Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ciné en Bref - OTEZ-MOI D'UN DOUTE - LE PRIX DU SUCCES - SEVEN SISTERS - BONNE POMME - BARBARA
    (août-septembre 2017) 

OTEZ-MOI D'UN DOUTE
Réalisé par Carine Tardieu. Etats Unis. Drame. 1h40 (Sortie le 6 septembre 2017). Avec Colin Farrell, Nicole Kidman, Kirsten Dunst, Elle Fanning, Oona Laurence, Angourie Rice, Addison Riecke et Emma Howard.

Un scénario très original même s'il ne semblait a priori par tout à fait crédible... encore que, pourquoi pas.

En tout cas les deux acteurs principaux, Cécile de France et Francois Damiens, livrent un prestation touchante.

Réalisé par Carine Tardieu, "Otez-moi d'un doute" tarde un peu à démarrer, tourne autour du pot. Mais lorsque les protagonistes, y compris ceux interprétés par Guy Marchand et André Wilms, se mettent à creuser leurs sentiments et vont courageusement au bout de leur quête pour savoir qui ils sont, l'histoire prend une toute autre dimension, toute comme la réalisation se rapprochant progressivement des comédiens.

Suis-je le fils de mon père ou d'un autre ? La soeur de l'amour de ma vie ? Ils obtiendront réponse à leurs questionnements dans un triomphe magistral de l'amour. C'est chaud, ça fait du bien.

 

LE PRIX DU SUCCES
Réalisé par Teddy Lussi-Modeste. France. Comédie dramatique. 1h32 (Sortie le 30 août 2017). Avec Tahar Rahim, Roschdy Zem, Maïwenn, Grégoire Colin, Ali Marhyar Rôle : Lenny Camille Lellouche Camille Lellouche Rôle : Camille Saida Bekkouche Saida Bekkouche

Il faut parfois se méfier des bandes annonces. Elles veulent parfois tout dire pour en définitive ne pas en dire assez. Ou mal le dire. Tel est le cas pour "Le prix du succès" de Teddy Lussi-Modeste.

La fratrie ici mise en lumière avec beaucoup de subtilité, y était présentée comme monolithique. Un gentil et un méchant. Un ainé qui tente de garder coûte que coûte le contrôle sur la carrière de son cadet, exploiter son succès jusqu'à la corde, éloigner les intrigants.

Tahar Rahim se trouvera alors contraint d'écarter définitivement un Roschdy Zem envahissant, agressif et étouffant. Les rapports humains, surtout entre frères, se révèlent pourtant plus troubles, plus complexes. De grands interprêtes, y compris Maïwenn et Grégoire Colin, servent intelligemment un film tellement plus intéressant, donc, que son trailer ne l'annonçait.

 

SEVEN SISTERS
Réalisé par Tommy Wirkola. Etats Unis. Scienfiction/Thriller. 2h04 (Sortie le 30 août 2017). Avec Noomi Rapace, Glenn Close, Willem Dafoe, Marwan Kenzari, Christian Rubeck, Pål Sverre Valheim, Tomiwa Edun et Cassie Clare.

Impressionnante performance d'actrice que celle de Noomi Rapace qui campent des septuplées nées et élevées dans la clandestinité, dans un futur où l'enfant unique est la règle.

Le discours écolo-alarmiste ne sonne pas totalement juste. Pas totalement faux non plus. On pardonne difficilement les incongruités scénaristiques mais qu'à cela ne tienne.

Divertissant sans atteindre les ambitions philosophiques qu'une telle entreprise poursuivait sans doute. Le dernier quart d'heure et ses rebondissement pour partie attendus pour partie surprenants, mérite à lui seul qu'on aille voir "Seven Sisters" de Tommy Wirkola.

 

BONNE POMME
Réalisé par Florence Quentin. France. Comédie. 1h41 (Sortie le 30 août 2017). Avec Gérard Depardieu, Catherine Deneuve, Chantal Ladesou, Guillaume De Tonquédec, Grégoire Ludig, Benjamin Voisin, Françoise Lépine et Gauthier Battoue.

