Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Queen Adreena
The butcher and the butterfly  (One Little Indian/Wagram)  mai 2005

"Suck, suck, suck it, suck...", ce sont les paroles du refrain du 1er morceau (sobrement intitulé "Suck") du dernier album de Queen Adreena. Voilà qui permet de constater que la réputation de la sulfureuse Katie Jane Garside n'est pas usurpée.

Queen Adreena s'est fondé en 2000 sur les cendres de Daisy Chansaw. La chanteuse Katie et le guitariste Crispin Gray, forment le noyau dur du groupe. Après Taxidermy en 2000, et Drink me en 2002, Queen Adreena sort aujourd'hui The butcher and the butterfly, son 3ème opus.

Il m'a fallu de nombreuses écoutes, avant de me lancer dans une chronique. Il faut dire que Drink me avait placé la barre très haut pour moi. L'alchimie entre la voix stridente ou sensuelle de Katie, les guitares saturées et les ballades mid-tempos envoûtantes, portées par une basse ronronnante, fonctionnait à merveille. Un mélange entre Nirvana et PJ Harvey.

L'album s'ouvre sur un "Suck" qui synthétise parfaitement ce qu'est Queen Adreena: Katie sussure pour mieux nous hurler aux oreilles, la guitare crache puis se cache : du chaos au calme en quelques secondes pour notre plus grand bonheur. La basse nous porte sur un "Medecine jar" envoûtant. La ballade "Birdnest hair" prouve toute la sensualité s'émanant de la voix sexy de l'incontrôlable Katie.

Parce que Queen Adreena c'est surtout sa chanteuse. Entre ses frasques scéniques et privées (elle vit vraiment dans son propre monde, lisez une interview d'elle vous comprendrez), difficile de la suivre.

"Racing towards the sun", "Princess car wash", "In red"...autant de morceaux de rocks sauvages, qui agressent l'auditeur pour mieux le surprendre dans la torpeur dans laquelle Katie nous avait plongé précédemment.

Malgré tous ces bons morceaux, une légère déception me gagne. Ce 3ème album n'est pas décevant, loin de là, mais on ne retrouve pas cette folie qui faisait la force du groupe sur Drink me (qui était parfait de bout en bout). Là, quelques morceaux tombent un peu à plat et font retomber le soufflé.

Globalement bon, The butcher and the butterfly pêche là où Drink me excellait, à savoir dans les morceaux intermédiaires ni violents, ni calmes.

Un album à écouter tout de même, car ce groupe vaut vraiment le coup.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Queen Adreena en concert au Nouveau Casino (23 octobre 2005)
Queen Adreena en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (jeudi)


Romain         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-02-16 :
Octave Noire - Monolithe
Mira Cétii - Cailloux & météores
Fontiac - The Wall single
Thorbjorn Risager & The Black Tornado - Come on In
The Inspector Cluzo - Brothers in Ideals
Mokado - Ghosts EP
Baptiste Dupré - Petites choses et vaste monde
The Jackson Pollock - Frustration - Le Fil
Sotomayor - Orígenes
Stone Temple Pilots - Perdida
Ásgeir - Bury the Moon
Sunflowers - Endless Voyage
Listen In Bed - M. I. A. (émission 10)

• Edition du 2020-02-09 :
Listen in Bed - Ooh Hah (Mix #10)
Loki Lonestar - Show no Mercy
Caesaria - I become a Beast
Jon Boutellier - On Both Sides of The Atlantic
Claudia Solal & Benoît Delbecq - Hopetown
Moonlight Benjamin - Simido
Jean-Philippe Collard - Granados Goyescas
Mira Cétii - Cailloux & météores
Kid Francescoli - Lovers
Cyril Adda - L'îlot
 

• Archives :
Feu Robertson - The Underground Secession
Bo - Everything Begins EP
Tito Candela - Paradais EP
Jean-Louis Bergère - Ce qui demeure
Rodrigue - A fuck toute - A love toute
André Minvielle & Papanosh - Prévert Parade
Superbravo - Sentinelle
Ensemble Gustave - Bretagne[S]
Hortense Cartier-Bresson - Brahms : Fantasien, 116, Intermezzi, 117 & Klavierstücke, OP. 118
En attendant Ana - Juillet
Listen in Bed - Whosampled.com, part 2 (Mix #9)
Listen in Bed - Il Est Où Le Bonheur (émission 9)
Blankass - C'est quoi ton nom ?
Alexandre Tharaud - Pesson, Abrahamsen & Strasnoy : Piano Concertos
Naclia - La légende de Naclia
Pierre Génisson, BBC Concert Orchestra & Keith Lockhart - Swing, a Benny Goodman Story
Theo Hakola - Water is wet
Le Noiseur - Musique de chambre
Cyril Mokaiesh - Paris-Beyrouth
Mr Bosseigne - Theo Lawrence - Le Fil
No One is Innocent - Interview
Tristen - Les identités remarquables
Listen in Bed - Vinyle, Suite No 2 (émission 8)
Bombay Bicycle Club - Everything Else Has Gone Wrong
Burkingyouth - Fire EP
Andriamad - Jaimalé EP
Abel Orion - Late Night Music EP
Okidoki - When Oki meets Doki EP
Ensemble Consonance - François Bazola - Dolci Affeti
Emmanuel Tugny - Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)
- les derniers albums (5921)
- les derniers articles (144)
- les derniers concerts (2322)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1085)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=