Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Elodie Poux - Le syndrome du Playmobil
Théâtre Les Feux de la Rampe  (Paris)  novembre 2016

One woman show écrit et interprété par Elodie Poux dans une mise en scène de Florent Longépé.

Contrairement à l'expression attachée à son patronyme anaplourien, Elodie Poux a un joli minois et est plutôt croquignolette telle une poupée dans sa robe corolle à patriotique imprimé tricolore.

Mais ses anachroniques Doc Martens rouges, et ailées, mettent la puce à l'oreille de l'observateur. Car la dodue trentenaire n'est pas une inoffensive poupée mais une créature hybride de Femlin et de Chucky.

Entrée dans le monde de l'humour avec "Le syndrome du Playmobil", elle a intégré la famille au féminin du prosaïque trash qui ne fait pas dans la dentelle, dont Elisabeth Buffet est la grande soeur, avec une recette décapante : un registre monomaniaque, un mélange de stand up à "vannes" et de galerie de portraits et une écriture d'un cynisme absolu, à prendre au second degré bien évidemment, quoi que...

Manifestement inspirée, sinon traumatisée, par un passé d'animatrice péri-scolaire en maternelle, les insupportables "chères" têtes blondes constituent son coeur de cible, au sens propre du terme puisque source d'idées assassines pour lesquelles seul un stoïcisme de Playmobil empêche le passage à l'acte, ainsi que leurs "mamans", des mères qui ont franchi le Rubicon du borderline pour atteindre les rives de la psychopathie.

Sous la direction de son homologue nantais Florent Longépé, appellant un chat un chat, et d'ailleurs avec elle, et accessoirement, les félinés passent directement à la casserole, Elodie Poux ne s'encombre pas de bien-pensance et dispense une performance hypervitaminée pour rire en toute sérénité et se dédouaner de mauvaises et horribles pensées qui, sans doute, ont toutes, un jour, effleuré, voire traversé, les esprits exaspérés.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-08-18 :
What is love - Théâtre de la Contrescarpe
 

• Archives :
34ème édition du Festival Humour & Eau salée - Saint-Georges-de-Didonne
Ni Brel Ni Barbara - Théâtre La Tache d'encre
Voyage au pays du Jazz - Atelier 44
Les Coloriés - La Factory
Marie des Poules, Gouvernante chez George Sand - Théâtre Buffon
Les spectacles - Août 2019
Les Ritals - Théâtre du Chêne noir
Le Quai des Brumes - La Factory
Lettre d'une Inconnue - Théâtre des Corps Saints
Deux fois rien - Au Magasin Théâtre
038 - La Condition des Soies
Le Dossier Jouveau - Théâtre des Lucioles
Une goutte d'eau dans un nuage - Théâtre Transversal
Iphigénie à Splott - Artéphile
107 ans - Artéphile
Iceberg - Théâtre de la Reine Blanche
Tzigane ! - Théâtre du Roi René
Marx et la Poupée - Artéphile
Rage - Les Hivernales - CDCN Avignon
225 000 (Femmes Kleenex) - Espace Alya
De Judas à Manuel Valls - Histoire(s) des contre-gauche - Comédie Saint-Michel
Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour - Théâtre de l'Archipel
La paix dans le monde - Artéphile
Philippe Fertray - En mode projet - Théâtre de la Contrescarpe
Florian Lex - Pas de pitié - Théâtre du Marais
Glissement de terrain - Théâtre de la Reine Blanche
La Cité Idéale, Radieuse et Eternelle - MPAA Saint Germain
Ruy Blas - Château de Grignan
L'Homme assis dans le couloir - Théâtre Les Déchargeurs
Festival Avignon Off 2019 - Avignon
- les derniers (3)
- les derniers albums (5)
- les derniers articles (4)
- les derniers concerts (8)
- les derniers expos (2)
- les derniers films (3)
- les derniers interview (1)
- les derniers interviews (264)
- les derniers livres (3)
- les derniers spectacles (6587)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=