Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le sourire d'Audrey Hepburn
Théâtre de l'Oeuvre  (Paris)  novembre 2016

Monologue dramatique d'après un roman de Clémence Bouloque interprété par isabelle Carré dans une mise en scène de Jérôme Kircher.

Au milieu de la scène, calée dans un large fauteuil de cuir, une femme fait face au public : elle attend fébrilement quelqu'un.

Et cette personne qu'elle attend depuis très longtemps, c'est son père. Un père fantasque et surtout un homme qui a fait les mauvais choix idéologiques, condamnant ainsi sa fille à vivre une enfance sans père.

Dans son manteau bleu fermé, la femme se répète des mots qu'elle aimerait dire à celui qui l'a trop souvent abandonnée. Sans doute, pour beaucoup, cette part d'ombre qui rongeait Audrey Hepburn sera une découverte.

Née au cœur de l'Europe, entre Belgique et Pays-Bas, cette anti-Marilyn Monroe, qu'Orson Welles surnommait "La sainte-patronne des anorexiques", avait un père prodigue qui s'était aventuré dans les eaux troubles de la collaboration. C'est sur ce ressort dramatique que Clémence Boulouque construit "Le sourire d'Audrey Hepburn" dont le texte est tiré de son roman, "Un instant de grâce".

Isabelle Carré est ainsi une Audrey Hepburn empreinte d'un voile de tristesse. Le sourire qui donne son titre à la pièce n'est pas triomphale ni apaisé. C'est un pauvre sourire qui ne résiste pas à tout ce que l'actrice sait sur son père.

Clémence Boulouque la prend au moment où sa carrière est à son zénith et où elle vient de tourner "My fair lady". Elle pourrait donc être impériale, mais elle est plutôt dans l'effort pour conserver cette grâce légère et joyeuse qui la caractérise.

Isabelle Carré, pour être Audrey, ne s'est pas prêtée au jeu de la ressemblance à tout prix. Même au niveau de sa garde-robe, elle n'a pas cherché à endosser ces vêtements emblématiques, voire mythiques, qui la transformaient en porte-manteau d'Hubert de Givenchy. Assise quasi en permanence dans son fauteuil, elle captive et maintient en haleine le spectateur.

Dans la mise en scène épurée de Jérôme Kircher, elle parvient à ne pas trop rendre visible le côté "Wikipédia" du monologue de Clémence Boulouque, qui accumule les précisions biographiques. Et si le cinéphile s'étonnera de quelques erreurs, comme cette citation d'"Un pont trop loin", film qui sera tourné une décennie après l'époque où est située la pièce, le béotien pourra, au contraire, trouvé un effet "je me souviens" en réentendant tous ces noms cités.

Reste que cette heure en compagnie d'Isabelle et d'Audrey, deux actrices qui partagent la même émouvante fragilité et ont su la transformer en énergie vitale, est loin d'être vaine.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Jean-Louis Zuccolini
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=