Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Carolina - Naissance d'une étoile
Théâtre Trévise  (Paris)  novembre 2016

Spectacle musical conçu et interprété par Carolina accompagnée par le musicien Manolo dans une mise en scène de Rémi Cotta.

Chevelure platine, frange rouge, immenses yeux bleus, stilettos vertigineux, robe à paillettes des seventies incertaines, éventail et pointe d'accent espagnol, Carolina n'est pas une inconnue mais la meneuse internationale de revues télévisuelles au léger accent ibérique qui, depuis 2010, reçoit le tout Paris culturel dans son "Carolina Show".

Avec "Naissance d'une étoile", elle investit seule la scène, simplement accompagnée du musicien Manolo, pour dispenser un spectacle musical autofictionnel qui raconte en chansons sa vie et ses amours de diva au tempérament de feu qui se brûle souvent les ailes mais qui, d'un bref revers d'éventail, twiste l'écueil du mélo.

A l'instar de son look, son répertoire s'avère singulier car placé sous le signe de l'éclectisme et navigant au gré des bouffées mnésiques qui l'assaillent et dont elle jugule le débordement par l'humour et l'autidérision.

Ainsi la play-list, qui constitue son "jukebox d’émotions", comporte essentiellement des standards revisités voire détournés, de Colette Renard, avec une version "Viva España" des "Nuits d'une demoiselle" au tube disco "You're the one that I want" décliné en bossa nova, en passant par le sobre "Téléphone-moi" de Nicole Croisille, le torride "Que je t'aime" de Johnny Hallyday ou l'hératique "Voyage" de Desireless qui, en l'occurrence, rime avec "Dégage".

Carolina est également muse puisqu'elle inspire auteurs et compositeurs qui l'habillent sur mesure. Christian Faviez signe les paroles de deux opus qui font le grand écart stylistique, le subtil "Silence" et une chanson d'anthologie "'Amor y Tortilla", dans lequel elle livre sa recette très personnelle et "muy caliente" de la tortilla, mis en musique respectivement par Roland Romanelli et François Zabelski qui signe également les arrangements des reprises.

Avec pour tout décor un pendrillon en forme de chale gitan et le bel habillage lumineux de Thierry Manciet, la mise en scène percutante de Rémi Cotta et hybridant one-woman-show et récital théâtralisé, le spectacle est mené de main de maître(sse) par Carolina.

Femme plus que femme parce que personnage et avatar, elle chante, avec une passion frondeuse et cette voix parfois rauque des chanteuses de cabaret interlope, l'amour dans tous ses états. Et le public ne s'y trompe pas.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-04-14 :
Cinq ans d'âge - Théâtre Essaion
Close -
Lewis Furey - Haunted by Brahms - Théâtre du Rond-Point
JR - Grande Halle de La Villette
Into the little hill - Théâtre Athénée-Louis Jouvet
Dieu habite Düsseldorf - Théâtre Le Lucernaire
Tchekhov à la folie - Théâtre de Poche-Montparnasse
L'Amour en toutes lettres - Théâtre de Belleville

• Edition du 2019-04-07 :
Les spectacles - Avril 2019
Plus grand que moi - Théâtre du Rond-Point
L'Equation - Théâtre La Reine Blanche
 

• Archives :
Maia Dolorès y Amapola Quartet - Bal Blomet
La Framboise frivole - Théâtre Fontaine
Qoi ? Zut ! Zob ! Love ! - Théâtre L'Etoile du Nord
Roméo et Juliette - Théâtre Le Lucernaire
la Vie automatique - Théâtre 13/Jardin
Une visite inopportune - Théâtre L'Etoile du Nord
The Great Disaster - Lavoir Moderne Parisien
Festival le Printemps de la danse arabe -  Paris
Dom Juan - Le Festin de pierre - Théâtre de l'Union
Belgian Rules, Belgium Rules - Grande Halle de la Villette
La Trilogie de la vengeance - Ateliers Berthier
Le Direktør - Théâtre de la Bastille
Les Chaises - Théâtre de l'Aquarium
Apocalypse bébé - Théâtre Paris-Villette
Eldorado Dancing - La Ferme de Bel Ebat
En se couchant il a raté son lit - Théâtre Gérard Philippe
Philippe Meyer - Ma radio, histoire amoureuse - Théâtre Le Lucernaire
Anaïs Nin, une de ses vies - Théâtre Athénée-Louis Jouvet
La Mort (d')Agrippine - Théâtre Dejazet
Le Pays lointain - Théâtre national de l'Odéon
Qui a tue mon pere - Théâtre de la Colline
Café Polisson - Théâtre de l'Epée de Bois
Veillée de famille - Théâtre du Rond-Point
Madame Pink - Théâtre du Rond-Point
Oncle Vania - Théâtre du Nord-Ouest
Papa est libre - Théâtre Le Guichet-Montparnasse
La Danseuse du crépuscule - Théâtre Le Funambule-Montmartre
Bells and Spells - Théâtre de l'Atelier
Les Rivaux - Artistic Théâtre
Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée - Comédie des 3 Bornes
- les derniers (3)
- les derniers albums (4)
- les derniers articles (3)
- les derniers concerts (8)
- les derniers expos (2)
- les derniers films (3)
- les derniers interview (1)
- les derniers interviews (264)
- les derniers livres (3)
- les derniers spectacles (6480)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=