Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Le Cabaret Vert #12 (édition 2016) - samedi 27 et dimanche 28 août
The Inspector Cluzo - Mass Hysteria - Jake Bugg - Miike Snow - Sum 41 - Black Bones - Bloc Party - Cassius - Grand Blanc - Feu ! Chatterton  (Square Bayard, Charleville-Mézières)  du 25 au 28 août 2016

Samedi 27 août 2016

9h30. Même réveil, même chaleur. Les organismes commencent à être éprouvés par l’état festif ininterrompu et les conditions climatiques accablantes. Ça tombe comme des mouches dans la file d’attente de la douche, heureusement le poste de secours est juste à côté…

De sacrées têtes d’affiches sont programmées aujourd’hui mais pour l’heure, je me rends à mon premier concert de la journée et quel concert ! J’avais eu l’occasion d’entrapercevoir The Inspector Cluzo au Download Festival il y a quelques mois mais c’est une magistrale claque que je me prends à écouter ce duo gascon. "Il n’y a pas d’ordinateur derrière, nous ne sommes que deux et on va vous faire oublier qu’on est que deux !". Le ton est donné et en effet, il y a seulement le batteur et percussionniste Mathieu Jourdain et le guitariste et chanteur Laurent Lacrouts sur scène, ce dernier mettra d’ailleurs un point d’honneur à ne pas enlever sa veste alors qu’il fait toujours plus de 35 degrés. La magie opère et en effet, on oublie vite qu’il n’y a que deux musiciens tant leur musique est puissante et enlevée, du bon rock sur lequel se pose à merveille la magnifique voix du chanteur. Cependant, The Inspector Cluzo, ce n’est pas que de la musique : le duo est également fermier, "Rockfarmer", et livrera un magnifique réquisitoire pour le monde rural, peu avant la fin du concert et un superbe démontage en règle de la batterie !

Dur de se remettre de ses émotions après ça, je vais donc explorer un peu les à-côtés du festival, étant peu intéressée par Mass Hysteria. Sous les arbres et dans un square de la ville est installé "Le temps des Freaks", festival alternatif consacré aux arts de rues, au théâtre et à la bande-dessinée. Je déambule parmi les roulottes et les parterres de fleurs pour finalement tomber sur une pièce de théâtre burlesque, "maboul distorsion", reconstitution d’un match de tennis d’antan, sous la surveillance d’un étrange arbitre.

Je me dirige ensuite de nouveau vers la grande scène pour voir Jake Bugg, vendu comme "le petit prodige" par le programme. Alors certes, il joue bien de sa guitare mais il semble avoir complètement oublié qu’il se produit face à des êtres humains et que donc un tout petit peu de mouvement et d’affabilité sont de mises. Tandis que les nuages commencent à pointer le bout de leur nez, je passe mon chemin pour aller vers l’autre scène écouter Miike Snow. La pop électro du groupe americano-suédois est envoûtante et m’emporte un instant vers de vastes espaces plus froids et désertiques, superbe !

Les éclairs zèbrent le ciel. La foule se masse vers la grande scène pour le show explosif de la soirée, j’ai nommé Sum 41. Nous avons droit à une bonne averse juste avant le concert, mais l’orage ne douchera pas l’enthousiasme du public, bien au contraire : celui-ci semble plus bouillant que jamais, ça sera d’ailleurs le concert le plus agité du festival pour moi ! Le punk rock des Canadiens me ramène un instant en adolescence et le show à l’américaine fait le reste : le public est hystérique et connaît toutes les chansons par cœur. Petite déception cependant sur le final, sans rappel ni même de mot d’adieu, dommage.

Je ne verrai que de loin Black Bones, trop occupée à choisir la sauce de mon sandwich à l’omelette, mais ils semblaient avoir énormément développé leur visuel, à grand renfort de lumière ultraviolet et fluo. Leur musique électronique bouge bien et mériterait un peu plus d’attention, à surveiller donc. Je me tiens d’abord à distance du concert de Bloc Party, qui est toutefois plutôt sympa à écouter et je finis par me laisser tenter par leur rock électronique en m’approchant d’avantage de la scène, sans regret quand résonne le riff de "Helicopter", plutôt dément !

Dernier concert de la nuit, j’attends beaucoup de Cassius, légende de la french Touch. La scénographie est tout simplement magnifique et occupe absolument toute la scène. Les deux DJ’s trônent sur un volcan entouré de palmiers, d’où s’écoule de la lave. A l’arrière-plan un lever ou coucher de soleil, on ne sait plus trop. Le début du set est extrêmement lent et beaucoup s’impatientent, à juste titre : vingt minutes pour véritablement commencer à envoyer le groove, c’est un peu long ! Je regarde même, interloquée, une chenille se former sur le dancefloor. Mais le set prend finalement de l’ampleur et s’avère très dansant bien qu’un peu trop drum and bass à mon goût. Je suis toutefois très contente de cette dernière soirée à Charleville-Mézière, tandis qu’au camping, la fête n’a jamais été aussi folle !

