Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Melodica Acoustic Festival #3 (vendredi 27 janvier 2017)
Darren Cross - Keto - Meadows - Cynthia Abraham - Kendy Gable  (La Bellevilloise, Paris)  27, 28 et 29 janvier 2017

Les 27, 28 et 29 janvier 2017, le Melodica Acoustic Festival était à Paris à La Bellevilloise pour sa troisième édition. Un festival qui propose uniquement des découvertes et qui prend des risques, c'est rare et précieux. Un festival itinérant qui prend place là où les bonnes volontés ont l'énergie suffisante pour organiser tout le Barnum qu'impose une telle mise en place. Les groupes viennent bénévolement et sont défrayés selon la générosité du public. Le prix d'entrée à Paris est de 3 euros (en un mot que dalle pour une soirée de concerts !), mais bien entendu on peut donner plus, une petite boîte étant prévue pour laisser plus, l'argent ainsi récolté est ensuite divisé et redistribué à chacun des participants pour le remboursement des frais de transport.

Une idéologie participative et de partage. Vous pourriez peut-être dire : "oui mais bon les groupes sont pas intéressants, ils ne sont pas connus, je ne vais pas me déplacer même pour 3 euros". Je vous répondrais que c'est bien dommage car c'est justement l'occasion de découvrir des groupes qui pour la plupart d'entre eux jouent pour la première fois en France. Ils viennent d'Allemagne, de Suède, du Danemark, des Pays-Bas, d'Islande, d'Australie, des États-Unis, du Royaume-Uni et même de France. 16 groupes sur 3 jours pour 9 euros, je dis que ça vaut vraiment la peine d'y aller et de soutenir cette aventure musicale et humaine. Cette année encore, de nombreuses découvertes et des coups de cœur que je suivrais comme j'ai pu le faire l'année dernière avec les excellents She Owl, Peter Piek et Hannah Tolff.

Jour 1 - Vendredi 27 janvier

Les festivités commençaient tôt le vendredi, 18h ouverture des portes. Le temps de partir de Vanves de mon travail, j'arrive dans la salle vers 18h30, Darren Cross, un Australien qui m'a fait penser à un Vic Chestnutt neurasthénique, qui fredonne des chansons aux mélodies mélancoliques et très captivantes, était déjà sur scène, seul avec sa guitare, assis sur une chaise, sa casquette vissée sur sa tête.

Son premier album solo sous le coude, il nous propose en live des chansons extraites de _Xantastic (sorti sur le label français Rockers Die Younger, soutenez l'indépendance achetez l'album ici. Une voix douce, un discours amer sur une société qui part en vrille et des politiques qui se radicalisent. On ne peut que tomber amoureux de ce personnage cabossé, au sourire charmant et aux compositions qui font mouche à chaque fois. Le festival commence et je suis déjà sous le charme.

L'anglaise Keto monte sur scène, avec sa guitare électrique, il est seulement 19h10 et je me prends ma deuxième baffe de la soirée, une voix intense et habitée résonne dans la Bellevilloise, nous sommes maintenant une poignée dans le public, le silence est d'or, on est accrochés aux lèvres de cette frêle anglaise, qui impose une présence timide et réservée. Derrière sa guitare, elle assène des notes et une voix qui nous embarquent dans ses aventures ! Leah Sanderson me captive, ce festival est surprenant !

Le suédois Meadows aka Christoffer Wadensten, monte sur scène, sa guitare folk à la main, il retiendra mon attention jusqu'au bout. Il présente son album The Only Boy Awake. Des chansons douces sur l'amour et la vie qui nous entoure. C'est touchant, c'est beau, ça fait du bien.

La France est représentée ce soir là par Cynthia Abraham, qui propose des boucles de sa voix ou de sons qui, petit à petit assemblés, forment une composition originale. Une petite voix qui ne demande qu'à se faire entendre.

La soirée se termine par l'immense Kendy Gable, américaine. Une chanteuse engagée qui a peur pour son pays depuis que son nouveau Président fait n'importe quoi et divise plutôt qu'il ne rassemble. Depuis peu sur Berlin, elle propose ici des chansons folk ou un peu country sur des thématiques d'aujourd'hui. Une voix et une présence qui imposent un silence presque total. A suivre de près dans les prochains mois.

