Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ma mère m'a fait les poussières
Théâtre-Studio d'Alfortville  (Alfortville)  novembre 2016

Comédie dramatique d'après un récit de Erwin Mortier, mise en scène de Philippe Awat, avec Philippe Awat et Pascale Oudot.

La mort de la mère, avec le sentiment de perte, le deuil et, parfois, de culpabilité quand elle intervient selon l'expression consacrée, "après une longue maladie", constitue une thématique récurrente des oeuvres culturelles qui, depuis quelques années, connaît une nouvelle déclinaison avec l'ampleur prise la maladie d'Alzeihmer.

Confronté à titre personnel à ce drame de la mort annoncée, dans lequel la disparition physique est précédée d'une progressive et irréversible agonie de la conscience, le comédien et metteur en scène Philippe Awat a trouvé dans le récit autobiographique de l'écrivain flamand Erwin Mortier une douloureuse résonance fraternelle qu'il porte sur scène de manière atypique sous le titre "Ma mère m'a fait les poussières".

En effet, d'une part, l'adaptation, réalisée en collaboration avec son homologue Guillaume Barbot, s'avère singulière dès lors qu'elle résulte dune hybridation entre le texte original et le vécu traumatique du comédien qui aboutit à une partition auto-référée.

D'autre part, si dans le cadre du théâtre d'incarnation, le comédien reprend "à son compte" les affects du personnage, en l'occurrence, l'identité se substitue à l'identification comme la catharsis à la mimésis et la représentation est nourrie de la réalité traumatique du comédien.

Erigée en ressort dramatique, la progression de la maladie, dont l'évolution clinique est évoquée sans pathétisme complaisant, devient le vecteur d'une partition sensible composée essentiellement de soliloques délivrés principalement en adresse au public.

Ceux-ci ressortent à la remémoration du traumatisme, au témoignage, à la prise de conscience de soi, le processus d'effacement au monde qui affecte la malade s'accompagnant d'un effacement de soi-même en tant qu'il existe par le regard et dans le souvenir de l'autre et surtout, à la seule résilience possible qu'est le cheminement mental qui conduit au temps retrouvé des souvenirs heureux.

Sur scène, Philippe Awat est le fils ravagé, l'homme prénommé Philippe pour qui le diagnostic tombe comme un couperet, annoncé par sa mère elle-même un jour de fête à la chaleureuse ambiance méditerranéenne, celui de son anniversaire, qui plonge la famille dans la sidération et le désarroi.

L'incompréhension, l'impuissance et la culpabilité irradient son esprit qui tourne à vide comme l'homme tourne en rond dans une irrépressible douleur. Et l'émotion saisit en raison de la fragilité pressentie de Philippe Awat sur le chemin de la reconstruction.

A l'instar de pauses musicales, les interventions ponctuelles de Pascale Oudot comme figure féminine réparatrice même si elle est directrice moulin à paroles avec son antienne pseudo-réconfortante, "Tout ce qui est là est encore là, et c'est bon à prendre", constituent de bienvenues incursions du réel tangible dans la bulle psychique du fils.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 27 septembre 2020 : Autumn Sweater

Voici les premiers jours d'automne, les premiers froids, la pluie et l'envie de s'auto-confiner avec une boisson réconfortante, du chauffage, de la bonne musique, un bon livre, film, jeu voire avec des amis autour d'un bon repas. Bref, c'est l'automne et voici le programme réconfortant de la semaine. Sans oublier le replay de la MAG #11 du 26/09.

Du côté de la musique :

"Echos" de Romain Humeau
"American head" de The Flaming Lips
"Grand écran" de Ensemble Triptikh
"Beethoven : op 109, 110, 111" de Fabrizio Chiovetta
"B.O. d'une scène de meurtre" première émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Oiseau(x) scratch" de Luc Spencer
"Debussy" de Philippe Bianconi
"Tête Blême" de Pogo Car Crash Control
"XIII" de Quatuor Ardeo
et toujours :
"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses

Au théâtre :

les nouveautés :
"Le Grand Inquisiteur" au Théâtre national de l'Odéon
"Iphigénie" aux Ateliers Berthier
"Philippe K. ou la flle aux cheveux noirs" au Théâtre de la Tempête
"Le Grand Théâtre de l'épidémie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"Le Quai de Ouistreham" au Théâtre 14

"Les Pieds tanqués" au Théâtre 12
"Le nom sur le bout de la langue" au Théâtre de la Huchette
"La Folle et inconvenante Histoire des femmes" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
les reprises :
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Album de famille" au Studio Hébertot
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre des Mathurins
"Contrebrassens" au Studio Hébertot
"Leonard de Vinci, naissance d'un génie" au Studio Hébertot
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

Cinéma :

en salle :
"L'Ordre moral" de Mario Barroso
at home :
"Drôles d'oiseaux" de Elise Girard
"Mise à mort du cerf sacré" de Yorgos Lanthimos
"Terror 2000 - Etat d'urgence en Allemagne" de Christoph Schlingensief
"Vers un destin insolite sur les flots bleus de l'été" de Lina Wertmüller
"Ruth et Alex" de Richard Loncraine

Lecture avec :

"Ici finit le monde occidental" de Matthieu Gousseff
"L'heure des spécialistes" de Barbara Zoeke
"Mémoires" du Général von Choltitz
"Porc braisé" de An Yu
"Portraits d'un royaume : Henri III, la noblesse et la Ligue" de Nicolas Le Roux
"Sublime royaume" de Yaa Gyasi

et toujours :
clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi
"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 27 septembre 2020 : Autumn Sweater
- La Mare Aux Grenouilles #11
- 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !
- 13 septembre 2020 : On ira où tu voudras quand tu voudras
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=