Dimanche 28 août 2016

C’est le dernier jour, il faut plier la tente et ranger ses affaires avant d’aller écouter les derniers concerts du festival. Le dimanche est une journée plus familiale, l’entrée est à 5 euros et le public est donc beaucoup plus hétéroclite que les jours précédents. L’ambiance est toutefois un poil mélancolique, forcément après ces quatre jours intenses, le retour à la réalité va être rude.

J’attendais beaucoup du concert de Grand Blanc, appréciant leur pop / rock assaisonnée au synthétiseur. Ils livreront un concert plaisant mais assez scolaire. Je mets ça sur le compte de la jeunesse du groupe et attends de voir comment ils évolueront.

Feu ! Chatterton sera mon dernier concert de ce festival et l’ultime choc émotionnel. J’avais vaguement écouté leur album mais le groupe révèle véritablement tout son potentiel sur scène pour un concert poétique, plein d’émotions et d’énergie. Le chanteur à une voix absolument envoûtante, il donne tout sur scène et part dans des envolées lyriques entre chaque morceau pour s’adresser au public. Un concert absolument magique qui me laissera flottante sur tout le trajet du retour. Point de correspondance cette fois et je rentre à Paris sans encombre, la tête pleine de musique, de lumière et d’un sérieux goût de revenez-y !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Brothers in Ideals de The Inspector Cluzo
The Inspector Cluzo en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #28 (édition 2016) - samedi 2
The Inspector Cluzo en concert à Fils Cara - The Inspector Cluzo - Marcus Gad - The Hop Bongo - Feu ! Chatterton - Vald - La (2 au 4 août 2019)
L'interview de The Inspector Cluzo (vendredi 2 août 2019)
L'interview de The Inspector Cluzo (dimanche 14 juillet 2019)
Mass Hysteria en concert au Festival Solidays 2005 (samedi)
Mass Hysteria en concert au Festival Les Rockeurs ont du coeur 2005
Mass Hysteria en concert au Festival Class'Eurock 2007
Mass Hysteria en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #25 (2013) - Dimanche
Mass Hysteria en concert à Download Festival
Mass Hysteria en concert à Mass Hysteria - Arch Enemy - Slayer - Limp Bizkit (du 5 au 15 août 2016)
Mass Hysteria en concert à Mass Hysteria - Arch Enemy - Slayer - Limp Bizkit (mercredi 10 août 2016)
Mass Hysteria en concert à Hellfest Open Air Festival #14 (édition 2019)
Mass Hysteria en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #31 (édition 2019) - Vendredi 5 juillet
L'interview de Mass Hysteria (vendredi 1er mars 2019)
Jake Bugg parmi une sélection de singles (juillet 2012)
Jake Bugg en concert au Festival Beauregard #5 (2013) - Samedi
Jake Bugg en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2016 - du vendredi au dimanche
Sum 41 en concert au Festival Rock en Seine 2016 - Dimanche 28 août
Black Bones parmi une sélection de singles (mars 2016 )
La chronique de l'album Kili Kili de Black Bones
La chronique de l'album Bloc Party - Little Thoughts- Helicopter de Bloc Party
La chronique de l'album Silent alarm de Bloc Party
Bloc Party parmi une sélection de singles (janvier 2007)
La chronique de l'album A week end in the city de Bloc Party
La chronique de l'album Intimacy de Bloc Party
La chronique de l'album Four de Bloc Party
La chronique de l'album Hymns de Bloc Party
Bloc Party en concert à la Salle des fêtes de Ramonville (12 mai 2005)
Bloc Party en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2007 (samedi)
Bloc Party en concert au 106 (28 juin 2007)
Bloc Party en concert au Festival Summercase 2007 (vendredi)
Bloc Party en concert au Festival des Inrocks Motorola 2007
Bloc Party en concert au Nouveau Casino (14 octobre 2008)
Bloc Party en concert au Festival Art Rock 2009 (Dimanche)
Bloc Party en concert au Festival Rock en Seine 2009 (vendredi 28 août 2009)
Bloc Party en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2012 - vendredi
Bloc Party en concert au Festival Rock en Seine 2012 - Programmation du vendredi
La chronique de l'album 15 again de Cassius
Cassius en concert au Festival Les Trans 2006 (Vendredi)
Cassius en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #25 (2013) - Samedi
Grand Blanc en concert au Festival Artrock 2015
Grand Blanc en concert au Festival Beauregard #8 (édition 2016) - dimanche 3 juillet
L'interview de Grand Blanc (jeudi 31 mars 2016)
Feu ! Chatterton en concert au Festival Art Rock 2016 - Dimanche 15 mai

En savoir plus :
Le site officiel du Festival Le Cabaret Vert
Le Facebook du Festival Le Cabaret Vert

Crédits photos : Laura Balfet


Laura Balfet         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 28 juin 2020 : Nouvelle Vague ?

