Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Salt and Fire
Werner Herzog  décembre 2016

Réalisé par Werner Herzog. Etats Unis/Allemagne/Mexique/Bolivie/France. Thriller. 1h33 (Sortie le 7 décembre 2016). Avec Michael Shannon, Gael García, Veronica Ferres, Werner Herzog, Anita Briem, Lawrence Kraus, Volker Michalowski et Danner Ignacio Marquez Arancibia.

Difficile de juger le dernier film d’un cinéaste qui fit une œuvre comme s’il s’agissait d’un film en soi. Objectivement, "Salt and Fire" de Werner Herzog n’est pas le meilleur film de son auteur qui en a déjà signé près de 75, fictions et documentaires confondus !

N’empêche qu’il s’inscrit dans un corpus cinématographique désormais quasi-incontestable et qu’on y retrouvera toutes les thématiques chères à ce grand romantique de la pellicule, ce dernier représentant du grand cinéma allemand.

Comme tous les héros de Herzog, Matt Riley (Michael Shannon) a une vision du monde qui fait de lui un "albatros" aux ailes de géant dans un monde de nains. Filmant un décor époustouflant, celui d’un désert bolivien censé représenter métaphoriquement un lac asséché suite au dérèglement climatique et donc à l’action néfaste des hommes, à l’image de la Mer d’Aral en Asie centrale, Werner Herzog met à nu une fois de plus l’essence des passions humaines.

C’est beau et c’est naïf comme le sont toujours les ultimes films des grands cinéastes. Il faudra le recul de quelques années pour ne pas être tenté de rigoler devant les figures de style que Werner Herzog ose mettre en scène aujourd’hui.

Peut-être que sa démonstration, que l’on risque de trouver en 2016 simpliste aura alors une grande résonance. La catastrophe écologique qu’il pressent ne prendra pas forcément la forme imaginée dans le film, mais ceux qui l’auront vu se souviendront à ce moment-là de ses enfants jumeaux mutants et de ses paysages d’une pureté inouïe.

"Salt and Fire" de Werner Herzog ne cherche ni à être moderne ni postmoderne. Ce qui s’y conte, c’est une leçon de survie dans laquelle renaît quelque chose que l’ère industrielle avait cru éradiquer à jamais .

A l’époque où le rationnel et le religieux ne se combattent plus, mais participent de concert à la confusion généralisée, Werner Herzog exalte une troisième voie perdue, celle de l’épopée épique, celle où l’esprit triomphe du reste s’il a pour arme la beauté poétique.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe
- 18 septembre 2022 : Nouvelle Vague
- 11 septembre 2022 : C'est reparti pour un tour
- 4 septembre 2022 : C'est la rentrée
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=