Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Foxygen
Hang  (Jagjaguwar)  janvier 2017

"If you’re already there, then you’re already dead, if you’re living in America"

Hang de Foxygen fait partie de ces disques rêvés pour les amateurs de blind test. Un succulent terrain de jeu pour celui ou celle qui aime les petits jeux de découvertes, reconnaître tel son de clavier, tel marche harmonique là, tel effet vocal, telle influence ici… Et Hang en est sacrément truffé.

Citer tous les noms de groupes ou de musiciens venant à l’esprit en écoutant ce disque, tous les effets de manche esthétiques reviendrait presque à citer soixante années de musique pop allant de Bowie aux Rolling Stones, des Beatles à Queen ou aux Beach Boys, de Muse aux Beatles ou Supertramp, de Broadway à Burt Bacharach ou MGMT, de Meatloaf à Todd Rundgren, des Sparks à Harry Nilsson ou Lou Reed, etc. Comme une gigantesque célébration de la pop sans le moindre second degré et détachement ironique. Foxygen faisant comme un enfant affamé et gourmand dans un magasin de bonbon piochant à l’envie et avec avidité des éléments musicaux.

Ce retour au Record collection rock, ce qui ici pourrait tourner à une vaste blague qui ne fait que trop durer est sauvé, exactement comme pour les Lemon Twigs (présents sur ce disque, juste retour des choses puisque Jonathan Rado avait produit leur album), grâce à des chansons, il faut le reconnaître, plutôt bien écrites et par des arrangements orchestraux à la touche très soul amenés par Matthew E. White et Trey Pollard. Des arrangements rappelant leurs travaux sur le disque de Natalie Prass.

Alors si l’on peut saluer l’évolution de plus en plus intéressante de l’écriture musicale tendant vers plus de détails et de baroque de Foxygen (après le surestimé We Are The 21st Century Ambassadors of Peace & Magic et le très très moyen… And Star Power), si l’on peut se marrer en écoutant Sam France en faire des tonnes (et singer Mick Jagger jusqu’à la moindre intonation ou gimmick vocal), avoir un petit sourire en comparant "Avalon" à "My Sweet Lord" de George Harrison (à un tel degré de ressemblance, cela dépasse largement la citation), "On Lankershim" à "Damn It Janet" (du Rocky Horror Picture Show…), "America" à une sorte d’ABBA grandiloquent, cartoonesque et Trumpien (donc totalement effrayant également), fouiller dans sa discothèque pour retrouver tout ce foisonnement musical on ne peut se défaire également de ce goût amer pour cette musique pop progressive trop référencée pour finalement vivre pour elle-même.

Une fascination nostalgique qui est également une façon maline de relancer les modes, et, revisiter les années 60 et 70 permet de résoudre (et de fuir) le dilemme d’une musique qui se doit de regarder vers le futur, futur qu’il faut construire. Et puis tout cela n’est pas très sympa pour ses petits camarades qui seront bien embêtés en 2050 pour trouver par quel bout prendre la musique pour un revival des années 2010…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album We are the 21th Century Ambassadors of Peace & Magic de Foxygen
La chronique de l'album Seeing Other People de Foxygen
Foxygen en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #27 (édition 2015) - Samedi 4
Foxygen en concert au Festival La Route du Rock #27 (édition 2017)

En savoir plus :
Le site officiel de Foxygen
Le Bandcamp de Foxygen
Le Soundcloud de Foxygen
Le Facebook de Foxygen


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=