Le premier tour des élections municipales fut le signe du début du confinement. Espérons que ce second tour ne sera pas l'appel à un second confinement. Quoi qu'il en soit : Soyez prudents, soyez heureux et cultivez vous ! c'est parti pour le sommaire en commençant par le replay de la Mare Aux Grenouilles #4 (eh oui déjà !)

Du côté de la musique :

"Grand prix" de Benjamin Biolay
"The Beethoven collection Vol1 : Sonatas by Clementi, Hummel, Dussek and Wolfl" de Jean-Efflam Bavouzet
"Eivind Groven Symphonies N°1 & 2" de Kristiansand Symphony Orchestra sous la direction de Peter Szilvay
"L'heure bleue" de Marianne Piketty, Le Concert Idéal
"Tu rabo Par'abanico" de Marion Cousin & Kaumwald
"Veines" de Merakhaazan
"Silas" de Silas Bassa
et toujours :
"As found" de Fugu
"Désordres" de Austyn
"Anda Lutz" de Cie Guillaume Lopez
"A l'instinct A l'instant" de Daniel Jea
"Cérébro dancing" de Epilexique
"Cobra" de François Club
"Coquette" de Hailey Tuck
"Springtime with no harm" épisode 18 des mixes de Listen In Bed
"Fanfare XP, volume 2" de Magic Malik
"Avec son frère" de Volo
"Safeplace" de Yadam

Au théâtre dans un fauteuil de salon avec :

des créations :
"Démons" par Lorraine de Sagazan
"Misery" de William Goldman
"L'obéissance de la femme du berger "de Sergio Martínez Vila
"Migraaaants" de Matéi Visniec
"Le Remplaçant" d'Agnès Desarthe
"Portrait d'Amakoé de Souza - Salade Tomate Oignon" de et par Jean-Christophe Folly

"La Chose Commune" de David Lescot et Emmanuel Bex
de la comédie de boulevard :
"Hier est un autre jour "de Sylvain Meyniac et Jean-François Cros
"Madame Doubtfire" de Jaja Fiastri
"Le Clan des divorcées" de Alil Vardar
"A gauche en sortant de l'ascenseur" de Gérard Lauzier
du côté des humoristes :
"Mimie Mathy - J'adore papoter avec vous"
"Denis Maréchal - J'dis franchement"
dans le répertoire classique :
"Le Jeu de l'amour et du hasard" par Catherine Hiegel
"Roméo et Juliette" par Eric Ruf
Shakeaspeare :
à l'anglaise au Globe Teater : "Macbeth"
et en comédie musicale "Roméo et Juliette, de la haine à l'amour" de Gérard Presgurvic
et de l'Opéra revisité :
"La Traviata" de Verdi par Simon Stone
"Cendrillon" de Jules Massenet par David Hermann

Expositions :

en "real life" avec la réouverture progressive des musées :
"Pompéi" au Grand Palais
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Les Contes étranges de N.H. Jacobsen" au Musée Bourdelle
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières
"La Force du dessin - Chefs-d'oeuvre de la Collection Prat" au Petit Palais
"Esprit es-tu là ? Les peintres et les voix de l'au-delà" au Musée Maillol
"Le dessin sans réserve. Collections du Musée des Arts Décoratifs" au Musée des Arts Décoratifs
et en passant par la Lorraine, découvrir la Villa Majorelle œuvre de style Art nouveau.

Cinéma at home avec :

"Riens du tout" de Cédric Klapisch
"Noïse" de Henry Bean
"Sous surveillance" de Robert Redford
"La romancière" de John McKay
au Ciné-Club les années 50 :
"Un drôle de Dimanche" de Marc Allégret
"La vie à deux" de Clément Duhour
"L'homme au million ("The Million Pound Note") de Ronald Neame
des incontournables japonais :
des figures tutélaires :
"Tokyo drifter" de Seijun Suzuki
"A blind woman" de Teruo Ishii
et des plus jeunes :
"Mr Long" de Sabu
"Ichi, la femme samouraï" de Fumihiko Sori
et des raretés avec une sélection "Court metrage" :
"Le Chant du styrène" de Alain Resnais
"La chambre" de Chantal Akerman
"Pauline" de Céline Sciamma
"La traversée de l'Atlantique à la rame" de Jean-François Laguionie

Lecture avec :

"Be my guest" de Priya Basil
"De Gaulle sous le casque" de Henri de Wailly
"La faiblesse du maillon" de Eric Halphen
"Les jours brûlants" de Laurence Peyrin
et toujours :
"Le jour où Kennedy n'est pas mort" de R.J. Ellory
"Mauvaise graine" de Nicolas Jaillet
"Une immense sensation de calme" de Laurine Roux

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=