Gentillet, sans plus "Bonne pomme" de Florence Quentin. Le plaisir de voir Catherine Deneuve et Gérard Depardieu, deux monstres sacrés du cinéma français, à nouveau réunis.

Ce qui fonctionne plutôt bien ? Le fait que l'un comme l'autre ne se prennent pas au sérieux dans des personnages foutraques passés à côté de leur vie.

Le tout rappelle un peu trop d'autres productions dans lesquelles apparaissaient ces deux monstres sacrés du cinéma français. Les plus méchants critiques crieront qu'ils méritent autre chose que cette écriture frisant le téléfilm diffusé un dimanche soir sur France 3, ces deux monstres sacrés du cinéma français. Ne les sacralisons pas à outrance.

Gentillet, disais-je.

 

BARBARA
Réalisé par Mathieu Amalric. France. Drame. 1h37 (Sortie le 6 septembre 2017). Avec Jeanne Balibar, Mathieu Amalric, Vincent Peirani, Aurore Clément, Grégoire Colin, Fanny Imber, Pierre Michon et Fanny Peirani.

Très déçu par "Barbara" ce biopic qui n'en est pas un. Tout le problème est là : Mathieu Amalric assume son choix - pourquoi pas - mais se regarde filmer.

Pire, il se regarde lui-même puisqu'on sent bien (trop) à quel point le personnage qu'il incarne, c'est lui-même, pétrit d'amour pour son idole. Il dira en interview qu'il s'agit d'un film sur la passion que Barbara suscita.

Encore une fois, pourquoi pas. Mais ça décentre terriblement le propos même si les différentes facettes de la chanteuse sont peu ou proue abordées, mêlant vie intime et vie publique. Un prisme trop égocentrique pour faire mouche.

Au final on finit par se demander si la mise en abime montrant une comédienne tournant un film sur Barbara n'est pas une tentative de justifier que la pourtant formidable Jeanne Balibar ne serait tout bonnement pas crédible en Barbara alors qu'elle l'est tout à fait et que cela n'avait d'ailleurs pas tant d'importance qu'on le croit.

Un cinéma intellectualisant qui ne me touche pas.

 

 

 

Vents d'Orage

 

        
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-09-20 :
Ailleurs - Gints Zilbalodis

• Edition du 2020-09-13 :
Adolescentes - Sébastien Lifshitz
Les Choses qu'on dit, les choses qu'on fait - Emmanuel Mouret
 

• Archives :
Rocks - Sarah Gravon
Le Jardin des Finzi Contini - Vittorio de Sica
Guendalina - Alberto Lattuada
Quelle joie de vivre - René Clément
Dawson City : le temps suspendu - Bill Morrison
Le Défi du champion - Leonardo D'Agostini
Voir le jour - Marion Laine
Epicentro - Hubert Sauper
Mano de Obra - David Zonana
Effacer l'historique - Benoît Delépine et Gustave Kervern
Une Barque sur l'océan - Arnold de Parscau
Madame - Stéphane Riethauser
Ema - Pablo Larrain
Né à Jérusalem (et toujours vivant) - Yossi Atia et David Ofek
L'Envolée - Eva Riley
Nanar Story ... and the winner is... -  
Focus Cinéma -
Les Films - Mars
Un fils - Mehdi M. Barsaoui
Les Lèvres rouges - Harry Kümel
Le Mystère Von Bulow - Barbet Shroeder
L'Etat sauvage - David Perrault
Le Cas Richard Jewell - Clint Eastwood
Les Films - Février 2020
Sortilège - Ala Eddine Slim
Les Vertes Années - Paulo Rocha
Deux - Filippo Meneghetti
Un divan à Tunis - Manele Labidi
La Dernière vie de Simon - Léo Karmann
Botero - Don Millar
- les derniers articles (2)
- les derniers cineclub (6)
- les derniers concerts (19)
- les derniers expos (1)
- les derniers films (1546)
- les derniers interviews (15)
- les derniers spectacles (1)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=