Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'Esprit singulier de l'Abbaye d'Auberive
Halle Saint Pierre  (Paris)  Du 30 mars au 26 août 2016

Avec "L'Esprit singulier de l'Abbaye de Auberive", la Halle Saint Pierre ouvre ses portes à une grande collection d’art moderne et contemporain composées de plusieurs milliers d'oeuvres réunies par l'industriel français Jean-Claude Volot dont les auteurs ne figurent pas parmi les block-busters hautement médiatisés.

En effet, sa quête et sa passion visent à la découverte d'oeuvres oubliées et d'artistes inconnus, voire anonymes, qui s'inscrivent dans registre de l'art singulier, de l'expressionnisme et de l'art dit populaire.

Comme toujours,les expositions de La Halle Saint Pierre constituent des monstrations "sèches"dépourvues tant de cartel de salle, autre que des biographies sommaires des artistes, que d'indication de parcours pour guider le visiteur, notamment le néophyte, qui répond à une volonté de le positionner dans une confrontation personnelle et spontanée avec l'oeuvre.

Ainsi en est-il également en l'espèce pour la sélection de 70 artistes et de six centaines d'oeuvres effectuée par Martine Lusardy, spécialiste de l'art brut et directrice de la Halle Saint Pierre.

Voyage dans l'entremonde d'artistes singuliers : l'apocalypse de l'humain à l'humanité

En effet, si, dans sa brève note de présentation, elle indique que cette exposition, "reflète les partis-pris d’un collectionneur" avec des oeuvres qui sont" dans l’entremonde", elle n'apporte aucun commentaire sur les raisons de son choix, un choix nécessairement personnel et, donc subjectif, autre que l'existence de mystérieuses résonances échangées entre les oeuvres.

Ce qui ressort à une position plus drastique encore que celle de Jean-Hubert Martin le commissaire de l'exposition "Carambolages", qui, a minima, s'appuie sur un ordonnancement des oeuvres, ce qui, en l'espèce, place le visiteur dans une grande solitude propice à la méditation sur la condition humaine et la condition du monde contemporain qui peut servir de fil conducteur pour cette exposition qui se développe sur deux niveaux selon un protocole identique.

Car au sein de chacun d'eux, les oeuvres se positionnent de manière panoptique autour d'une installation-thème. Dans la ténébreuse salle du rez-de-chaussée, la "Chambre 23" de Francis Marshall composé de poupées-monstres, des poupées de chiffon rembourrées à craquer et ficelées sur leur chaise comportant des inserts manuscrits et assis autour d'une table pour un étrange festin impossible.

L'homme n'a plus vraiment visage humain avec les personnages au regard vide de Jean Rustin, et son corps est l'objet de tous les sévices, contraintes et métamorphoses.

Quand il n'est pas confiné dans des boites placées sous l'oeil d'un voyeur démiurgique, les boîtes miniatures de Ronan-Jim Sevellec, il est dépecé et éviscéré par Georges Bru et Stéphane Pencréach, sacrifié par Pierre Bettencourt, travesti et ligoté par Pierre Molinier et subi une métamorphose animale chez Murielle Belin.

A l'étage, la série de 32 bronzes de "La Danse macabre" du sculpteur Marc Petit retrace, avec ses corps décharnés, l'humanité souffrante vouée à la damnation résultant de l'apocalypse annoncée.

La Terre est devenue le royaume de la mort scandé par les photos ectoplasmiques de Myriam Mihindou, le slinceuils de Ernest Pignon-Ernest, les gibets de Roland Virtusso et les charniers de Philippe Aïni. Et il ne faut se fier aux couleurs dynamiques des toiles de Moké, Robert Combas ou Ody Saban.

De l'art du désastre.

 

En savoir plus :

Le site officiel de la Halle Saint-Pierre

Crédits photos : MM (Plus de photos sur La Galerie)
avec l'aimable autorisation de la Halle Saint-Pierre


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
 

• Archives :
"Résistance" de Pinhas Fishel - Jardin du Luxembourg, Pavillon Davioud
L'esprit Singulier - Collection Treger Saint Sylvestre - La Halle Saint Pierre
Les Expositions -
Elliott Erwitt - Une rétrospective - Musée Maillol
Les Expositions -
Les Expositions -
Ron Mueck - Fondation Cartier
Yves Saint Laurent - Formes - Musée Yves Saint Laurent
"Esprit Pop, es-tu là ? - Les Franciscaines
Hyper sensible - Musée d'Arts de Nantes
Les Enfants de l’Impressionnisme - Musée des Impressionnismes
Joel Meyerowitz - Panorama - Galerie Polka
Les Expositions -
Sarah Bernhardt - Et la femme créa la star - Petit Palais
Surréalisme au féminin ? - Musée de Montmartre
Les Expositions -
Pierre Dac - Le Parti d'en rire - Musée d'Art et d'Hsitoire du Judaïsme
L'Argent dans l'Art - La Monnaie de Paris
Manet/Degas - Musée d'Orsay
Pastels - De Millet à Redon - Musée d'Orsay
Eternel Mucha - Grand Palais Immersif
Les Expositions -
Pavillon Carré de Baudoin - Réouverture
1997- Fashion Big Bang - Palais Galliera
Néo-Romantiques - Un moment oublié de l'art moderne 1926-1972 - Musée Marmottan Monet
Léon Monet frère de l'artiste et collectionneur - Musée du Luxembourg
Célébration Picasso, la collection prend des couleurs ! - Musée national Picasso-Paris
Giovanni Bellini, influences croisées - Musée Jacquemart-André
Germaine Richier - Centre Pompidou
Au-delà - Rituels pour un nouveau monde - Fondation Lafayette Anticipations
- les derniers articles (2)
- les derniers expo (3)
- les derniers expos (1222)
- les derniers films (3)
- les derniers interviews (33)
- les derniers livres (3)
- les derniers selection_concerts (1)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=