Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Karpatt
Café du Commerce  (Lignières (Cher))  4 mai 2005

A la base, ce n'était pas gagné... Je me disais, à 23h30, en plein Berry, au Café du Commerce, il n'y aura personne... En plus, jazz manouche mêlé à de la chanson française, ce n'est pas forcément ma tasse de thé (ou mon verre de bière, c'est selon les circonstances)...

Mais (heureusement il y a toujours un mais) le groupe Karpatt et leur prestation m'ont fait finir la soirée en beauté, avec le sourire.

Tout d'abord, parlons de la déco du bar, kitschouille à souhait mais magnifique en même temps, rien n'est à changer... Les couleurs berlingots, les moulures, non y'a rien à redire. En plus, le concert se déroule dans une salle un peu à part (rare pour un bar), où l'on est debout devant la scène. Et le public est là, nombreux (ouh que j'ai été mauvaise langue...), il y a même des fans qui chantent à tue tête.

Enfin, le groupe Karpatt débarque, avec son petit univers fait de petits riens qui font tout : trois paravents qui arborent des esquisses de visages, belles et troublantes, une contrebasse transformée en vraie œuvre d'art, un ptit chapeau, deux guitares sèches et c'est parti !

Forts de l'expérience de leurs nombreux concerts, on sent que les trois loustics sont habitués. Habitués au public, à la proximité, aux conditions... Le courant passe immédiatement. Entre humour et émotion, les interventions du chanteur et guitariste Fred sont toutes bien placées, sans trop en faire. Le contrebassiste Hervé fait le clown, partage avec le public et enfin, Gaétan, à la guitare, donne tout en réserve. Ce trio nous livre une musique acoustique et manouche, avec des paroles simples, poétiques, et drôles à la fois. On croit parfois entendre des influences du grand monsieur Brassens.

L'ambiance est là, les mains claquent, les fessiers se remuent, la musique de Karpatt est efficace. Le groupe prend un réel plaisir à jouer, à être ici, dans un petit bistrot de campagne, univers qu'ils apprécient et dominent totalement.

Et nous, à la fin, après cette belle aventure autant humaine que musicale (même si on attendait peut-être davantage de solos musicaux, d'impros, et l'apport d'autres sonorités, comme ce beau mais timide essai à la trompette par leur complice Julie) on n'a qu'une envie, c'est de serrer dans nos bras ces trois gaillards et leur dire un grand merci pour cette belle soirée. Ils ont sué corps et âme pour nous, rien que pour nous, dans notre petit havre de paix berrichon...

Longue vie au festival L'Air du Temps, qui mérite un grand succès...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Dans le caillou de Karpatt
La chronique de l'album Dans d'beaux draps de Karpatt
Une 2ème chronique de l'album Dans d'beaux draps de Karpatt
Karpatt en concert à La Maroquinerie (14 octobre 2004)
Karpatt en concert au Festival La Clef des Chants 2005 (dimanche)
Karpatt en concert à Cabaret Sauvage (24 octobre 2006)
L'interview de Karpatt (août 2004)


Céline         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 15 novembre 2020 : Novembre à Paris

Les 13 novembre (a fortiori quand cela tombe un vendredi) ne seront plus vraiment les mêmes depuis 2015. Nos pensées vont nécessairement vers les victimes et leurs proches de ces attentats. En attendant de pouvoir retourner en concerts, aux terrasses de cafés, partageons un peu de joie au travers de notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"Pursue a less miserable life" de Saffron Eyes
"Reborn" de Aldo Romano
"Dear mademoiselle" de Astrig Siranossian
"Lignes futures" de Brazzier
"Song machine, season one : Strange timez" de Gorillaz
"Mémoire d'un enfant de 300 000 ans" de Imbert Imbert
"Perspectives & avatars" de Laura Perrudin
"Aux amis qui manquent" la 4eme émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Frédéric Chopin" de Roustem Saitkoulov
"Beethoven, un nouveau manifeste" de Simon Zaoui
"Any day now" de The Brooks
et toujours :
"Walton, Grisi & Prokofiev : Heroes" de Adrien La Marca
"Noir lac" de David Neerman
"Tonus !" de Old School Funky Family
"Difference and repetition (a musical evocation of Gilles Deleuze" de Palo Alto
"Primevère" de Primevère
"Spirit song" de Simon Moullier
"Untried ways" de Solaris Great Confusion

Au théâtre at home :
avec les captations vidéo de :
"Antigone" de Lucie Berelowitsch
"La vie de Galilée" de Bertold Brecht
"La Nuit des taupes" de Philippe Quesne
"To my only desire" de Gaëlle Bourges
"Cléopâtre in love" de Christophe Fiat et Judith Henry
"Affordable Solution for Better Living" de The´o Mercier et Steven Michel
pour rire et sourire :
"Panique au Plaza" de Ray Cooney
"Oscar" de Claude Magnier
"Shirley & Dino à Marigny"
"Philippe Lelièvre - Givré !"
et un air d'opéra avec "L'Orfeo" de Claudio Monteverdi

Expositions :

découvrir l'exposition commentée "Bacon en toutes lettres" au Centre Pompidou
voir ou revoir l'exposition "Turner, peintures et aquarelles - Collections de la Tate" au Musée Jacquemart-André en vidéo
des visites d'expositions commentées par les commissaires : "Delacroix" au Musée du Louvre "Berthe Morisot" au Musée d'Orsay
découvrir le Musée Nissim de Camondo à Paris
la Cité de la Dentelle et de la Mode à Calais et à Toulouse au musée d'art contemporain Les Abattoirs
le Musée Albertina de Vienne et l'Alte Nationalgalerie Staatliche à Berlin
le Musée Robert Brady à Cuernavaca au Mexique et le Musée National des Beaux-Arts de Rio de Janeiro

Cinéma :

at home en steaming gratuit et pour tous les goûts :
"Naissance des pieuvres" de Céline Sciamma
"A perdre la raison" de Joachim Lafosse
"Dieu seul me voit "de Bruno Podalydès
"Starbuck" de Ken Scott
"Bébé tigre" de Cyprien Vial
"Un poison violent" de Katell Quillévéré
"Versailles " de Pierre Schoeller

Lecture avec :

"Histoire politique de la roue" de Raphael Meltz
"Inépuisables" de Vivian Gornick
"Kudos" de Rachel Cusk
"Se cacher pour l'hiver" de Sarah St-Vincent
"Histoire navale de la seconde guerre mondiale" de Craig L. Symonds
et toujours :
"Brûler, brûler, brûler" de Lisette Lombé
"Christophe Honoré, les corps libérés" de Mathieu Champalaune
"Dark was the night" de Grégoire Hervier
"Paris-en-fantasy : La légende du Saint-Crââne" de Bret Nephaeus
"Tupinilândia" de Samir Machado de Machado

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 10 janvier 2021 : En route pour l'aventure
- 3 janvier 2021 : Tous nos voeux de santé et d'année moins pire que l'autre
- 27 décembre 2020 : Pas de vaccin contre la culture !
- 20 décembre 2020 : Noël confiné, Pâques... pareil ?
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=