Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce So little time
Théâtre de la Bastille  (Paris)  novembre 2016

Spectacle conçu et mis en scène par Rabih Mroué, avec Lina Majdalanie.

L'auteur, metteur en scène et réalisateur libanais Rabih Mroué ne cesse de creuser le sillon des réalités socio-politiques du Liban moderne et la thématique de la représentation en tant que matérialisation, notamment à travers l'image, d'un concept, d'une idée ou d'un fait, et de ses frontières avec le réel et la réalité.

Avec "So little time", il livre une intéressante proposition fictionnelle sur les thèmes du temps, de la mémoire, de l'effacement du souvenir, de la guerre et de la figure du martyr, si présente dans le Moyen Orient contemporain, dont la vertu sacrificielle est récupérée par le pouvoir politique comme opérateur symbolique pour susciter une passion victimaire fédératrice.

Elle repose sur une histoire qui ressort à la fable tragi-comique, celle d'un martyr par deux fois ressuscité, Deeb Al Asmar, un étudiant libanais qui avait rejoint les rangs de l'OLP.

Son corps, rendu au Liban à la suite d'une tractation d'échange de prisonniers entre la Palestine et Israêl, a été considéré comme celui du premier martyr libanais et l'icône de la résistance au sionisme et une statue commémorative a été érigé à Beyrouth sur une place devenue la Place du martyr Deeb et la plaque tournante de toute la vie beyrouthine. Jusqu'au jour où il réapparaît bien vivant.

Dans une scénographie minimaliste de Samar Maakroun, deux tableaux-écrans et une table, le récit est porté par la comédienne Lina Majdalanie officie de manière distanciée comme un narrateur objectif ou un commentateur de documentaire tout en immergeant des photos, qui ne sont pas celles du martyr, dans un bain diluant.

Tout disparaît, même la comédienne qui après sa sortie de scène ne reviendra pas pour les traditionnels saluts. Belle conclusion pour cette performance réflexive sur la temporalité, l'intime et le collectif et la trace qui plonge le spectateur dans la sidérante mélancolie tchekhovienne qui clôt "Les Trois soeurs".

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-02-23 :
Transmission - Théâtre Hébertot
Les Amants de Varsovie - Théâtre du Gymnase
Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas très bien ! - Théâtre Le Funambule-Montmartre
Labiche Repetita - Théâtre Le Funambule-Montmartre
Play Loud - Théâtre La Flèche
Cabaret Décadent - Revue Electrique n°25+45 - Cirque Electrique
Satsang ! - Théâtre La Croisée des Chemins - Belleville
Isabelle Vitari - Bien entourée - Palais des Glaces
Le Tour du théâtre en 80 minutes - Théâtre de Poche Montparnasse

• Edition du 2020-02-16 :
Les Faucheuses - Comédie Nation
Le petit résistant illustré - Théâtre Essaion
La Collection - Théâtre L'Etoile du Nord
Mon Olympe - Théâtre de Belleville
Hedda - Théâtre de Belleville
Correspondance avec la Mouette - Théâtre Les Déchargeurs
Roi du silence - Théâtre Les Déchargeurs
Dans les forêts de Sibérie - Théâtre Poche-Montparnasse
Ciel mon Paris ! - Théâtre Poche-Montparnasse
Ni couronne ni plaque - Théâtre de Belleville
Aime-moi - Théâtre de Belleville
 

• Archives :
Félix Radu - Les mots s'improsent - Théâtre des Mathurins
Viel chante Barbara - Théâtre Essaion
Mots d'Elles... - Théâtre Essaion
LES SPECTACLES - Février 2020
A la recherche du temps perdu - Théâtre de la Contrescarpe
Huis Clos - Théâtre de l'Epée de Bois
Mamma, sono tanto felice... - Lavoir Moderne Parisien
Uncanny Valley - Centre Culturel Suisse
Slpendeur - Théâtre 71
Rien plus rien au monde - Théâtre de la Contrescarpe
C'est bizarre l'écriture - Théâtre Les Déchargeurs
Est-ce que j'ai une gueule d'Arletty ? - Théâtre du Petit Montparnasse
François Rabelais - Théâtre Essaion
Aimez moi - Théâtre Les Déchargeurs
Les Bains macabres - Théâtre Athénée-Louis Jouvet
Mudith Monroevitz - La Nouvelle Seine
Choses vues - Théâtre de Poche-Montparnasse
Marie des Poules, gouvernante chez George Sand - Théâtre du Petit Montparnasse
Olivia Moore - Egoïste - La Nouvelle Seine
La Lune en plein jour - Théâtre de la Huchette
Le Paradoxe sur le comédien - Théâtre La Croisée des Chemins - Belleville
Le hasard merveilleux - Théâtre de la Contrescarpe
Trop de jaune - Studio Hébertot
Attention Les Apaches ! - Théâtre Athénée-Louis Jouvet
Blønd and Blõnd and Blônd - Hømåj à la chønson française - Café de la Danse
Vive la Vie - Théâtre Gaité Montparnasse
Deux euros vingt - Théâtre Rive Gauche
Un Tramway nommé Désir - Théâtre La Scène Parisienne
Oh Maman ! - Théâtre La Scène Parisienne
Le Fantôme d'Aziyadé - Théâtre Le Lucernaire
- les derniers (3)
- les derniers albums (5)
- les derniers articles (4)
- les derniers concerts (8)
- les derniers expos (2)
- les derniers films (3)
- les derniers interview (1)
- les derniers interviews (264)
- les derniers livres (3)
- les derniers spectacles (6845)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=