Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Heron Oblivion
Heron Oblivion  (Sub Pop Records)  mars 2016

Il se passe parfois des choses étranges, quand un disque tourne en boucle pendant des heures, que les titres se mélangent, que les sons se mêlent, que l’écoute se transforme en une expérience presque mystique, quand calme et violence ne font plus qu’un.

Heron Oblivion fait de la musique psychédélique, terme le plus galvaudé depuis une bonne dizaine d’années et devenu fourre-tout mais vendeur. Alors pour illustrer leur musique, nous reprendrons les mots de David Rassent dans son livre Rock Psychédélique, un voyage en 150 albums chez Le Mot et Le Reste : "après des années de diffusion et de dilution, ce qui semble subsister sous toutes les formes du psychédélisme, c’est l’esprit. Et dans l’esprit du genre, ou de l’exercice psychédélique, il y a manipulation, voire subversion de la matière sonore (…) le rock se transforme pour ne plus être seulement lui-même".

Voilà… bien trop intelligent et expérimenté, Heron Oblivion, sorte de "super groupe" entre quatorze guillemets, composé de Meg Baird (Espers), Noel Von Harmonson (Six Organs of Admittance, Comets on Fire), Ethan Miller (Comets on Fire, Howlin’ Rain) et Charlie Saufley (Assemble Head in Sunburst Sound) évite les pièges du genre et l’inconsistance des effets de manche en confrontant San francisco sound, space rock, tempête de distorsion (comme un rappel que depuis 69, la fête est belle et bien terminée), et le chant vaporeux de Meg Baird, mélange rêche et anguleux coulant de source.

Heron Oblivion laisse une place importante au ressenti et allonge ses morceaux en longues plages instrumentales, ouvrant alors la voie à des ambiances sonores magnifiques et oniriques collant à la peau, porte ouverte au subconscient. La tension est constamment sous-jacente et se ressent dans la progression des chansons, dans les longs cycles crescendo et decrescendo et dans les mélodies cycliques et hypnotiques. A very good trip...

 

En savoir plus :
Le Bandcamp de Heron Oblivion
Le Soundcloud de Heron Oblivion
Le Facebook de Heron Oblivion


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Jean-Louis Zuccolini
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=