Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Oren Lavie
Bedroom crimes  (Sony Music)  mai 2017

Destination Israël pour découvrir cet artiste Oren Lavie qui fut l’un des tout premiers à réaliser un clip en stop motion vu par plus de 30 millions d’internautes avec "Her Morning elegance" en 2009. Oren Lavie est un touche-à-tout, auteur, compositeur, producteur, metteur en scène, réalisateur. Tout ce qu’il touche se transforme en or, pourtant il ne cherche pas à briller. Juste à accomplir son art dans sa multi-dimension.

Ici, avec son album Bedroom crimes, il enfile son costume d’auteur, compositeur et de chanteur. S’appuyant sur son piano, quelques cordes, autour d’arrangements organiques, il nous livre un album d’une grande élégance sur lequel se pose un timbre de voix bien particulier. Sur le premier titre, il est accompagné de la délicieuse Vanessa Paradis qui a eu, selon ses dires, un coup de foudre artistique pour lui. Leur duo, "Did you really say no", est une vraie belle chanson à la mélodie douce-amère, pleine de délicatesse. Le clip est aussi particulièrement réussi, montrant un couple en crise, de plus en distant qui se dispute. Vanessa Paradis est de la partie, bien sûr et Oren Lavie compte réaliser un clip pour chaque titre de l’album.

L’album est construit comme une pièce de théâtre, autour de deux actes comprenant chacun 5 et 6 titres. Chaque titre est une scène, il le dit lui-même, "une série de peintures qui se déroulent dans une chambre, l’endroit où l’on se retrouve face à soi-même, et qui montrent les crimes émotionnels tels la peur, la jalousie, la douleur, la haine". Les connivences sont nombreuses évidemment, avec le grand Leonard Cohen, avec lequel il partage le timbre de voix. Avec Dylan aussi, qu’il adore mais aussi Tom Waits.

Les 11 titres sont sublimes, imprégnés d’une atmosphère cotonneuse, intrigante et captivante nous portant vers des songes et le vagabondage. C’est souvent triste mais tellement beau, frissonnant mais chaleureux aussi parfois. Tout n’est que délicatesse chez Oren Lavie. Dans son album, le tempo ne s’emballe jamais vraiment, contrairement au cœur. Les instruments, peu nombreux, servent une narration à la fois délicate et incisive, où l’humour croise la tragédie. On est happé dès les premières mesures de Bedroom crimes et on en ressort pas tout à fait le même. On se laisse porter par son grain de voix posé sur des mélodies feutrées.

Oren Lavie mérite donc un très grand détour, son talent est immense et Bedroom crimes en est la preuve évidente. Ne passez pas à côté de cet artiste, ni de cet album.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Oren Lavie
Le Bandcamp de Oren Lavie
Le Facebook de Oren Lavie


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-12-08 :
Listen in Bed - Une certaine urgence (émission 6)
Mata Hari - Building Site EP
Lofofora - Interview
Lofofora - Vanités
A Winged Victory for the Sullen - The Undivided Five
Fred Perreard Trio - Romantic Sketches
Orkester Nord - Martin Wåhlberg - Grétry : Raoul Barbe Bleue
Hasse Poulsen - Not Married Anymore
Bodh'aktan - De temps et de vents
Les Nus - Enfer et paradis
Céline Bonacina - Fly Fly

• Edition du 2019-12-01 :
Quintana Dead Blues eXperience - Older
Francoeur - D'où vient le Nord EP
Zimmer - Zimmer
Lion Says - Other Side Effects
Vilde Frang & Michail Lifits - Paganini, Schubert
The glossy sisters - C'est pas des manières
Love Fame Tragedy - I don't want to play the victim, but I'm really good at it EP
Octave Noire - Los Angeles
Moonchild - Little Ghost
Half Moon Run - A blemish in the great light
Listen in Bed - Black Cofvefe (Mix #5)

• Edition du 2019-11-24 :
Kosh - Les Trois Baudets
Robert Forster - Interview
Listen in Bed - Broadcast (émission 5)
Match - Dark Shade
Christophe Panzani - Les Mauvais Tempéraments
Duo Ypsilon - Pulsions
Ultra Vomit - Interview
Beatrice Rana - Ravel : Miroirs, la valse, Stravinsky : Petrushka, The Firebird
Grèn Sémé - Poussière
Igor and the Hippie Land - Love and chaos
Enik - The deepest space of now
Geysir - Malsamaj
Lau Ngama - Interview
 

• Archives :
Listen in Bed - What's In It For Me ? (Mix #4)
Alma Forrer - L'année du loup
Casagrande - Lucane EP
Emily Jane White - Immanent fire
Ludiane Pivoine - Femme Idéale EP
David Sztanke - Air India
Jae-Hyuck Cho - Bach, Liszt, Widor : Organ Works at la Madeleine
Listen in Bed - Women (émission 4)
Holy Bones - Silent Scream
Tim Linghaus - We were young when you left home
Bazar Bellamy - Jusqu'ici tout va bien
Rich Deluxe - Glam Shots
Manuel Etienne - Imago
Gilia Girasole & Ray Borneo - Stregata / Stregato
David Kadouch - Révolution
Lysistrata - It It Anita - The Eternal Youth - Le Normandy
The Hyènes - Ça s'arrête jamais EP
PHÔS (Catherine Watine & Intratextures) - A l'oblique
Djen Ka - Ils se mélangent
Cyrille Dubois & Tristan Raës - Liszt : O Lieb !
My Favorite Horses - Funkhauser EP
Da Silva - Au revoir chagrin
Pulcinella - Ça
Samy Thiébault - Symphonic Tales
Frustration - So cold streams
Roseaux - Roseaux II
Joséphine Blanc - Interview
Oiseaux-Tempête - Jessica Moss - Grand Mix
Magon - Out in the dark
Melatonin - Departures EP
- les derniers albums (5834)
- les derniers articles (135)
- les derniers concerts (2319)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1083)
- les derniers livres (7)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=