Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Brome
Grand Bois  (Sosei Records / Arbouse Recordings)  septembre 2017

62ème élément chimique de la croûte terrestre, le brome est peu abondant. Il peut être extrait de l’eau de mer, et est utilisé pour désinfecter l’eau des piscines, dans les lampes halogènes, comme traitement contre l’épilepsie… et contamine la planète.

Bon d’accord, en vrai c’est vachement plus complexe que ça, mais on s’en fiche un peu parce notre Brome à nous est un alchimiste musicien prompt à paver nos chemins de douceurs musicales.

Gaulois voyageur, Timothée Demoury est le talentueux octopus qui se cache derrière le sobriquet de Brome. Issu de la patrie nantaise, il passe par l’Allemagne et l’Afrique pour nous livrer Grand bois, sobre et magnifique.

Langoureux et intemporel, Brome parle d’odeurs et de saveurs. Il chante l’amour sous le prisme de la tendresse un peu nostalgique. Un peu solennel, carrément glamour "quand je t’ai embrassée, tu sentais la neige" ("Endors mes peurs").

Au son d’une basse entêtante et hypnotique, entre chanteur et conteur, Brome propose des arrangements tirés à quatre épingles : une pour les rythmes vaudous, une pour les cordes électriques, une pour les plages lancinantes et une pour la voix chamanique de Timothée Demoury.

L’ensemble est sombre et fascinant comme un tableau de Jérôme Bosch, entre la vie et la mort, la vie avant la mort et la mort après la vie, entre les deux et de chaque côté, fusionnels et antagonistes. Mystérieux et ensorcelant.

C’est presque tout seul que le bonhomme a créé ces morceaux, solitaire mais pas sauvage, il a invité des musiciens pour rehausser le pouvoir de séduction des mélopées, un peu comme le cognac dans la crème de marron, un exhausteur de goût pour les oreilles.

Entièrement chanté en français, les paroles invitent à accueillir l’inéluctable : la faucheuse et son impitoyable tranchant "Tu me diras ce que ça fait de mourir" ("Tu veux mourir"). Entre philosophie et sagesse, Brome emmène son public dans les affres de ses voyages intérieurs et ses déambulations sur des plages désertes.

"Des moments magiques il y en a, des grands moments qui rattrapent les autres, ici l’eau du fleuve on dirait du whisky, on y jette les cendres de ceux qui sont partis, et pour accompagner ce dernier au revoir, les arlequins trempent les rubans d’un mobile dans l’eau beige, puis on éclabousse ceux qui restent" ("Le brasier des parcelles").

 

En savoir plus :
Le site officiel de Brome
Le Bandcamp de Brome
Le Facebook de Brome


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2018-10-14 :
Antilles Méchant Bateau - Divers artistes
Cat Power - Wanderer
Sol Seppy - I Am As You Are
Alexis HK - Comme un ours
Rumon Gamba & Iceland Symphony Orchestra - Dag Wirén : Sinfonietta in C Major, Serenade, Symphony No. 3 & Divertimento
Donny McCaslin - Blow.
Céline Tolosa - Vendredi soir EP
Samuel Cajal - Une issue
San Carol - Houdini
Les Tambours du Bronx - Weapons Of Mass Percussion (W.O.M.P)
Gontard! - Interview

• Edition du 2018-10-07 :
Qu'en pense Gertrude ? - Interview
The Buttertones - Midnight in a Moonless Dream
Dominique A - La Fragilité
Invigo - Feel
Immortal - Northern Chaos Gods
Elysian Fields - Pink Air
Cyril Cyril - Certaine Ruines
Spiral Deluxe - Voodoo Magic
Lénine Renaud - La gueule de l'emploi
Jean-Louis Murat - Il Francese
Septembre - Si c'était à refaire
 

• Archives :
Ellipse Festival #2 (édition 2018) -
Festival Hop Pop Hop #3 (édition 2018) - samedi 15 - Marc Melià - Flamingods - Pale Grey - Tamino - Bad Nerves - Gramme - La Jungle - The Limiñanas - Life
Foray - Tahiti 80 - Interview
Jean-Christophe Aplincourt, directeur du 106 Rouen - Interview
Jim Yamouridis - The Other Side
Father John Misty - God's Favorite Customer
Elisapie - The Ballad of the Runaway Girl
Paul Weller - True Meanings
Juanita Stein - Until the lights fade
Morgane Imbeaud & Elias Dris - The Homeward Bound : Songs Of Simon & Garfunkel EP
Léonie Pernet - Crave
Jean Cohen-Solal - Captain Tarthopom - Flûtes Libres
Fantôme - Mésopotamie
Low - Double Negative
Festival Hop Pop Hop #3 (édition 2018) - vendredi 14 - Sonny & the Sunsets - One sentence. Supervisor - Mister Milano - Laake - Baloji - Malik Djoudi - Aaron Cohen - Oktober Lieber - Ctrl-Z
Goël - Le bruit dehors
Pauline Drand - Faits bleus
You, Vicious ! - You, Vicious !
Papapla - Sounds of Papapla Vol. 1
Idles - Joy as an Act of Resistance
The Coral - Move Through The Dawn
BlauBird - Rising, la fin de la tristesse
Géraud Portal - Let My Children Hear Mingus
No Mad ? - Idomeni
Black Foxxes - Reiði
The Innocence Mission - Sun on the square
Thomas Breinert - Thomas Breinert EP
Madame Robert - Comme de Niro
Brendon Anderegg - June
Eles - Neige à Londres
- les derniers albums (5352)
- les derniers articles (123)
- les derniers concerts (2272)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1044)
- les derniers livres (7)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=