Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le bruit des arbres qui tombent
Théâtre de la Bastille  (Paris)  septembre 2017

Spectacle conçu et mis en scène par Nathalie Béasse, avec Estelle Delcambre, Karim Fatihi, Erik Gerken et Clément Goupille.

Le titre suscite des réminiscences tchekhoviennes, avec le bruit d'une cognée abattant un arbre sur leque se clôt "La Cerisaie", et bernhardiennes, celle "Des arbres à abattre".

L'oeuvre de ces auteurs n'entrent pas dans la composition de sa courte partition textuelle qui emprunte notamment à l’Evangile, avec la généalogie de Joseph lui-même ancêtre de l'une des douze tribus d'Israel, Shakespeare, Marguerite Duras en passant par Shakespeare et Gertrude Stein la poétesse cubo-dadaiste de la fratrie des Stein.

Mais, pour le moins, entrent-elles en résonance dans "Le bruit des arbres qui tombent" avec lequel Nathalie Béasse poursuit une passionnante exploration de ce que le dramaturge isrélien Hanokh Levin qualifie de "tendre glaise humaine dont on façonne les grands idéaux",

Tout commence sur la musique de Gustave Mahler, celle gravée dans la mémoire des cinéphiles viscontiens comme indissolublement associée à "Mort à Venise", association non anodine, par une gigantesque bâche en polystyrène noir actionnée simplement au moyen de poulies par les officiants qui devient, entre autres et selon les références culturelles de chacun, voute céleste, rideau de scène, "outrenoir" de Pierre Soulages, mer bruissante de vagues, cerf-volant capricieux ou somptueux ballet de raie-manta.

Ce prologue annonce un spectacle plasticien et métaphorique réussi et maîtrisé ressortant à la performance qui se compose d'une succession de tableaux, que Nathalie Béasse qualifie de "morceaux de vie", autour du thème de la famille, et reposant essentiellement sur la dramaturgie des corps.

Des corps toujours en mouvement, de la marche à la danse matissienne, même s'ils sont parfois saisis en mode "arrêt sur image", ceux d'un quatuor qui appartiennent à la même famille entendue au sens large, de la fratrie au groupe d'élection, pour parler de l'homme, de l'homme-matière et de son rapport organique et matriciel avec la terre et les éléments, et de la vitalité, mais également de la chute et de la mort.

Comme dans son précédent opus de théâtre-danse "Roses", celui-ci s'appuie sur le caractère plastique de la parole mais surtout sur la spatialité corporelle et la plasticité psychique en relation avec les pulsions vitales avec, au jeu polysémique, Estelle Delcambre, Karim Fatihi, Erik Gerken et Clément Goupille, interprètes inspirés qui en soutiennent l'épuisant, et néanmoins roboratif, rythme instillé d'incursions amusantes, d'autres pus graves, comme la vie.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=