Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Vie privée d'un super héros
Théâtre Essaion  (Paris)  novembre 2016

Comédie de Jérémie Farley, mise en scène de Jérémie Farley et Clément Rouault, avec Clément Rouault, Marina Navarro, Ludovic Molle, Yann Pradal et Guillaume Destrem.

Depuis "Kick-Ass", on sait que la vie d'un super-héros est souvent banale... surtout quand il est un super héros d'opérette et que ses super-pouvoirs n'existent que dans sa tête.

C'est à l'un de ces anonymes qui n'a pas le label "Marvel" que se sont intéressés Jérémie Farley et Clément Rouault en écrivant cette comédie hilarante.

Le Capitaine Black (Clément Rouault) travaille avec le Commandant Texas (Ludovic Molle) pour combattre le mal dans une grande mégalopole américaine. Enfin, c'est ce que croient Laura (Marina Navarro), sa femme française cloîtrée dans leur appartement avec leur bébé, et Jim le réparateur internet (Yann Pradal) qui découvre par hasard l'antre du super-héros.

L'intrusion de Jim va vite détruire l'ordre précaire des choses. Pour combattre un super-méchant raciste et moustachu (Guillaume Destrem) va s'adjoindre au super-héros ce super-zéro qui, on le constatera, mouille vraiment son maillot en lycra pour devenir son disciple, sous le nom évocateur de "Sacoche man".

A la grande époque du café-théâtre, "La Vie privée d'un super-héros" aurait connu un grand succès, mais aurait sans doute été plus dans l'outrance et dans la caricature. Jérémie Farley et Clément Rouault ont eu raison de ne pas se contenter d'en rester à leur point de départ pour construire une vraie intrigue, tournant autour du personnage féminin, plus complexe que les autres.

Sa fragilité mentale, en particulier son agoraphobie, explique pourquoi elle peut s'accrocher à ce monde virtuel de super-héros. Marina Navarro sait donner à ce personnage une étrangeté un peu lunaire qui empêche la pièce de n'être qu'une pochade potache.

Pareillement, l'interprétation hystérique et très physique de Yann Pradal donne une dimension presque tragique à son personnage comique attendu d'imbécile malheureux.

On ne rit donc jamais idiot dans cette pièce plaisante et bien écrite dont la réputation ne saurait que croître. On lui souhaite de connaître le même succès que les justiciers masqués et volants dont elle sait se moquer gentiment.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Jean-Louis Zuccolini
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=