Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Roberto Zucco
Théâtre Gérard Philippe  (Saint-Denis)  février 2016

Comédie dramatique de Bernard-Marie Koltès, mise en scène de Richard Brunel, avec Axel Bogousslavsky, Noémie Develay-Ressiguier, Évelyne Didi, Nicolas Hénault, Valérie Larroque, Pio Marmaï, Babacar M’Baye Fall, Laurent Meininger, Luce Mouchel, Tibor Ockenfels, Lamya Regragui, Christian Scelles, Samira Sedira et Thibault Vinçon.

Dernière pièce de Bernard-Marie Koltès, "Roberto Zucco" est un texte où règne la mort, l'obscur, l'impossible retour au monde lumineux d'avant la chute consacrée par le meurtre du père.

Composée de saynètes juxtaposées, "Roberto Zucco" ne donne pas toujours le sentiment d'une continuité logique comme a réussi à lui trouver ici Richard Brunel. Avec ses échafaudages et ses parois coulissantes, il ne perd jamais le tempo rythmé qu'il s'est donné et la succession de personnages baignant dans des atmosphères différentes ne nuit pas à l'unité de l'ensemble.

Metteur en scène d'opéras, Richard Brunel sait particulièrement bien faire se déplacer les figurants, réussir à les amalgamer pour donner l'illusion d'un monde grouillant, d'une plèbe qui se délecte des crimes de Zucco et de sa folie sanglante.

Sous sa baguette créative, on ne peut s'empêcher de trouver beaucoup de points communs entre Roberto Zucco avec "M. le Maudit", lui aussi traqué par la pègre, lui aussi éliminé par un lumpen prolétariat qui redécouvre l'instinct de la meute.

Si la pièce fonctionne spectaculairement, dans un monde d'ordures stylisé par un abus de sacs plastiques bleus et blancs, elle n'est plus qu'une machinerie efficace qui cache habilement, il faut oser l'écrire, un texte assez pauvre, assez attendu, assez convenu et bien daté à l'heure où les hécatombes qui frappent ont besoin de plus de deux mains pour qu'on fasse le compte de leurs victimes.

Assassin métaphorique, pour ne pas dire poétique, Roberto Zucco, que Koltès avait mis scandaleusement dans les pas du vrai Roberto Succo, n'incarne plus qu'un mal anecdotique, daté, incarné par un Pio Marmaï poupin, peu affuté et, au final, pas très convaincant.

Plus criminel d'opérette que d'opéra, il a le visage charmant d'un beau garçon bien trop calme dans l'expression de sa folie et n'est absolument pas le double tragique d'un jeune dramaturge touché par une injuste maladie. Dès lors, le roi est nu et c'est plus dans un épisode d'une série américaine que dans un film expressionniste allemand que Richard Brunel finit par plonger ses comédiens.

On pourra prendre du plaisir à ce "soap opera", chewing-gum des yeux plus que réflexion sur une dérive criminelle aux accents métaphysiques. Dès lors, la belle distribution sera surtout l'occasion de numéros d'acteurs parmi lesquels on retiendra évidemment celui d'Evelyne Didi et celui d'Alex Bogousslavsky qui d'un non-rôle fait un joli moment de théâtre, apportant une fantaisie bienvenue dans une version qui en manque par trop.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !
- 13 septembre 2020 : On ira où tu voudras quand tu voudras
- La Mare Aux Grenouilles #10
- 6 septembre 2020 : On danse au bal masqué
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=