Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le jardin secret des Hansen - La Collection Ordrupgaard
Musée Jacquemart-André  (Paris)  Du 15 septembre 2017 au 22 janvier 2018

Avant d'être un musée, l'hôtel particulier des Jacquemart-André fut la résidence du couple de collectionneurs formé par André et de Nélie Jacquemart, et c'est donc naturellement qu'il reçoit des collections originellement privées.

Ainsi, après les oeuvres réunies par la collectionneuse contemporaine espagnole Alicia Koplowitz, ("La Collection Alicia Koplowitz - De Zurbarán à Rothko"), vient la collection du couple danois Hansen.

Celle-ci, constituée au début du 20ème siècle, était détenue dans leur manoir d’Ordrupgaard, au sein d'une galerie accessible au public, ensuite reconverti en musée avec son legs à l'Etat danois.

Sa particularité tient notamment à la démarche l'a soutenue. En effet, elle ressort certes à la passion pour la peinture française mais les émotions esthétiques sont encadrées par une volonté de constituer, de manière méthodique, une collection d'envergure ne comprenant que des chef d'oeuvres et pas moins de douze pour chacun des grands noms de la peinture de Corot à Cézanne.

Cette ambition, même s'il n'a pas été tout à fait satisfaite en raison de revers de fortune, est néanmoins révélée de manière impressionnante par le florilège de 156 oeuvres sélectionnées par Anne-Birgitte Fonsmark, la directrice du Musée Ordrupgaard.

Le jardin secret des Hansen : la fine fleur de la peinture impressionniste et post-impressionniste

La visite se déroule selon un parcours chono-stylistique comme une éblouissante traversée de l'Histoire de l'Art, du Réalisme au Fauvisme avec l'Impressionnisme en majesté, Monet bien sûr mais également Pissarro et Sisley

Par ailleurs, la collection couvre les différents genres picturaux. Si celui de la nature morte et du portrait sont bien représentés, pour la première avec des raretés signées Manet et Gauguin, et, pour le second, avec Renoir, Degas, également Gauguin avec ses tahitiennes, Berthe Morisot ("La femme à l'éventail), Eva Gonzalès ("La Convalescente"), se révèle un tropisme pour le paysage avec un entre-deux, le paysage avec figures de Cézanne sur le thème des baigneuses, toile reproduite sur l'affiche de l'exposition.

Ainsi, outre le paysage impressionniste, le paysage règne en maître avec notamment deux salles exceptionnelles, l'une pour "la nature en majesté" avec Courbet, l'autre pour "les paysages imaginaires" de Gauguin avec deux oeuvres envoûtantes : "Les arbres bleus" et "Paysage de Pont-Aven".

A noter qu'une exposition consacrée au processus créatif de Gauguin - "Gauguin l'alchimiste" - sera prochainement à l'affiche du Grand Palais.

 

En savoir plus :

Le site officiel du Musée Jacquemart-André

Crédits photos : MM (Plus de photos sur La Galerie)
avec l'aimable autorisation du Musée Jacquemart-André


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 18 août 2019 : Au rythme des vacances
- 11 août 2019 : Sur la Route du Rock
- 4 août 2019 : De festival en festivals
- 28 juillet 2019 : La canicule recule
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=