Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Laish
Pendulum Swing  (Talitres)  novembre 2016

Daniel Green alias Laish signe sur le label bordelais Talitres (qui fête ses 15 ans cette année !) pour un troisième album indie-folk touchant et délicat.

Le Brightonian Daniel Green n’est pas un inconnu, on l’a déjà croisé chez les excellents et largement sous-estimés The Leisure Society ou Rozi Plain, tous font partie du collectif folk Willkommen qui est aussi un label. Brighton, en plus d’être une ville charmante où se rassemblent des Mods tous les week-ends, grouille d’artistes.

J’avais découvert ce groupe avec son album Obituaries paru en 2013. Superbe album folk et baroque, magnifiques chansons que "Warm the wind" et "Carry Me". On tombe forcément sous le charme. La voix de Daniel Green est chaude, grave et suave, hyper sensuelle et séduisante.

Après une telle réussite, l’arrivée d’un nouvel album est toujours ressentie avec appréhension. Peur de la redite, peur d’un virage à 180°, bref, peur d’être déçu.

Les notes de la première chanson intitulée "Vague" résonnent. On n’est pas dans le flou bien longtemps, l’univers de ce romantique anglais s’installe, la mélodie s’écoule, douce, calme et voluptueuse. Une mélancolie plane sur cette ouverture, belle et follement triste. Cet artisan, à l’oreille aiguisée et aux doigts d’or, nous emmène dans son univers, capte notre attention, on retient son souffle, on respire avec lui, on ferme les yeux en sécurité et on ouvre ses oreilles et ses sentiments. On se dénude avec lui en toute sécurité, je me sens rassuré chez lui.

C’est sur des notes enjouées que démarre le popisant "Learning to love the bomb", répété à qui veut bien l’entendre, la bombe est ici l'Administration.

C'est ainsi que le combo Laish égraine ses dix compositions douces amères, des saynètes de vie où tout un chacun pourra se reconnaître. Brexit ou pas Brexit, nous aimerons toujours nos grands bretons d'amis et on accueille Laish à bras ouvert, la très belle surprise de fin d'année.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Time Elastic de Laish
La chronique de l'album The Sleeper de The Leisure Society
La chronique de l'album Into The Murky Water de The Leisure Society
La chronique de l'album The Fine Art Of Hanging On de The Leisure Society
La chronique de l'album Arrivals & Departures de The Leisure Society
The Leisure Society en concert au Festival Radar 2011 (7ème édition) - vendredi 9 septembre
Rozi Plain en concert au Festival MaMA 2015 (6ème édition)

En savoir plus :
Le site officiel de Laish
Le Bandcamp de Laish
Le Soundcloud de Laish
Le Facebook de Laish


Cédric Duchamp         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=