Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Fable du Bison et du Homard
Georges Belliveau - Annette - Caroline Savoie - Les Païens - Isabelle Longnus - Raphaël Butler - Shawn Jobin - Cy  (Centre Culturel Canadien, Paris)  lundi 21 et mardi 22 mars 2016

"La Fable du Bison et du Homard", selon les noms de deux des attractions touristiques d'Acadie, était le nom choisi pour un mini-festival présentant au Centre Culturel Canadien de Paris des chanteurs venus de toute l'Acadie, et montrer que le cliché véhiculé par Michel Fugain, avec son folklorique "Tous les Acadiens, toutes les acadiennes", avait vécu. Le festival, plutôt une succession de showcases, se déroulait sur deux soirées. Chaque soir, quatre artistes venaient présenter une version abrégée, environ 40 minutes, de leur spectacle. Dans la salle, on croisait certains programmateurs qui accordent, dans leur festival, une place aux chanteurs francophones d'Outre-Atlantique, comme le Festival Interceltique de Lorient, "Les cousins d'Amérique" dans la Vienne ou "Pause Guitare" à Albi.

Lundi 21 mars 2016

Le lundi, le premier à entrer en scène est Georges Belliveau. Seul à la guitare sèche et caché sous sa casquette, il est originaire de Pré d'en Haut, dans le sud-est du Nouveau Brunswick. Il a débuté sa carrière une vingtaine d'années auparavant et sort son quatrième album solo.

Dans un style country américain chanté en français, de sa voix chaude il raconte essentiellement des morceaux de vie, comme le très mélodique "Petit bout de fille". Il terminera son set avec "Pour l'amour du ciel", extrait de son premier album sorti en 2006.

Vient ensuite Annette dont le précédent album a remporté le music western award du meilleur album francophone. Elle à la guitare acoustique, ses ballades rock sont soutenues par une basse et une guitare électrique. Ses envolées vocales la rapproche d'une chanteuse comme Véronique Samson.

"Calamity Jane", extrait de son nouvel album Papillon Amiral, démontre que l'inspiration des chanteuses françaises actuelles s'est éloignée de cet ouest qui a autrefois fait rêver dans l'hexagone, mais qui aujourd'hui ne nourrit plus que l'imaginaire des Amériques.

Caroline Savoie a participé à The Voice sur TF1 en 2014, mais elle a aussi remporté le Grand Prix du Festival International de la Chanson de Granby en 2015. Originaire de Dieppe au Nouveau-Brunswick, elle propose une pop folk très agréable. A 21 ans, sa présence scénique incontestable. Épaulée de manière élégante par Phil Desjardins à la guitare, on retiendra essentiellement sa chanson sur la Transcanadienne - "J'ai mes voyages dans le corps".

Cette première soirée sera clôturée par Les Païens, groupe de nu-jazz mélangeant des thèmes bebop à des loops et effets électro. Leur groove est efficace, et la trompette placée très en avant rappelle les envolées de Dizzy Gillespie. La surprise vient d'abord de la durée très courte des morceaux, là où d'autres formations jazz ont tendance à étendre un thème sur de longues minutes. A la fois savante et évidente, leur musique a déjà voyagé de ce côté de l'Atlantique dans de nombreux festivals. Indéniablement, ils terminent cette première soirée de belle manière.

Mardi 22 mars 2016

Le mardi soir, c'est d'abord Isabelle Longnus qui venait présenter son nouvel album, Code Bleu. Installée à Vancouver, la rockeuse au look très Joan Jett arrive en bêlant du fond de la scène. Ses paroles teintées d'humour noir montrent une assez grande liberté dans son écriture, mais aussi un souci sociétal rarement abordé dans la chanson francophone au Canada. S'accompagnant d'une fender, on lui trouve un air de ressemblance, artistiquement parlant, avec Jean Leclerc, c'est-à-dire Jean Leloup période Mexico. Comme Isabelle Longnus le dit, "on est tous narcissiques, il y en a qui l'assume moins que d'autres". Elle, l'assume visiblement très bien et a décidé d'en rire.

Raphaël Butler est originaire de Saint-Isidore au nord du Nouveau-Brunswick Récemment primé au Festival International de la Chanson de Granby, il sort un premier EP. Son show est définitivement marqué du sceau de la country électrique. Son accent très marqué rappelle que peu de français, hormis Baptiste W. Hamon, savent aborder ce style qui ne fait pas partie de notre ADN musical. Accompagné d'un bassiste et d'un batteur à la frappe assez sèche, bandana autour du cou, il enchaîne les balades avec une vraie authenticité, et même un peu de candeur. On retiendra, en particulier, sa chanson "Le Tour Du Monde" sur le mal du pays.

La transition avec Shawn Jobin est brutale et surprenante. Shawn Jobin vient de Regina dans le Saskatchewan, et pratique le rap, style peu représenté dans ce qu'on connaît de la musique francophone du Canada. Pourtant, certains groupes ont acquis une forte renommée sur la scène canadienne, comme Muzion, Loco Locass, Dead Obies, ou les rappeurs parodiques de Radio Radio. Shawn Jobin est entouré de quatre musiciens, ce qui donne une vraie ampleur au son, mais aussi un côté plus pop rock psyché que les autres groupes de rap. Son flow se rapproche de celui de Fuzati. Parmi les thèmes abordés, on trouve celui de l'assimilation des francophones dans les provinces anglophones du Canada. La fleur de lys tatouée sur l'avant-bras de Shawn Jobin et son crâne rasé risquent cependant, en France, d'entraîner certaines incompréhensions en assimilant le rappeur à la scène nationaliste.

C'est ensuite le groupe Cy qui viendra clôturer ces deux jours de découvertes. Après un EP sorti l'année dernière, leur album est attendu très prochainement. Entre chanson folk et traditionnelle, les quatre jeunes gens enchaînent les mélodies légères et aériennes. A trois guitares sèches, les quatre voix s'entremêlent, s'envolent, sans entraves. Originaires de Nouvelle Ecosse, et installés à Moncton, les airs interprétés par Cy peuvent se comparer aux ballades irlandaises des Dubliners mais qui viseraient les cieux plutôt que la mer.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Raphaël Butler en concert au Festival international de la chanson de Granby 2013 (45ème édition) - samedi 14 septembre

En savoir plus :
Le site officiel de La Fable du Bison et du Homard
Le Facebook de La Fable du Bison et du Homard

Crédits photos : Laurent Coudol


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=