Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Nuit d'ivresse
Théâtre Michel  (Paris)  mai 2016

Comédie de Josiane Balasko, mise en scène de Dominique Guillo, avec Elisabeth Buffet, Denis Maréchal et Didier Caron (ou Jean-Christophe Barc ou Jean-Louis Barcelona).

Comédie doublement culte, au regard de son registre, celle du café-théâtre de la grande époque et de l'humour farcesque de la troupe du Spendid, "Nuit d'ivresse", écrite à la mi-temps des années 1980 par Josiane Balasko, n'a pas pris une ride et, hors de toute nostalgie, son comique fonctionne toujours.

En effet, elle s'avère intemporelle car tant par la situation que par le genre, ressort de la comédie romantique avec des personnages antinomiques qui fait toujours recette.

Dans un miteux café de la gare où échouent les paumés de la nuit et de la vie, la rencontre entre Simone, détenue en permission à l'allure de cagole, et Jacques, bambochard aviné, en smoking, démarre sur les chapeaux de roue et des salves d'invectives.

Puis, sous le regard du garçon de salle, beauf audiardien, la midinette dessalée qui n'a pas inventé l'eau chaude, et le bellâtre animateur célèbre d'un jeu télévisé qui se prend pour le premier moutardier du pape, tous deux adeptes du lever de coude vont conjurer leur solitude par une carabinée célébration du divin Bacchus, Ensuite... plus si affinités ? Rien n'est jamais impossible.

Dans une mise en scène débridée de Dominique Guillo qui respecte le ton d'une partition qui ne fait pas dans la dentelle, Didier Caron, désopilant en loufiat spécialiste de l'incruste, arbitre les prestations magistrales de deux humoristes spécialistes du seul en scène qui trouvent, en l'espèce, des rôles sur mesure et à la mesure de leur humour officiant dans des registres différents, pince-sans-rire pour l'un, trash pour l'autre.

Joliment perruqué, Denis Maréchal est parfait dans le prétentieux imbu de sa petite personne mais coeur blessé qui part en vrille.

Remarquablement attifée, Elisabeth Buffet, mène la danse, dont la mythique parade de majorette, avec un abattage "hénaurme" et décomplexé qui dame le pion à l'auteure créatrice du rôle.

Tous deux passent brillamment le cap du solo et pourraient bien s'inscrire en prétendants au rang des couples du théâtre de boulevard.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=