Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Bumpkin Island
All was bright  (Les disques normal)  février 2017

J’avais eu la chance de tomber par hasard sur Home work #1, un des deux précédents EP de Bumpkin Island, et de le chroniquer ici-même. J’avais alors été frappé par l’esprit d’aventure qui s’en dégageait, l’envie clairement exprimée de sortir du cadre, de redéfinir leur musique, de prendre le temps de se construire.

Ce n’est donc pas par hasard que j’ai choisi de vous parler de ce nouvel album, le deuxième du groupe rennais.

Play >

On dit souvent que le deuxième album est un piège. Je ne crois pas que Bumpkin Island se soit posé la question. Bien sûr, les deux EP qui ont précédé All was bright ont probablement aidé à passer l’obstacle en servant de terrain d’expérimentations diverses. Bien sûr. Mais dès l’ouverture, j’ai le sentiment que le résultat est là. Cet album, ils l’ont inventé patiemment, en retravaillant chaque petit détail jusqu’à ce que l’ensemble se mette en place. C’est sûr.

Autour d’une base plutôt rock, guitares, basse, batterie, les aventuriers bretons ajoutent aussi bien des cuivres que des synthés, naviguant avec autant d’aisance dans des ambiances denses et lourdes que dans des univers beaucoup plus atmosphériques, aux frontières du songe. Leur musique invite alors à prendre une route sinueuse, à traverser de vastes paysages montagneux et on se voit héros d’un road movie fantasmé. On se prend à embarquer, éveillé, dans ces rêves complètement fous où l’on peut rouler à tomber ouvert dans une vieille décapotable et se retrouver l’instant d’après survolant des forêts s’étalant à perte de vue, sans éprouver le moindre étonnement face à l’étrangeté de la situation. Tout est normal. Tout est fou, mais normal. Au calme de "La vie secrète de Frederic B" et ses synthés qui rappelleront Air, succède l’énergie orchestrale du titre "All was bright" qui nous emporte alors comme une tornade et on monte le son jusqu’à faire trembler sol et plafond.

Mais au-delà de tout ça, c’est bien la qualité des compositions qui convainc l’auditeur, la maîtrise des arrangements, et la voix d’Ellie James qui arrive à se fondre, à dominer, et à nous transporter. L’alchimie parfaite. Une communion qui perdure jusqu’au bout du disque, traversant l’étonnant "Sgt Woodburry" pour s’éteindre en douceur avec le planant "Yellow on the sea".

[] Stop

Si dans les deux EP précédents, Bumpkin Island était en recherche, on peut maintenant dire que le groupe a trouvé un véritable équilibre entre toutes ses individualités. Après All was bright, on peut parier sans aucun doute sur l’avenir de Bumkin Island.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Home Work #1 de Bumpkin Island
Bumpkin Island en concert au Festival Art Rock 2013 - vendredi, samedi et dimanche

En savoir plus :
Le site officiel de Bumpkin Island
Le Soundcloud de Bumpkin Island
Le Bandcamp de Bumpkin Island
Le Facebook de Bumpkin Island


Alex BBH         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Bumpkin Island (27 avril 2013)


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=