communication. Tout l'énerve, tout le renvoie à sa vie morose. Au point que pour lui, toutes les personnes qu'il croise ont la même voix, la même fadeur, la même absence d'intérêt.

Quand survient Lisa, qui participe presque en passagère clandestine au congrès où il va intervenir, il est très surpris qu'elle est une voix différente de toutes les autres. Lisa va donc devenir pour lui une anomalie, une "anomalisa" aux conséquences quasi-métaphysiques.

Il ne faut pas en dire plus car "Anomalisa" de Charlie Kaufman et Duke Johnson est avare en péripéties et préfère le huis-clos et l'introspection pour faire jaillir le fantastique dans ce monde singulier qu'il a élaboré.

Comme souvent dans les films écrits par Kaufman, et comme dans son premier long métrage ("Synecdoche, New York"), il faut accepter les prémisses de ses récits, sinon le voyage sera vite vain et ennuyeux.

Ici, pour entrer dans le film, il est nécessaire de surmonter l'antipathie naturel que suscite Michael Stone et d'accepter l'esthétique assez moche des "poupées" dont les tenues sont peu seyantes et qui évoluent dans des décors aux couleurs ternes.

On le répète : rarement un film d'animation aura été aussi peu "joliet" et l'on comprend pourquoi le jury vénitien a pu lui attribuer le "Grand Prix" à la dernière Mostra. En contrepartie, on a un film très adulte, quelque chose qui fait vraiment entrer les films en "stop-motion" dans le cinéma tout court.

"Anomalisa" de Charlie Kaufman et Duke Johnson ouvre à d'autres horizons le champ de cette technique et inaugure peut-être encore plus radicalement une nouvelle ère de l'animation que des films du genre de "Valse avec Bachir" et de "Persépolis" avaient pu le faire.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 03 mars 2024 : une giboulée de nouveautés

Encore des tas de choses sympatiques à découvrir cette semaine, à voir, à lire, à écouter, à applaudir ! c'est parti pour le programme..

Du côté de la musique:

"Gangbusters melody club" de Caravan Palace
"Modern life" de Kiem H
"Veil" de Lysistrata
"It's soul that counts" de Principles of Joy
"Stonewalled" de Under 45
quelques petits clips à découvrir : Sidilarsen, Alcest, Karkara, Lucie Folch, The Silver Lines
"Rita Graham partie 1", nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
et toujours :
quoi de neuf du côté de Caesaria, Archi Deep, Chester Remington, Dirty Fonzy
"She Reaches Out to She" de Chelsea Wolfe
"Victoire de la musique" de Cotonete
"Back to the wall" de Grand March
"Please, wait" de Maxwell Farrington & Le SuperHomard
"La reine du secourisme" de Nicolas Jules
"On the spot" de Philippe Soirat
"#puzzled" de Pierre-François Blanchard
"Goodbye black dog" de PURRS
"Print, Secrets for you" de Sylvain Cathala
"Witchorious" de Witchorious

Au théâtre

les nouveautés :

"Les bonnes" au théâtre 14

"A qui elle s'abandonne" au Théâtre La Flêche
"Les quatres soeurs March" au Théâtre du Ranelagh
"Mémoire(s)" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"N'importe où hors du monde" au Théâtre Le Guichet Montparnasse
"Quand je serai un homme" au Théâtre Essaïon
et toujours :
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" à La Reine Blanche
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec :

"Blue giant" de Yuzuru Tachikawa
"Alice (1988)" de Jan Svankmajer
et toujours :
 "Universal Theory" de Timm Kroger
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"Le masque de Dimitrios" de Eric Ambler

"La vie précieuse" de Yrsa Daley-Ward
"Le bureau des prémonitions" de Sam Knight
"Histoire politique de l'antisémitsme en France" Sous la direction d'Alexandre Bande, Pierre-Jerome Biscarat et Rudy Reichstadt
"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=