Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Cabaret UNABOMBER
100ECS  (Paris)  mai 2017

Partition théâtrale de Zdrava Kamenova et Gergana Dimitrova, mise en scène par Dimitar Uzunov, avec Céline Barcq, Alain Carbonnel, Nouche Jouglet-Marcus et Barnabé Perrotey.

Sous le titre "Cabaret UNABOMBER", la Compagnie Famille Mundi présente une partition des dramaturges bulgares Zdrava Kamenova et Gergana Dimitrova qui, inscrite dans le registre du théâtre politique et du théâtre d'actualité, aborde le concept de décroissance et milite pour une nécessaire prise de conscience individuelle.

Dans leur opus titré "Protohérissé (BP : Unabomber)", elles traitent de l'invasion technologique, du scientisme, et de ses impostures, de l'action humaine devenue une véritable force géophysique agissant sur l'être et le devenir de la planète en termes de détérioration des écosystèmes qui entraîne la disparition d'espèces animales ancestrales, et, à terme, celle de l'homme et de l'éco-terrorisme.

A cet effet, elles retracent deux histoires à suspense imbriquées, celle de la disparition du mathématicien américain Theodore Kaczynski, adepte du néo-luddisme qui prône la révolution économique par le retour au primitivisme, et celle du périple héroïque d'un échnidé femelle à la recherche d’un congénère pour assurer la survie de son espèce en voie d'extinction.

Les deux s'acheminent vers leur destin, l'engagement en solitaire sur la voie du terrorisme meurtrier pour l'un qui lui vaudra le surnom d'Unabomber, l'ultime quête pour l'autre.

La plasticité stylistique du texte, traduit par Marie Vrinat, qui tient à sa composition mosaïcienne, se prête aux variations scéniques et Dimitar Uzunov, metteur en scène d'origine bulgare installé en France depuis 2004, a opté pour une forme et une esthétique multimédia pilotées par le video-jockey Stéphane Privat et le vidéaste Raphaël Firon qui fait donc la part belle à l'art visuel numérique.

Ainsi, sous le regard-scanner d'un Big Btrother satellitaire, les scènes brèves, parfois de simples vignettes, dont Alain Carbonnel, Nouche Jouglet-Marcus et Barnabé Perrotey sont les protagonistes avec la complicité de Romuald Kagbo en charge des inserts musicaux, s'enchaînent sur le mode burlesque du cabaret et de l'humour au second degré.

Imbriquées avec l'épopée tragique du "proto-animal", fable anthropomorphique placée sous le signe du réalisme magique dispensée par Céline Barcq, elles concourent à concrétiser, hors de tout discours moraliste, une métaphore glaçante.

La sagacité des parti-pris formels et dramaturgiques du metteur en scène et le jeu des comédiens aguerris contribuent à un spectacle singulier et totalement réussi.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 2 février 2020 : Place aux crèpes

Finie la saison des galettes, place aux crèpes. Un début d'année placé sous le signe de la gourmandise. On se régale aussi de nouveautés au théâtre, au cinéma, au musée, chez nos libraires et disquaires. C'est parti pour le programme.

Du côté de la musique :

"A fuck toute, a love tout" de Rodrigue
"Sentinelle" de Superbravo
"Juillet" de En Attendant Ana
"Brahms : Fantasien, 116, Intermezzi, 117 & Klavierstucke OP 118" de Hortense Cartier Bresson
"Ce qui demeure" de Jean Louis Bergère
Philippe Katerine était au Fil de Saint Etienne avec Eveno
"Prévert parade" de André Minvielle et Papanosh
"Everything begins" de BO
"Bretagne[S]" de Ensemble Gustave
"The underground secession" de Feu Robertson
"Whosampled.com Part 2", le nouveau mix de Listen in Bed
"Paradais" de Tito Candela
et toujours :
"Pesson, Abrahamsen & Strasnoy : Piano concertos" de Alexandre Tharaud
"Paris Beyrouth" de Cyril Mokaiesh
"Water is wet" de Theo Hakola
"Musique de chambre" de Le Noiseur
"Les identités remarquables" de Tristen
Interview avec No One Is Innocent à Saint Lô
Theo Lawrence et Mr Bosseigne au Fil
"La légende de Nacilia" de Nacilia
"C'est quoi ton nom ?" de Blankass
"Il est où le bonheur" 9ème émission de Listen in Bed
"Swin, A Benny Godman story" de Pierre Génisson, BBC concert Orchestra et Keith Lockhart

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Huis Clos" au Théâtre de l'Eepée de Bois
"Splendeur" au Théâtre 71 à MAlakoff
"Les Bains macabres" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Est-ce que j'ai une gueule d'Arletty ?" au Théâtre Gaité Montparnasse
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Uncanny Valley" au Centre Culturel Suisse
"Le Paradoxe sur le comédien" au Théâtre La Croisée des Chemins- Belleville
"Choses vues" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"C'est bizarre l'écriture" au Théâtre Les Déchargeurs
"Mamma, sono tanto felice" au Lavoir Moderne Parisien
"François Rabelais" au Théâtre Essaion
"Rien plus rien au monde" au Théâtre de la Contrescarpe
"Aimez moi" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Lune en plein jour" au Théâtre de la Huchette
"Olivia Moore - Egoïste" à la Nouvelle Seine
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
les reprises :
"Le Voyage musical des Soeurs Papilles" à la Comédie des Trois Bornes
"Fausse note" au Théâtre de la Contrescarpe
"Cyrano" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"La Passe imaginaire" au Théo Théâtre
"Jos Houben - L'Art du rire" à La Scala
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

"La Dernière vie de Simon" de Léo Karmann
et la chronique des films sortis en janvier

Lecture avec :

"Basse naissance" de Kerry Hudson
"Comment le roi à perdu la tête" de Ville Ranta
"Et Mara ferma les yeux" de Denis Jeambar
"La cité de feu" de Kate Mosse
"La septième croix" de Anna Seghers
"Les sables de l'empereur" de Mia Couto
et toujours :
"Le ciel à bout portant" de Jorge Franco
"Le prix de la démocratie" de Julia Cagé
"Les champs de la Shoah" de Marie Moutier Bitan
"Les rues bleues" de Julien Thèves
"Trois jours d'amour et de colère" de Edward Docx

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 5 avril 2020 : sous le soleil... mais pas vraiment
- 29 mars 2020 : On continue à s'égayer le cerveau
- 22 mars 2020 : Homeworks
- 15 mars 2020 : La culture sans bouillon de culture
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=