Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Entretiens avec le professeur Y
Théâtre du Nord-Ouest  (Paris)  février 2016

Spectacle conçu et mis en scène par Rémy Oppert d'après les textes éponymes de Louis-Ferdinand Celine, avec Jack Gallon et Rémy Oppert.

A son retour en France au début des années 1950, écrivain mis à l'index et, sommé par son éditeur, face à son échec tant commercial que critique, de se plier aux obligations de promotion et de service après-vente incombant aux auteurs, Louis-Ferdinand Céline accepte de se prêter à l'exercice de "l’interviouwe".

A défaut de concrétisation, le roué écrivain rédigera lui-même les vrais faux "Entretiens avec le professeur Y" qui ressortent tant au pamphlet qu'au manifeste.

En effet, se positionnant habilement face à un interlocuteur caricatural, un sot réticent et inculte, et renversant la dynamique de l'entrevue, il épingle la vacuité et la fatuité du petit monde littéraire, fulmine contre le roman "chromo", livre, par la voie de l’autodérision littéraire, son auto-représentation en écrivain maudit, galérien du style et inventeur d'un "petit truc", la restitution de l'émotion du parlé à travers l’écrit, et déplore l'absence de goût et de discernement des lecteurs.

Mais il délivre également une analyse du monde, certes parfois radical et misanthropique, qui, néanmoins, s'avère toujours d'actualité qu'il s'agisse de la société du spectacle, ou de l'abrutissement des masses, au demeurant simultanément amorphes et hystériques, morphinées à la radio à l'époque.

Avec la verve jubilatoire qui use du lyrisme comique célinien, ces entretiens constituent un vrai matériau théâtral puisque reposant sur une confrontation "énervée" et comportant une vraie progression dramatique, en forme de duo de clowns révélateur d'un vrai génie comique.

Rémy Oppert en propose une réussie et passionnante transposition théâtrale dans laquelle, sourcils broussailleux froncés à l'envie, lippe goguenarde et verbe haut, il campe avec panache Céline dans son personnage autofictionnel d'auteur vindicatif et de clown violent sans verser dans le mimétisme gestuel ou vocal.

En Auguste timoré tiré à quatre épingles, Jack Gallon incarne de manière désopilante l'interviewer volontaire désigné d'office, qui n'est pas un candide suscitant la bienveillance didactique mais un imbécile, le "con" de Michel Audiard, n'hésitant pas à se rebiffer.

Quand un rogue et un roquet se rencontrent dans la quiétude d'un square évoqué par une plaque, quelques chaises et une guirlande de verdure, cela donne une épatante et irrésistible comédie.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 13 octobre 2019 : On Manque de Mains D'oeuvres

Alors que la mairie de Saint Ouen a décidé de la fermeture de la salle mythique Mains d'Oeuvres, il est plus que jamais nécessaire de se mobiliser pour la culture. Alors on continue de notre côté avec beaucoup de musique, la fin de la session de Orouni, des tas de livres, du théâtre pour tous les goûts, des expos et plein d'autres choses (mais rien sur Dupont de Ligonnès). C'est parti.

Du côté de la musique :

"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Rencontre avec Orouni dans les rayons d'une librairie
et bien entendu, Orouni en session live, toujours dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos
et toujours :
"Pas plus le jour que la nuit" de Alex Beaupain
"Matriochka : Romantic fantasies & Transcriptions from Russia" de Alexandra Luiceanu
"La nuit devant" de Baden Baden
"aMour(s)" de Fabien Martin
"L'arbre rouge" de Hugues Mayot
"Why me ? why not" de Liam Gallagher
"Les disques dans notre vide poche" le podcast #1 de Listen in Bed
"Drive" le premier mix de Listen in Bed
"Mademoiselle in New York" de Lucienne Renaudin Vary
"Still life : A tribute to Philip Glass" de Maud Geffray
"The flood and the fate of the fish" de Rabih Abou Khalil
Rencontre avec The Great Old Ones
"Sprayed love" de Xavier

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Fausse note" au Théâtre de la Contrescarpe
"Sabordage" au Théâtre 71 à Malakoff
"Rêves d'Occident" au Théâtre de la Cité internationale
"Donnant Donnant !" au Théâtre Athénée
"Piège pour Cendrillon" au Théâtre Michel
"La Famille Ortiz" au Théâtre Rive Gauche
"La Promesse de l'aube" au Théâtre de l'Atelier
"Ciel, ma belle mère !" au Théâtre d'Edgar
"De quoi je me mêle !" au Théâtre Athénée
"On est mal Macron, on est mal" au Théâtre des Deux Anes
"Looking for Beethoven" au Théâtre Le Ranelagh
des reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre Rive-GAuche
"Anna Karénine" au Théâtre de la Contrescarpe
"Les Crapauds fous" au Théâtre de la Renaissance
"La Convivialité" au Théâtre Tristan Bernard
"Il y aura la jeunesse d'aimer" au Théâtre Le Lucernaire
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"Une leçon d'Histoire de France : de l'An mil à Jeanne d'arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France : de 1515 au Roi Soleil" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Vipère au poing" au Théâtre du Gymnase
et la chronique des spectacles à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Moderne Maharajh, un mévène des années 1930" au Musée des Arnts décoratifs
"Balzac & Granville, une fantaisie mordante" à la Maison de Balzac

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Martin Eden" de Pietro Marcello
"Little Monsters" de Nicolas
"Les Chemins de la haute ville" de Nicolas
la chronique des films de septembre
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann
et toujours :
"Archives des enfants perdus" de Valeria Luiselli
"De pierre et d'os" de Bérengère Cournut
"L'accident de l'A35" de Graeme Macrae Burnet
"Le mystère Sammy Went" de Christian White
"Les furtifs" de Alain Damasio
"Lost man" de Jane Harper
"Vers une nouvelle guerre scolaire" de Philippe Champy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 13 octobre 2019 : On Manque de Mains D'oeuvres
- 6 octobre 2019 : Coup de froid
- 29 septembre 2019 : Une édition sans chichis
- 22 septembre 2019 : Fin d'été
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=