Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Cabaret électrique
Cirque électrique  (Paris)  février 2016

Spectacle de cabaret forain conçu et mis en scène par Hervé Vallée et Cécile Mulot.

Deux mois, telle est la durée de programmation de l'épatant "Cabaret électrique", donc aucune excuse pour le rater.

D'autant que le nouveau spectacle du Cirque électrique ravira le spectateur amateur de cabaret forain en quête d'une alternative entre "La piste aux étoiles", le show heliostique et le nouveau cirque conceptuel et constituera une révélation pour ceux qui vont découvrir son univers.

Descendant de la Fanfare Décadente née en 1995 aux Arènes de Nanterre, il gère une école de cirque qui se présente comme "une fabrique artisanale d'artistes de cirque en tout genre" prônant une pratique artistique du cirque, accueille des spectacles qui s'inscrivent dans sa vocation dédiée, tel récemment "On a volé le bras de Costentenus" de la Hey! Cie, et propose également des spectacles "pro domo" aussi atypiques qu'enthousiasmants.

Le Cirque électrique, qui a planté ses trois petits chapiteaux rouges à l'ancienne dans l'environnement bétonné de la Porte des Lilas, entre périphérique et barres d'immeubles, n'est pas un cirque ordinaire mais une machine à remonter le temps.

Son seuil fait office de stargate et son franchissement télétransporte le spectateur dans un univers qui hybride le cirque forain du 19ème siècle avec ses slide-shows, le cabaret-bastringue des années 1930 et la contre-culture des années 1960.

Car, en l'espèce, point Monsieur Loyal en tenue galonnée mais le fantasque Kiki Picasso, artiste punk du célèbre Collectif Bazooka, point de fanfare mais une formation punk-rock menée par Hervé Vallée qui dépote les standards avec une énergie, bien évidemment électrique.

Celle-ci est installée sur le toit de l'espace bar-restaurant "Le Nouveau Tigre", en l'occurrence importé sous le chapiteau pour offrir boissons et collations. Car la configuration du chapiteau a été adaptée, moitié gradins et moitie tables comme dans les cabarets huppés, pour un repas à la bonne franquette.

Sur la piste, la promesse est tenue et une femme féline ouvre le feu. Combinaison panthère, tenant en laisse son soumis et son adorable chiot pittbull, Séverine Bellini officie, naturellement, sur "I wanna be your dog" des Stooges, dansun numéro de contorsion scénarisé. Exécution précise, fluide et sans bavures ni volonté de démonstrativité narcissique. Tel est le dénominateur commun de toutes les prestations circassienne.

Dans le registre du numéro de cabaret, la danseuse-performeuse Lalla Morte hybride new-burlesque et fakirisme et le contraste est saisissant avec, par exemple, la rubrique des "7 minutes" allouées à un invité qui, ce soir-là, fut l'auteur américain de science-fiction Norman Spinrad qui poussa la chansonnette.

En dévoiler davantage serait criminel car le plaisir de voir ce roboratif spectacle tient également à sa capacité à surprendre et émerveiller.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=