Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce A 90 degrés
Théâtre des Halles  (Avignon)  juillet 2017

Monologue dramatique écrit et mis en scène par Frédérique Keddari-Devisme et interprété par Elizabeth Mazev.

Si l'on dit tout de go qu' "A 90 degrés" est un "seul-en-scène" sur l'addiction d'une femme à l'alcool, on risque de faire fuir les ennemis du pathos et ceux qui pensent que ce parcours balisé entre chutes et rechutes manquera d'originalité.

Qu'ils se rassurent les uns les autres : Frédérique Keddari-Devisme a écrit un texte "sobre" qui balaie toute la vie de Marthe prise dans ses peurs domestiques et amoureuses et conduites par elle dans l'enfer de la boisson. Pour couronner le tout, elle a confié son bébé à Elisabeth Mazev, qu'on avait vu admirable dans "Les tribulations d'une étrangère d'origine".

Ici, elle confirme sans peine qu'elle est une des meilleures comédiennes françaises. Elle bénéficie d'un texte sérieux, carré, qui traite son sujet sans jamais le maltraiter. Frédérique Keddali-Dewisme sait écrire et bien, peut-être manque-t-elle tout juste un peu de fantaisie. Jamais Marthe ne saura "jouer" avec son alcoolisme.

Cela maintient le texte dans un monologue qui défile sans hauts et sans bas, dans une espèce de registre où la maladie alcoolique est racontée avec précision. On pourra qualifier la description de "clinique". Sans jamais être didactique, et heureusement en usant d'un parler populaire assez riche en expressions imagées, "A 90 degrés" tient le coup pendant plus d'une heure.

Connaissant l'actrice, on rêve parfois que le texte s'envole et sublime le mal qu'elle combat. Mais, il faut le répéter, Frédérique Keddari-Devisme ne vise pas une émotion qui serait facile à atteindre en surlignant les états alcooliques, en insistant sur les conséquences sociales dans la vie de Marthe, notamment sur ses rapports avec ses enfants.

Non, Marthe reste pudique et met une distance, une réserve dans son récit. Rien n'est éludé mais rien n'est exagéré, rien ne sombre dans l'emphase. L'exercice auquel Frédérique Keddari-Devisme s'est soumise n'est pas simple et laisse deviner une véritable plume et une femme qui sait parler de la condition humaine.

Elisabeth Mazev porte sa parole avec une grande sérénité rayonnante malgré tout ce qui lui arrive. Elle ne cherche jamais à voler la vedette à son personnage et fait tous les bons choix que Frédérique Keddari-Dewisme doit nécessairement lui demander.

Plus qu'un auteure-metteure en scène et son actrice, c'est à un vrai duo que l'on a devant soi pour défendre un texte dont la justesse est évidente. Reste encore à trouver tous les équilibres et tous les déséquilibres entre excès et retenue pour qu' "A 90 degrés" devienne une œuvre "classique".

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=