Cette première soirée est maintenant terminée, je rentre chez moi des mélodies plein la tête, le cœur empli d'émotions fortes, je mettrai du temps à m'endormir car la musique procure une telle excitation qu'il est toujours difficile de fermer les yeux, de peur de ne plus se souvenir le lendemain ce que l'on a vécu et partagé la veille. Heureusement pour moi, je m'en souviens encore et je m'en souviendrai encore longtemps.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Melodica Acoustic Festival en concert à Melodica Acoustic Festival #2 (édition 2016)
Melodica Acoustic Festival en concert à Melodica Acoustic Festival #3 (édition 2017)
Melodica Acoustic Festival en concert à Melodica Acoustic Festival #3 (dimanche 29 janvier 2017)
Melodica Acoustic Festival en concert à Melodica Acoustic Festival #3 (samedi 28 janvier 2017)
Melodica Acoustic Festival en concert à Melodica Acoustic Festival #4 (édition 2018)
L'interview de Darren Cross (lundi 13 février 2017)

En savoir plus :
Le site officiel du Melodica Acoustic Festival
Le Facebook du Melodica Acoustic Festival

Crédits photos : Cédric Duchamp


Cédric Duchamp         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Darren Cross (13 fevrier 2017)


# 29 mars 2020 : On continue à s'égayer le cerveau

On attaque la troisième semaine de confinement. On ne va pas baisser les bras, et nous vous proposons encore un joli contenu histoire de s'oxygéner le cerveau comme on peut. C'est parti.

Du côté de la musique :
"44" de François Puyalto
"Yene mircha" de Hailu Mergia
"Le silence et l'eau" de Jean-Baptiste Soulard
"Gigaton" de Pearl Jam
"Metal band" de Bernard Minet
"Connection loss" de Caesaria
"The black days session #1" de Daniel Roméo
"Sixième sens" de Faut Qu'ça Guinche
Péroké, Coco Bans, Al Qasar, quelques clips pour lutter contre l'ennui du confinement
"Alterations" de Robin McKelle
"Love of life" de Vincent Courtois, Robin Fincker et Daniel Erdmann
"No return" de We are Birds
et toujours :
"La course" de Bon Voyage Organisation
"Où ça en est ?" de Ceylon
"Blossom" de Coralie Royer
"Brothers of string" de Duplessy & the Violins of the World
"Atomised single" de Gogo penguin
"Onkalo" de Julie Campiche Quartet
"Single carry me home" de Kokoroko
"The pain, the blood and the sword" de Lion's Law
"Five for five" de Michael Fine
"Mon étrangère" de Valentin Vander

Au théâtre dans un fauteuil de salon avec :

en diffusion sur le net :
une comédie contemporaine avec la captation de la création originelle de "Art"
du boulevard avec :
le streaming de "Fleur de cactus"
le streaming de "Jo"
un classique revisité avec la captation de "Peer Gynt"
une évocation de l'univers de Lewis Caroll avec la captation de "Lewis versus Alice"
dans la rubrique "Au Théâtre ce soir" :
"Peau de vache"
avec Sophie Desmarets
et "La Puce à l'oreille" avec Louis de Funès
une gourmandise pour fan addict avec Fabrice Luchini en vidéo dans "Le point sur Robert"
et des spectales à voir ou a revoir en DVD :
"Le Paradoxe amoureux"
"Dieu habite Dusseldorf"
"ABC D'airs"

Expositions :

en toute tranquillité mais musicales avec sur le Musée de la Sacem :
"L'Opérette" de son Age d'or à la Belle Epoque au regain d'engouement avec sa réactivation par des compagnies contemporaines tels "Azor" et "La Grande duchesse de Gerolstein"
et celle dédiée à son roi "Jacques Offenbach"
au Musée de la Monnaie de Paris :
la visite virtuelle des collections permanentes et la visite de sa dernière exposition en date "Kiki Smith"
et passer les frontières avec la visite virtuelle des collections du Musée Guggenheim de New York

Cinéma :

Ciné-Club at home avec :
"Blue Velvet" de David Lynch
"Casanova" de Federico Fellini
"Les 39 marches" d'Alfred Hitchock
le téléfilm "Paris Best" de Philippe Lioret
et des films récents sortis en DVD :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
"Alice et le maire" de Nicolas Pariser
"Noura" de Hinde Boujemaa

Lecture avec :

"Banditi" de Antoine Albertini
"Champ de tir" de Linwood Barclay
"Chasseurs et collectionneurs" de Matt Suddain
"Les cents derniers jours d'Hitler" de Jean Lopez
"Les plumes du pouvoir" de Michaël Moreau
"Nefertari dream" de Xavier-Marie Bonnot
et toujours :
"Confession téméraire" de Anita Pittoni
"L'âne mort" de Chawki Amari
"L'archipel des larmes" de Camilla Grebe
"Riposte" de David Albertyn
"Temps noirs" de Thomas Mullen
"Toute la violence des hommes" de Paul Colize
"Une île sur la Volga" de Iwan Lépingle

Froggeek's Delight :

"Shadow, le cloud computing", retour d'expérience de l'utisation d'un PC dans les nuages
Une sélection de jeux pour moins vous ennuyer pendant le confinement et plus tard
"Call of Cthulhu" sur Switch, PS4, Xbox One et PC
"Call of Duty Modern warfare" sur PS4, XboxOne, PC

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=