Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Katerine
Le Film  (Cinq 7 / Wagram Music)  avril 2016

Que ce soit clair, je refuse d’écrire sur Katerine, oui sur Philippe "j’adore regarder danser les gens" Katerine.

Cet ex chanteur de chansons que j’aimais écouter dans des jardins botaniques, qui a pris ses blagues tellement au sérieux parce que trois personnes, dont deux journalistes aux Inrocks, lui ont dit qu’il était génial quand il faisait n’importe quoi et que du coup, il a arrêté de faire de la musique pour faire n’importe quoi. Et trois personnes ont trouvé ça génial. Sans doute des génies qui se reconnaissent entre eux et on les embrasse parce qu’ils sont influents.

Donc non, je parle de musique, pas de n’importe quoi. Autre chose ? Oh un disque sur lequel a collaboré Julien Baer ! C’est intéressant ça, parce que Julien Baer niveau grande classe internationale et exigence ça se pose là, donc écoutons…

(plus tard, environ quarante minutes plus tard au même endroit)

Julien Baer chantait "l’espoir n’est pas mort, il est juste figé", et finalement ça peut aussi s’appliquer à Philippe Katerine. Katerine réveille l’espoir, l’espoir de nos amours passés, ce bon vieux temps où l’on faisait un disque avec des brics et des brocs, sans se soucier de quoique ce soit, ce bon vieux temps où Papa n’était pas mort, et où vendre mille disques était rien du tout.

Ce disque est déroutant, mais pourtant terriblement attachant comme un doudou, pardon un objet transitionnel. A la fois simple, un vrai faux piano voix, mais compliqué avec des chœurs d’enfant, des bruitages, des cordes. Il est sensé nous raconter "un film" et pourtant chaque chanson est une petite histoire en soit. Ce disque, il n’est pas comme nous, parce que Katerine n’est pas comme nous, ses textes qui oscillent entre le réalisme et le rêve, le grotesque et le sérieux, le léger et la profondeur. Ici nous trouverons un texte assez touchant sur son Papa, un autre sur les enfants de moins de trois ans, sur le dance traditionnelle (oui oui) et d’autres plus elliptiques diront nous.

Seize petites perles, douces-amères pour la plupart, qu’il aurait chantées, improvisées au volant de sa voiture… Oui désormais plus de disque sans storytelling… Mais la manière dont il a été enregistré importe peu, on retrouve avec plaisir la voix de Katerine, le chanteur qui chante aigu, accompagné ici par beaucoup de douceur, on retrouve son talent de compositeur également, dans la veine de ce qu’il pouvait faire à ces débuts (Les Mariages chinois), des mélodies simples presque évidentes comme des comptines enfantines que l’on peut chantonner, siffloter… Et ne serait-ce que pour le magnifique "Moment Parfait" qui clôt l’album, ce film faut le coup, un disque hors format, hors schéma, qui nous ouvre le monde intérieur de Katerine, et c’est tout sauf déplaisant.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Robots après tout de Katerine
La chronique de l'album Border Live cd/dvd de Philippe Katerine
La chronique de l'album Aéronef de Katerine - Da Brasilians
Katerine en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (samedi)
Katerine en concert au Festival Art Rock 2006 (Samedi)
Katerine en concert au Festival Art Rock 2006 (Samedi) - 2ème
Katerine en concert au Festival La Route du Rock 2006 (dimanche)
Katerine en concert au Festival des Vieilles Charrues 2007 (jeudi)
Katerine en concert au Fil (jeudi 9 décembre 2010)
Katerine en concert au Festival Solidays #13 (édition 2011) - vendredi
Katerine en concert au Festival Beauregard #3 (édition 2011) - Vendredi
Katerine en concert au Festival Fnac Live #6 (édition 2016) - vendredi 22 juillet
La conférence de presse de Katerine (29 avril 2006)
L'interview de Katerine (15 août 2006)

En savoir plus :
Le site officiel de Katerine
Le Facebook de Katerine


sy!         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-08-18 :
Le Balluche de la Saugrenue - Tone of musette
Pokett - Time For A Change
Syml - Syml
The Inspector Cluzo - Interview

• Edition du 2019-08-11 :
Part-Time Friends - Fire EP
The Reed Conservation Society - E.P N°1
The Inspector Cluzo - Interview
Jambinai - Onda
Simon Chouf & Le Hardcordes Trio - Simon Chouf & Le Hardcordes Trio
 

• Archives :
Foreztival #15 (édition 2019) - dimanche 4 août - Naksookhaw - Winston McAnuff and Fixi - Calypso Rose - IAMDDB - Kumbia Borukas - SKA P - Rakoon - Joey Starr et Cut Killer
Foreztival #15 (édition 2019) - Samedi 3 août - Yugen Blakrok - Tiken Jah Fakoly - Demi Portion - Goran Bregovic - Zoufris Maracas - Thérapie Taxi
Foreztival #15 (édition 2019) - Vendredi 2 août - Fils Cara - The Inspector Cluzo - Marcus Gad - The Hop Bongo - Feu ! Chatterton - Vald - La p'tite fumée
The Murder Capital - When I have fears
Seun Kuti - Interview
Festival Terres du Son #15 (édition 2019) - Seun Kuti & Egypt 80
Festival La Route du Rock #29 (édition 2019) - Tame Impala - Le Superhomard - White Fence - Metronomy - Stereolab - Hot Chip - Altin Gün - Crack Cloud - Fontaines DC - Idles
Festival Terres du Son #15 (édition 2019) - Oktober Lieber
Oktober Lieber - Interview
Louis Arlette - Des ruines et des poèmes
Bobbie - An Elegy for EP
Last Train - Interview
Angle Mort & Clignotant - Code Pin
Accident - Interview
Festival Beauregard #11 (édition 2019) - Dimanche 7 juillet - Embrasse-Moi - Rendez-Vous - Bror Gunnar Jansson - Jeanne Added - PLK - Chan Marshall - Tears for Fears - Interpol - Catpower - Disclosure
Festival Beauregard #11 (édition 2019) - Samedi 6 juillet - Beach Youth - Clara Luciani - Idles - Flavien Berger - Columbine - Roméo Elvis - Ben Harper - Mac DeMarco - The Hives - Mogwai - Modeselektor
Tropical Mannschaft - To be continued
Condore - Jaws
Marion Roch - Echos EP
Automatic City - Triple Ripple
DBK Project - 480
Thibault Noally & Les Accents - Bach & Co
Festival Terres du Son #15 (édition 2019) - Sara Zinger
Festival Terres du Son #15 (édition 2019) - Haiku Hands
The Psychotic Monks - Interview
Sara Zinger - Interview
Festival Beauregard #11 (édition 2019) - Vendredi 5 juillet - We Hate You Please Die - Fantastic Negrito - Tamino - Balthazar - Talisco - Bernard Lavilliers - Lomepal - Suprême NTM - The Blaze - Etienne de Crécy
Tom Mascaro - The Daggys - M'art in the street
Festival Les Eurockéennes de Belfort #31 (édition 2019) - Vendredi 5 juillet - Brutus - Interpol - The Hu - Suprême NTM - Fontaines D.C. - MNNQNS - Jambinaï & La Superfolia Armaada - Idles - Kompromat - Mass Hysteria - Angèle - Kate Tempest - Parkway Drive - Psychotic Monks
Cate Le Bon - Reward
- les derniers albums (5706)
- les derniers articles (124)
- les derniers concerts (2306)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1073)
- les derniers livres (7)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=