Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mon coeur
Théâtre des Bouffes du Nord  (Paris)  mars 2017

Comédie dramatique crite et mise en scène par Pauline Bureau, avec Yann Burlot, Nicolas Chupin, Rébecca Finet, Sonia Floire, Camille Garcia, Marie Nicolle, Anthony Roullier et Catherine Vinatier.

Claire Tabard, trentenaire lilloise est une femme qui a pris du poids après son accouchement et à qui son médecin traitant prescrit du Médiator, un coupe-faim.

Au bout de quelques années, amincie, celle-ci commence néanmoins à ressentir d’inquiétants symptômes… Un test d’effort révèle des problèmes cardiaques et elle doit subir de toute urgence une opération à cœur ouvert afin de remplacer deux valves abîmées.

Irène Frachon est le médecin de Brest qui la première a dénoncé la responsabilité de ce produit dans des décès survenus en chaîne. C’est par le portrait croisé de ces deux personnages que débute "Mon cœur" avant que les deux femmes ne se rencontrent après le passage en radio d’Irène venue parler du livre qu’elle vient d’écrire sur le sujet.

Pauline Bureau, émue par le courage et la ténacité d’Irène Frachon, décide de s’intéresser au sujet, se documente, la rencontre ainsi que de nombreuses femmes malades. De ces rencontres dans toute la France naîtra le personnage de Claire Tabard qui les représente toutes.

L’auteure et metteure en scène fait avec cette pièce, construite comme un suspense haletant, la démonstration implacable des responsabilités de cet immense scandale sanitaire, mettant en cause notamment les laboratoires Servier, fabricants du Médiator et l’AFSSAPS (agence de sécurité sanitaire) pour son inertie.

Toute la dernière partie de la pièce et les longues scènes d’expertises montrent la lenteur administrative inimaginable (plusieurs années) en pareil cas et la violence de ces procédures pour des femmes déjà fragilisées.

Les scènes relatant le calvaire de Claire et les difficultés auxquelles elle se trouve confrontée (sur le plan professionnel, familial ou amoureux ; sans parler de la machine judiciaire) sont éloquentes. Et la brochette d’experts, grotesque au premier abord, ne semble finalement pas si éloignée de la vérité…

Enchainant les séquences très fortes, Pauline Bureau allège parfois le propos de scènes où l’humour parvient à se faire une petite place, proposant par exemple une animatrice gratinée (Sonia Floire, hilarante), même si le personnage paraît pourtant difficilement crédible sur la radio en question.

Défendu par une distribution de premier ordre où l’on distingue notamment Catherine Vinatier (poignante en Irène Frachon), Yann Burlot (très touchant dans le rôle de l’avocat) et Marie Nicolle qui porte le personnage de Claire Tabard avec une justesse impressionnante, ce spectacle ne peut laisser indemne.

Avec la collaboration de sa soeur Benoîte Bureau à la dramaturgie, soutenue par la partition grave de Vincent Hulot ainsi qu’un travail vidéo pertinent de Gaëtan Besnard, Pauline Bureau livre avec "Mon cœur" une œuvre absolument magistrale.

A voir impérativement.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 janvier 2020 : de De Gaulle à Rocard

Cette semaine encore beaucoup de choses à découvrir. D'un portrait de de Gaulle côté livre à l'affrontement Mitterand - Rocard au théâtre en passant par de la musique pop, classique et bien plus encore. En route pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki
et toujours :
"Nougaro" de Babx, Thomas de Pourquery et André Minvielle
"True colors" de David Bressat
"Splid" de Kvelertak
"Bach, Handel : An imaginary meeting" de Lina Tur Bonet & Dani Espasa
"My favourite things", le podcast de Listen In Bed #8
"Turn bizarre" de Livingstone
"Le musc" de Petosaure
"En voyages" de Pierre Vassiliu
"Shadow in the dark" de Tiger & the Homertons
"Caipirinha" de Tiste Cool

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Una costilla sobre la mesa" au Théâtre de la Colline avec "Padre" et "Madre"
"L'Opposition - Mitterrand vs Rocard" au Théâtre de l'Atelier
"La Sextape de Darwin" au Théâtre La Bruyère
"hélas" au Théâtre de la Tempête
"Une histoire d'amour" à La Scala
"Le K" au Théâtre Rive-Gauche
"An Iliad" au Théâtre du Rond-Point
"Elephant Man" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Architecture" au Théâtre Les Gémeaux à Sceaux
"En couple (situation provisoire)" à La Folie Théâtre
"Les vagues, les amours, c’est pareil" au Centrequatre
"La Vie est belle" au Théâtre Le Lucernaire
"Philippe Meyer - Ma radio heureuse" au Théâtre Le Lucernaire
"Opérapiécé" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereu - aaAhh BiBi" au Théâtre Tristan Bernard
"Marion Mezadorian - Pépites" au Pont Virgule
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Mondrian figuratif au Musée Marmottan-Monet
"Vincenzo Gemito - Le sculpteur de l'âme vénitienne" au Petit Palais
"Toulouse-Lautrec résolument moderne"au Grand Palais

Cinéma avec :

"Le Réseau Shelburn" de Nicolas Guillou
Oldies but Goodies avec "Les Bostoniennes" de James Ivory dans le cadre de la rétrospective que la Cinémathtèque française consacre au réalisateur
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy
et toujours :
"Celle qui pleurait sous l'eau" de Niko Tackian
"Je suis le fleuve" de T.E. Grau
"La prière des oiseaux" de Chigozie Obioma
"Sang chaud" de Kim Un Su
"Un millionaire à Lisbonne" de J.R. Dos Santos

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=