Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mon alter Hugo
Théâtre Marigny - Salle Popesco  (Paris)  juin 2005

Spectacle théâtral et musical de Gérard Berliner avec Gérard Berliner accompagné par Roland Romanelli

Mon alter Hugo, une déclaration d'amour

Gérard Berliner est amoureux et il veut que tout le monde sache pourquoi. Son égérie, son icône, son maître à penser, c'est Hugo. Notre cher "panthéonisé", fierté nationale, qu'il nous donne à découvrir sous toutes ses facettes : du poète à l'homme politique visionnaire et engagé, du mégalomane à l'humaniste sans concession, de l'homme à femmes au père blessé, de l'auteur des Misérables au patriote contraint à l'exil.

Homme adulé, populaire, Victor Hugo ne pouvait être raconté que par le prisme de la passion. Ce panégyrique théâtral et musical est donc une grande déclaration de Gérard Berliner, plus connu du grand public pour ses chansons (notamment "Louise" en 1982) et quelques petits rôles au cinéma et au théâtre.

Depuis 10 ans, l'auteur, compositeur, metteur en scène et interprète de cet hommage traque les anecdotes, les bons mots, fouille dans la vie de l'homme de lettres, appose les mains sur les bustes qui le représentent dans l'espoir d'un signe… Le second degré est évident – et la relation platonique, de fait - mais l'admiration est bien passionnelle jusqu'à la schizophrénie.

"Vous me reconnaissez ?", demande d'entrée un bonhomme barbu et aux cheveux blanchis par les années dans son costume de velour trois pièces. Mais qui parle ? Gérard ou Victor ? L'un et l'autre, à la fois et alternativement. Et lorsque c'est la voix d'Hugo qui s'exprime par celle de Berliner, elle reste incarnée par celle de son admirateur.

Une telle dévotion ne manque pourtant pas d'être largement assaisonnée d'humour. On rit bien volontiers à l'occasion d'une scène de ménage entre sa maîtresse et "Totor" Hugo, ou des débattements stériles et dérisoires d'un pauvre Sainte-Beuve, dit "Sainte-Bave", critique littéraire peu aimé (mais en est-il d'autres ?) de l'époque.

Et le rythme du spectacle est savamment entretenu par l'entrelardement réussi de chansons souvent émouvantes, parfois éclatantes et joyeuses et à l'interprétation toujours vibrante de Berliner, accompagné par son comparse sans fausse note, le pianiste Roland Rommanelli, complice de Barbara pendant 20 ans.

L'occasion également de découvrir ou redécouvrir des textes de Victor Hugo qui composent pour bonne part la base de la pièce. Ceux de Berliner - toute proportion gardée - ne craignent pas pour autant la comparaison.

Mais d'ailleurs, à qui revient lesquels : à Gérard Hugo ou Victor Berliner ?

 

Stéphanie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Jean-Louis Zuccolini
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=