Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Jeune Fille et la Mort
Manufacture des Abesses  (Paris)  février 2017

Comédie dramatique de Ariel Dorfman, mise en scène de Massimiliano Verardi, avec Luc Baboulène, Philippe Pierrard et France Renard.

Dans une maison isolée au bord de la mer par un soir d'orage, Gérardo rejoint sa femme Paulina après une crevaison sur la route. C’est un autre conducteur, un certain Miranda, qui lui a porté secours.

C’est cet homme affable, qui plus tard dans la soirée passant par là, débarque dans la maison. Gerado, avocat, vient d'être nommé par le président de la nouvelle démocratie à le commission d'enquête chargée de faire la lumière sur les exactions de la junte et notamment les cas" irréparables". sa femme Paulina est elle-même une ex-militante emprisonnée et torturée qui croit reconnaître dans la voix du docteur Miranda celle de son bourreau.

Dans le contexte de l’après-dictature au Chili, Ariel Dorfman a écrit en 1991 "La Jeune fille et la Mort", une pièce aussi subtile que forte qui monte peu à peu en tension jusqu’à devenir presque insoutenable. Ce brillant huis-clos à trois, joué de nombreuses fois dans le monde entier, a donné lieu à une adaptation cinématographique réalisée par Roman Polanski en 1994.

Sans précision de lieu, la pièce se déroule dans un pays d'Amérique du Sud mais concerne en réalité les nombreuses dictatures des années 70. Elle fait s'opposer le bien et le mal, les notions de vengeance et de pardon en opposant victime et bourreau.

Au coeur d'un joli décor, éclairé efficacement par Philippe Piazza et Philippe Legendre, Massimiliano Verardi dans une mise en scène soignée distille avec précision une tension palpable que le trio d'interprètes s'applique à faire monter. 

On ne doute pas qu'ils sauront au fil des représentations donner toute la puissance à cet intense suspense. Ils ont tous les trois le potentiel pour cela : France Renard (Paulina) toute en rage rentrée, Philippe Pierrard (Miranda) en homme traqué face à ses contradictions et Luc Baboulène (Gérardo) excellent en arbitre fragile.

A voir.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Jean-Louis Zuccolini
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=