Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Chant du cygne
Théâtr Les Déchargeurs  (Paris)  novembre 2016

Comédie dramatique de Anton Tchekhov, mise en scène de Robert Bouvier, avec Roger Jendly et Adrien Gygax.

"Le Chant du cygne" décliné par Anton Tchekhov est celui d'un comédien presque octogénaire dont la prise de conscience de son âge le plonge au bord du gouffre tragique qu'ouvre la lucidité rétrospective.

Dans cette courte pièce de jeunesse en un acte sous-titrée "étude dramatique" et qu'il qualifiait de "comédie pathétique" et de "plus petit drame au monde", Tchekhov aborde déjà nombre de ss thématiques récurrentes, la fuite du temps, la vieillesse, le désenchantement, l'amour et la mort ainsi que celle du théâtre, son essence protéiforme, art sacré ou simple divertissement, de la mimésis et de la condition de l'acteur.

Au réveil d'un sommeil éthylique, enfermé dans le théâtre, le vieux cabotin, dont l'emploi comique l'a écarté des grands rôles du répertoire et cantonné à des seconds rôles voire de la figuration, soliloque sur son état et son dernier rôle, celui du macchabé, quand surgit le souffleur, vieux lui aussi, et dans une situation peu enviable l'obligeant à dormir dans les loges, avec lequel il va deviser.

Dans sa note d'intention, le metteur en scène et directeur du Théâtre du Passage de Neuchâtel Robert Bouvier indique avoir abordé la partition originale comme une fantaisie propice à des inserts contemporains, de cocasses scénes surnuméraires et aux télescopages induits par la novation de la mise en abime qui brouille les pistes et floute la frontière de l'illusion théâtrale.

Il modifie également les caractéristiques du personnage du souffleur qui devient un jeune élève comédien ce qui modifie le rapport tant humain que professionnel des deux protagonistes et évoque la transmission transgénérationnelle.

Avec un décor de loge dans son "jus" spatio-temporel russo-russe avec costumes et l'incontournable samovar, à prendre toutefois simultanément au premier et au second degré puisque décor de théâtre dans le théâtre, et une mise en scène inventive placée sous le signe d'un humour roboratif, Robert Bouvier propose une variation dramatique ponctuée d'inattendus retournements de situation qui constitue une belle machine à jouer tant pour les deux officiants que pour le spectateur quasiment érigé en partenaire.

Adrien Gygax campe efficacement le jeune qui va prendre la relève et peine à suivre son aîné dans ses divagations. Et pour Roger Jendly, qui a l'âge du rôle et une conséquente carrière tant au cinéma que sur les planches, le rôle du "grand duc" est pain béni dont il livre une époustouflante, et bluffante, composition.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=